superbanniere
Abonnement Magazine

L’école, c’est aussi l’école de la vie!

Crédit: P. Dionne

Crédit: P. Dionne

À l’approche de la rentrée scolaire, les parents sont bombardés de conseils, de publicités cherchant à vendre toutes sortes de produits et services, essentiels (ou pas!) au retour en classe…

Chaque année, je me dis que c’est un bel exemple de «pourquoi faire les choses simplement quand on peut les rendre compliquées»!

Comprenez-moi bien: je ne veux surtout pas dire que les conseils de votre précieux magazine sont malsains, ou qu’il ne faut pas du tout planifier la rentrée de nos enfants!

Mais j’ai souvent l’impression que, bien plus que d’aider les parents, ce matraquage d’informations les étourdit et leur met de la pression.

Je suis donc un peu mal à l’aise de vous offrir d’autres conseils… Pourtant, c’est ce qu’on me demande de faire et, re-pourtant, c’est ce que j’aime le plus faire au monde! Alors tant pis pour mon malaise!

En ce début d’année scolaire, j’ai deux grands conseils à vous donner:

Conseil 1: Il faut en prendre et en laisser!

 Lorsque vous lisez ou entendez des conseils par rapport à la rentrée, posez-vous les questions suivantes:

-          Est-ce que ce conseil me semble raisonnable?

-          Qui donne ce conseil? Est-ce une source fiable?

-          Ce conseil est-il en accord avec mes valeurs?

-          Répond-il à un besoin particulier de mon enfant? Est-ce que ce dernier souffre du fait que jusqu’à maintenant, j’ignorais ce conseil?

Lorsque vous voyez une publicité cherchant à vous convaincre de faire l’achat d’un produit ou d’un service quelconque, posez-vous les questions suivantes:

  • Est-ce que j’en ai vraiment besoin?
  • Est-ce que je connais d’autres parents qui l’ont acheté et qui en sont satisfaits?
  • Est-ce un gadget qui finira par accumuler la poussière sur une tablette?
  • Pourrais-je investir cet argent dans quelque chose de plus utile ou de plus prioritaire?

Pour certains d’entre vous, cela semble peut-être une évidence… mais pour d’autres, les conseils et les publicités entraînent une pression de perfection et des décisions impulsives. Prendre trois ou quatre minutes pour se poser ces questions peut faire toute une différence: simplifier la vie et la gestion du budget!

Dans le doute, questionnez les gens en qui vous pouvez avoir confiance: vos amis qui sont aussi parents, l’enseignante de votre enfant, une éducatrice du service de garde…

Ces gens, qui ont à cœur votre bien et celui de vos enfants, sauront vous guider vers ce qui est le mieux pour la vie scolaire de votre enfant!

Conseil 2: Intéressez-vous à la vie sociale de votre enfant à l’école

En plus d’y apprendre le français et les mathématiques, votre enfant apprend de très nombreuses leçons de vie à l’école.  Ainsi, ne vous intéressez pas seulement aux fournitures scolaires dont il aura besoin, à ses résultats scolaires, à ses devoirs et leçons ou à ce qu’il a appris aujourd’hui. Intéressez-vous aussi à ce que ses amis apportent dans leur boîte à lunch, à sa matière préférée, à ses jeux dans la cour de récréation…

Prenez le temps de l’écouter lorsqu’il s’est disputé avec son meilleur ami, sans banaliser sa détresse ni lui donner vos solutions toutes faites… Ne faites qu’écouter, valider comment il se sent et l’orienter vers la recherche de solutions. Il est en train d’apprendre à résoudre un conflit.

Apprenez-lui que l’équilibre, c’est important. C’est bien d’aller à l’école et d’avoir de bons résultats, mais il faut aussi s’amuser! Cela lui donnera une base pour un jour arriver à concilier travail-famille-loisirs.

Aidez-le à apprendre à s’organiser en prêchant par l’exemple. Cela lui apprendra les bases de la gestion du temps.

Soutenez-le lorsqu’il doit surmonter un échec ou un obstacle dans ses apprentissages. Il est en train d’apprendre que tout n’est pas si facile et qu’il a des limites, qu’il pourra sûrement surmonter un jour avec un peu de patience et d’efforts!

Partagez sa joie lorsqu’il finit l’école le vendredi avant une longue fin de semaine, et comprenez sa déception la veille de son retour à l’école. Il est en train d’apprendre que toute bonne chose a une fin, et qu’après qu’il se sera remis au travail, la routine reprendra et finira par redevenir confortable.

À l’école, on voudrait que tout soit parfait pour nos enfants, mais c’est une grave erreur que de leur souhaiter la perfection et l’absence d’embûches… Votre enfant apprend de ses erreurs et des obstacles qu’il rencontre. Lorsqu’il surmonte un échec, il accroît sa confiance en lui et son sentiment d’efficacité personnelle. Lorsqu’il doit composer avec un professeur difficile ou moins chaleureux, il apprend à développer sa capacité d’adaptation et sa flexibilité. Lorsque des pairs le taquinent, le rejettent ou le ridiculisent, il apprend avec réalisme qu’il ne vit pas dans un conte de fées et il apprend à s’affirmer.

Le monde est imparfait… alors pour qu’un enfant apprenne à bien fonctionner dans ce monde, l’école ne doit pas seulement enseigner le français et les mathématiques. Elle doit aussi lui faire vivre des situations imparfaites.

Bonne rentrée à tous!

Bon succès aux élèves, courage aux parents et mes hommages à tous les membres du personnel des écoles!

Nadia Gagnier, psychologue

 

Commentaires

commentaires

pas de compte facebook ?
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

À lire aussi

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle...

Lire la suite →

Les étiquettes Le journal d’Alice

Voici des étiquettes aux couleurs de la série Le journal...

Lire la suite →

La classe de maternelle de madame Michèle

Quand elle part en vacances à la mer, elle leur rapporte des...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →