superbanniere
Abonnement Magazine

Des sorties pour veiller tard en famille cet hiver

La quête de Frodor au Parc National du Mont-Orford

La quête de Frodor au Parc National du Mont-Orford

L’hiver, les jours sont courts et les nuits, pleines de promesses… Voici des sorties pour veiller tard en famille ! Magdaline Boutros

Jouer au crépuscule
Ouvert depuis juin dernier à Saguenay, le parc Mille Lieux de la colline propose des attractions et des activités conçues pour les petits de 8 ans et moins et leur famille. Pendant la période hivernale, le parc se transforme complètement. Apportez vos raquettes, vos patins et vos traîneaux et partez à la recherche des nouveaux personnages qui vous feront vivre la magie de l’hiver sur ce site enchanteur ! Ouvert jusqu’à 21 h. Info : parcmillelieux.com

Traquer les animaux nocturnes
À Prévost, dans les Laurentides, des ornithologues vous emmènent à la rencontre des rapaces nocturnes qui vivent dans la réserve naturelle du parc des Falaises. Pour que vous puissiez observer ces grands oiseaux, ils vous guident dans la forêt le temps d’une randonnée en raquettes sur un sentier éclairé aux flambeaux. La soirée se termine avec des contes et des boissons chaudes autour du feu. Info : parcdesfalaises.ca

Au Bioparc, en Gaspésie, une fois la nuit tombée, place aux découvertes ! Aurez-vous le courage de partir à la rencontre des loups, coyotes, lynx, couguars et oiseaux de proie qui peu-plent le parc animalier ? La nuit, ces ani–maux sont beaucoup plus actifs que dans la journée. Pour vous aider à vous remettre de vos émotions, cidre et chocolat chauds ainsi que gâteau aux épices sont servis autour du feu. Le 19 février et le 25 mars.

Glisser même la nuit

Qui dit qu’il faut arrêter de glisser au coucher du soleil ? Plusieurs pistes de glissade permettent de continuer à dévaler les pentes sous les étoiles. En voici quelques-unes :

Le Village vacances Valcartier, dans la région de Québec, fait figure d’incontournable avec la plus haute piste de glissade d’accélération en Amérique du Nord, des allées « haute vitesse » et la possibilité d’expérimenter une descente à bord d’un bateau de rafting ! Le parc est ouvert tous les soirs jusqu’à 21 h jusqu’au 13 mars (et ouvert de 10 h à 17 h du 13 au 27 mars).

Du 29 janvier au 15 février, au Domaine des Flocons du parc Jacques-Cartier de Gatineau, les pistes pour la glissade, la tyrolienne et le labyrinthe géant sont accessibles jusqu’à 21 h les vendredis et samedis soir.

Les Super Glissades de Saint-Jean-de-Matha, dans Lanaudière, offrent 30 pistes éclairées en soirée qui permettent d’atteindre une vitesse de 100 km/h. Ouvert jusqu’à 21 h les vendredis et samedis et pendant la semaine de relâche.

Aux Glissades des Pays d’en Haut, à Piedmont dans les Laurentides, en plus de s’amuser dans les pistes de glissade sur tube et de rafting, on peut désormais s’initier au bobsleigh des neiges. Ouvert jusqu’à 22 h les vendredis et samedis et jusqu’à 20 h pendant la semaine de relâche.

Résoudre une énigme
Prêts pour l’aventure ? C’est à la lueur des flambeaux que le Parc national du Mont-Orford, en Estrie, invite les plus futés à arpenter le sentier Le Coyote en raquettes pour tenter de résoudre l’énigme de la quête de Frodor. Feu de camp et chocolat chaud à l’arrivée pour ceux qui auront réussi à percer le mystère de ce monde fantastique ! Le 30 janvier et le 27 février.

Marcher dans la neige
L’hôtel Le Germain Charlevoix, à Baie-Saint-Paul, organise des sorties en raquettes à la lampe frontale sur un sentier de 4 km qui mène au fleuve, les 1er et 3 mars.

Le Parc national des Îles-de-Boucherville, en Montérégie, propose des randonnées aux flambeaux de 4 km, avec dégustation de chocolats à l’arrivée, les 23 et 30 janvier, 13 et 27 février et 5 mars.

Observer la Grande Ourse
Des soirées d’astronomie destinées aux familles se tiennent tout l’hiver à l’ASTROLab du Parc national du Mont-Mégantic, en Estrie. Après une brève initiation à l’astronomie, les participants pourront observer le ciel étoilé au télescope. Ensuite, place à une randonnée en raquettes à la lueur des flambeaux pour tenter de repérer la Grande Ourse ! Les 23 et 30 janvier et les 6 et 13 février.

Hurler avec les loups
Le Chenil du Chien-loup, près d’Amos en Abitibi-Témiscamingue, propose aux plus téméraires de passer une nuit sous une tente de prospecteur ou encore sous un tipi, en plein hiver ! Les chiens de traîneau vous transportent à travers la forêt boréale abitibienne jusqu’au site de camping. À noter : il est également possible d’y faire une balade de traîneau à chiens au clair de lune avant de rentrer dormir… au chaud !

Patiner dans la forêt
À la nuit tombée, ces patinoires éclairées offrent des expériences de glisse féériques au cœur de la forêt :

Au Parc régional Bois de Belle-Rivière à Mirabel, dans les Laurentides, on peut patiner sur un trajet de 1,9 km qui serpente entre les arbres.

Les sentiers glacés du Domaine de la Forêt perdue forment un labyrinthe forestier de 12 km à Notre-Dame-du-Mont-Carmel, en Mauricie.

Le centre d’écovillégiature Le Baluchon à Saint-Paulin, en Mauricie, organise des soirées de patinage à la lanterne sur ses 5 km de sentiers glacés.

Le sentier glacé Agnico Eagle forme une boucle de 2 km sur le site de la Forêt récréative de Val-d’Or, en Abitibi-Témiscamingue.

Écouter des contes sous la tente
Une histoire sera-t-elle interprétée de la même façon si on la raconte dans une bibliothèque ou sous une tente plantée au beau milieu de la forêt, pendant les mois les plus froids de l’hiver ? Les enfants peuvent en faire l’expérience au Parc régional de la Rivière-du-Nord, dans les Laurentides. La veillée est suivie d’une randonnée aux flambeaux en forêt jusqu’aux chutes Wilson. Chocolat chaud, soupe et biscuits sont servis autour du feu pour réchauffer les troupes. Le 30 janvier et le 20 février.

 

 Veiller sans les parents
Soirées pyjama
Qui va garder maman et papa pendant que les petits feront des bricolages et regarderont un film en pyjama à l’Espace créatif, à L’Assomption dans Lanaudière ? Les soirées halte-garderie se déroulent de 16 h à 21 h et comprennent un souper boîte-repas.

Club privé Le Cosmodôme de Laval innove en proposant un tout nouveau programme de cours destiné aux grands curieux de 9 à 13 ans. Pendant 10 semaines, les apprentis astronautes ont rendez-vous chaque mardi soir à l’Académie spatiale pour découvrir le monde fascinant de la conquête de l’espace. Au programme : initiation à la robotique, dégustation de nourriture spatiale, conception d’une microfusée et simulateur d’entraînement. De 19 h à 20 h 15.

 

Source: Enfants Québec, février-mars 2016

Commentaires

commentaires

Comments are closed

À lire aussi

Activités d’été : les expéditions de la famille Tropchouette

Les amateurs d’ornithologie seront comblés par la découverte...

Lire la suite →

Activités d’été – Les rassemblements de la famille Brasouverts

Ces escapades et événements réuniront familles, amis et...

Lire la suite →

Activités d’été – Les aventures de la famille Perdlenord

Labyrinthes, chasses au trésor, parcours autoguidés: voici...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →