superbanniere
Abonnement Magazine

Et si on prenait des vraies vacances ?

France Paradis_OKVous n’avez pas besoin de faire de plan pour être heureux !

Nous n’avons pas besoin de lire d’autres articles sur l’organisation des vacances. Pas besoin de trouver l’idée du siècle pour nos 15 jours de congé annuel avec nos enfants. Pas besoin non plus d’une autre liste d’incontournables activités éducatives.

Ce dont nous avons le plus besoin, c’est peut-être de ne pas essayer de préparer les vacances parfaites.

Parfois, nous sommes fatigués, parce que c’est fatigant d’élever des enfants. Parfois nous n’avons plus d’énergie, parce que l’énergie n’est pas illimitée. Parfois, nous nous retrouvons en train de prendre des décisions que d’autres trouvent importantes, mais pas nous. Parfois, nous tentons de faire entrer une idée carrée dans la rondeur de la vie. Parfois nous nous enchaînons nous-mêmes en essayant de remplir chaque minute avec plus de productivité et d’efficacité. Une nouvelle liste des 10 meilleures manières d’être quelqu’un d’autre que nous-mêmes !

Et pourtant.

Je crois que nous avons tous et toutes besoin d’être présents, tout simplement. Prêts à se faire éclabousser, barouetter et à rire aux éclats. Être seulement là, exactement comme nous sommes. Pas meilleurs. Pas plus intéressants. Pas plus performants. Nous n’avons pas à contrôler chaque minute de notre vie et de celle de nos enfants. Encore moins nos vacances. La vie est imprévisible, pleine de surprises, et son sens nous apparaît le plus souvent bien après les événements. On peut bien faire quelques plans pour ces vacances, se souvenir de ce qu’on s’était promis de faire. Mais on ne peut pas décider de ce que ça donnera au bout du compte. On ne peut pas espérer se reposer en se précipitant pour faire advenir la perfection.

Toute l’année, nous nourrissons un corrosif sentiment de culpabilité. La plus grande part de notre anxiété vient de l’idée que nous devons être différents de ce que nous sommes. Plus efficaces dans la conciliation travail-famille. Plus calmes avec les enfants. Mieux organisés dans l’horaire des activités. C’est très bien d’être responsable ; mais on oublie que notre responsabilité est limitée à ce qui est en notre pouvoir. Et contrôler tous les aléas de la vie ne l’est pas.

Nous avons besoin de renoncer à la gêne d’être seulement ce que nous sommes. Nous avons besoin de nous éloigner de tous ceux qui nous évaluent et pensent qu’ils savent ce que nous devrions faire.

Il faut oser occuper l’espace qui nous permet d’être simplement ce que nous sommes. Un gros défi, je sais. Pourquoi ne pas y mettre un orteil pendant les vacances ?

Pourquoi ne pas juste « laisser faire »? Juste regarder comment on passera le temps pour lequel on n’a pas fait de plans ? Prêts à prendre tout ce qui arrivera. À se laisser surprendre dans des chemins de traverse. À faire confiance aux forces mystérieuses qui supportent la vie et la nourrissent depuis des milliers d’années.

Pendant les vacances, je nous souhaite d’arrêter de travailler si fort à faire plus et mieux. Faisons confiance à tout ce que nous sommes. Ce que nous sommes est assez. Notre vie est assez. Toute l’année.

Bonnes vacances !

France paradis est scénariste, conférencière, orthopédagogue et mère de famille.

Source: Enfants Québec, juillet-août 2016

Commentaires

commentaires

pas de compte facebook ?
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

À lire aussi

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement...

Lire la suite →

Activités d’été : les expéditions de la famille Tropchouette

Les amateurs d’ornithologie seront comblés par la découverte...

Lire la suite →

Le bonheur est dans le parc

J'ai demandé à mon fils ce qu’il voulait faire pendant ses...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →