superbanniere
Abonnement Magazine

Le TDAH expliqué aux enfants

Crédit: Shutterstock

Crédit: Shutterstock

« Est-ce que c’est possible de guérir quand on a un TDAH ? » Vincent, 8 ans

Le trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité est, comme le nom le dit, un trouble, ce qui est un peu différent d’une maladie qu’on attrape et qu’on peut transmettre. Tu n’as rien de « brisé » non plus. Ce qui se passe, c’est que ton cerveau, qui peut être comparé à un ordinateur (ou à une tablette électronique) ultra performant, fonctionne simplement de manière différente. Son trouble ? Il lui manque un filtre et un frein. Tous les programmes ou les applications s’ouvrent en même temps et il n’y a pas de tri dans l’information qu’il reçoit. Il la capte toute et tout l’intéresse. Il fait comme si toutes les données avaient la même importance : les consignes de ton enseignante, tes idées, mais aussi les bruits – même ceux dans l’autre pièce ou dehors –, les choses qui bougent autour de toi – ton ami qui joue avec son crayon –, etc. Les informations se bousculent, se mêlent et tu n’arrives pas à toutes les retenir. On dit que tu manques (déficit) d’attention. Si en plus, tu as la bougeotte, que tu ne tiens pas en place, on dit que tu es hyper-actif. Ça peut te compliquer la vie en classe et peut-être même à la maison.

Ton cerveau a été programmé comme ça, depuis sa fabrication. Tu es né comme ça. On ne peut pas le déprogrammer mais on peut t’aider de différentes façons. La bonne nouvelle, c’est que ton cerveau est encore en transformation, de nouvelles connexions se font tous les jours. Il est possible pour toi d’apprendre à contourner tes difficultés avec des trucs et des astuces pour améliorer ta capacité à porter attention, à garder ta concentration, à t’organiser dans ce que tu fais.

Peu à peu, tu vas apprendre à apprivoiser ce trouble et à vivre avec. Et même si une fois adulte tu dois continuer à prendre des médicaments, cela ne t’empêchera aucunement d’exercer le métier que tu désires, de mener des projets et d’accomplir de belles choses. Tu as tout le potentiel pour aller au bout de tes rêves.

Des médicaments ?

Il se peut que ton médecin te prescrive un médicament pour stimuler les centres de la concentration de ton cerveau (psychostimulant). Parfois, quand on vieillit, le TDAH s’améliore beaucoup, parfois moins. Certains adultes prennent encore des psychostimulants.

LIVRE CHAMPION CONCENTRATIONÀ lire Le livre Champion de la concentration, publié aux Éditions Enfants Québec, a été écrit par les psychologues Kathleen G. Nadeau et Ellen B. Nixon, spécialement pour les enfants de 6 à 12 ans qui vivent avec un TDAH. Il propose des trucs pratiques et des stratégies amusantes pour faire face aux défis du quotidien comme faire ses devoirs, apprendre à se détendre, se faire des amis, contrôler ses émotions…

 

 

 

Source: Enfants Québec, mai-juin 2016

Commentaires

commentaires

2 commentaires

ElodieV

Vous imaginez expliquer à un enfant qu’il a un cerveau différent! Vous avez fait faire des scanners pour le justifier! J’espère au moins, au minimum que ce sont des psychiatres chevronnés qui ont établi le diagnostic de votre enfant après de nombreux tests, et pas le médecin de famille sur le coin d’une table ou encore l’enseignante de l’enfant. Vous vous rendez compte de ce que vous dites! Le TDAH, le vrai, oui ça existe! Par contre, étant donné le nombre en pleine augmentation, vous n’allez pas me dire que les problèmes de ces enfants relèvent tous du TDAH. C’est souvent l’arbre qui cache la forêt, le symptôme qui cache parfois un autre problème de santé sous-jacent… Avant de dire qu’il a un cerveau différent des autres, vous feriez bien de faire faire des tests plus approfondis sur son état de santé et ensuite vous pencher sur son environnement. Nous avons bien connu ce discours également, cerveau différent, on peut t’aider…pour un problème de santé qui ne relevait pas du TDAH ni du cerveau. Des années pour reprendre confiance en lui et surtout pour « guérir ». Sinon, il y a d’autres théories avancées. Je ne crois pas que les petits québécois soient plus touchés par le TDAH que le reste du monde. Il y en a, c’est vrai! Pensez plutôt à développer leurs talents et à leur trouver une école (un mode d’éducation) où ils pourront s’épanouir. Je connais un dys + TDAH, dont les parents se sont efforcés à lui trouver un mode d’éducation approprié. Il est aujourd’hui artiste et parcourt plusieurs pays pour des expositions. Si on lui avait dit qu’il avait un cerveau différent des autres… ça aurait été pire (selon ses dires).

LindaB

Si vous permettez, il faut avoir un enfant TDAH pour comprendre réellement ce que cela implique. Les jugements hors contexte ne sont pas basés sur la réalité.

pas de compte facebook ?
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

À lire aussi

À quelle heure doit-elle se coucher?

Intervenante en petite enfance, Sylvie Bourcier répond à une...

Lire la suite →

Être mauvais en sport, est-ce que c’est génétique ?

Question d'enfant « Être mauvais en sport, est-ce que...

Lire la suite →

Un TDAH ? Quelle chance !

Connaissez-vous le potentiel extraordinaire de ces enfants qui...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →