superbanniere
Abonnement Magazine

Paul à Québec – Histoires de famille

Crédit: Remstar

Crédit: Remstar

À l’occasion de la sortie au cinéma de Paul à Québec, l’actrice Louise Portal nous a invités à assister à ses retrouvailles avec les cinq enfants du film. Récit d’une charmante réunion de famille, dans les bureaux du magazine Enfants Québec !

À la fin de l’été 2014, Shanti Corbeil-Gauvreau (10 ans), Jasmine Lemée (8 ans), Samuel Létourneau (10 ans) et les jumelles Camille et Élise Poliquin (12 ans) ont vécu une extraordinaire aventure. Choisis pour incarner les enfants du film Paul à Québec de François Bouvier, l’adaptation cinématographique de la bande dessinée de
Michel Rabagliati, ils ont pu jouer aux côtés d’acteurs tels que François Létourneau, Gilbert Sicotte, Julie Le Breton, Patrice Robitaille, Mathieu Quesnel… et Louise Portal, qui incarne Lisette, leur grand-mère au grand écran. C’est elle qui a eu l’idée de rassembler, le temps d’une entrevue, ses «petits-enfants» avec qui elle a développé une relation particulière.

Samuel entre en brandissant un bouquet qu’il tend à Louise avec un sourire charmeur. Ravie, l’actrice le serre dans ses bras. Ça fait deux fois que « son » Samuel incarne son petit-fils, d’abord dans la série 30 vies, puis dans Paul à Québec. « Je l’adore ! » confie-t-elle, enchantée de ces retrouvailles. Joyeusement, les enfants se rassemblent autour de la table en bavardant. Louise prend des nouvelles de leurs frères et sœurs et de leurs parents. Ça fait sept mois qu’ils ne se sont pas vus.

Louise Portal Je suis très heureuse qu’on ait l’occasion de parler ensemble de notre expérience sur le tournage. Le rôle de Lisette dans Paul à Québec, j’ai vécu ça comme un véritable cadeau. Comme je n’ai pas eu d’enfants ni de petits-enfants, jouer la mamie d’une famille de 13, avec 3 filles, 3 gendres et 5 petits-enfants, c’était un bonheur extraordinaire pour moi. En plus, on était très souvent les 13 ensemble dans la même scène ; une véritable chorégraphie, avec de longs plans-séquences. Heureusement, vous étiez tous de très bons acteurs !

Camille Même quand on tombait tous dans la boue ? Tu te rappelles la scène où toi et Roland [joué par Gilbert Sicotte], vous nous offrez des vélos ? On devait tous sortir du garage ensemble et on fonçait dans les caméras. En plus, il y avait des roches, il avait plu !

Samuel Et les freins ne marchaient pas super bien, et mon bike était jamais cor-rect ! Trop petit, trop grand, trop petit…

Jasmine Moi, c’est la scène du raton laveur qui m’a le plus marquée ; il y avait beaucoup trop d’émotions à jouer ! Heureusement que Félix [la coach de théâtre des enfants pendant le tournage] m’aidait beaucoup.

(La « scène du raton laveur », c’est le moment où Rose, la fille de Paul (jouée par Shanti), raconte une histoire qui fait peur à sa jeune cousine Mathilde (jouée par Jasmine). Un texte long et difficile à apprendre qu’il fallait tourner de nuit et qui est resté gravé dans la mémoire de toute l’équipe.)

Shanti Il était 3 h du matin, nos yeux se fermaient tout seuls. Pour rester réveillées entre les prises, on chantait et on mangeait des guimauves.

Élise J’ai encore la chanson dans la tête ! [Elle se met à chanter.] Gens du pays, c’est votre tour…

(Louise et les enfants chantent avec elle. Les jeunes ont appris la chanson de Gilles Vigneault à l’occasion du tournage, pour la scène du film où les grands-parents célè-brent leur anniversaire de mariage.)

Louise Je suis contente, vous vous en souvenez très bien ! Avez-vous gardé d’autres souvenirs du tournage ? Moi, je me rappelle qu’il faisait très beau. Vous jouiez dans la piscine… Même après toute une journée de tra-vail, vous aviez encore beaucoup d’énergie !

Shanti C’était bizarre parce que c’était la rentrée scolaire et on n’était même pas à l’école…

Louise Est-ce que ça a été difficile de rattraper les cours manqués après ?

Camille Les profs étaient très compréhensifs, alors ça allait. Mais j’ai trouvé ça dur de revenir en classe à la fin du tournage… On avait vécu tellement d’émotions fortes tous ensemble.

Élise Tu te souviens du dernier jour ? On a tellement pleuré ! C’était la scène des funérailles.

Louise C’était difficile pour vous de jouer cette scène ?

Shanti Mon grand-père est mort l’an passé. Tout ce qui se passait sur le plateau ressemblait beaucoup à ce que j’ai vécu avec ma famille et j’avais l’impression de tout revivre. Les larmes coulaient toutes seules.

Camille Moi, je n’avais jamais assisté à des funérailles et je n’ai jamais eu de décès dans ma famille, mais quand j’ai vu tout le monde triste, le cercueil, l’ambiance dans l’église avec la chorale qui chantait, je me suis mise à pleurer pour vrai.

Élise On n’arrivait plus à s’arrêter. On voyait Shanti pleurer et ça faisait pleurer tout le monde.

Samuel Je me souviens que Mathieu [Quesnel] faisait des tours de magie pour nous faire rire entre les prises !

Camille Élise et moi, c’était notre première expérience comme actrices. Et tu sais ce qui m’a marquée le plus ? C’est un parfum que j’ai senti pendant le tournage… Et je viens de me rendre compte que c’est le tien, Louise : le parfum de notre super grand-maman ! Chaque fois que je sens ce parfum, je repense à Paul à Québec !

Jeunes talents à suivre… 

Shanti Corbeil-Gauvreau, née le 30 janvier 2005. Joue depuis l’âge de 2 ans. On l’a vue aussi dans L’ange gardien de Jean-Sébastien Lord (2014).

Jasmine Lemée, née le 29 mai 2007. Joue depuis l’âge de 5 ans. On l’a vue aussi dans la série Patrice Lemieux 24/7 et dans le récent film de Ricardo Trogi, Le mirage.

Samuel Létourneau, né le 1er mars 2005. Joue depuis l’âge de 3 ans. On l’a vu aussi dans la série 30 vies.

Camille et Élise Poliquin, nées le 13 octobre 2002. C’est sur le tournage de Paul à Québec qu’elles ont fait leurs premières armes en tant qu’actrices, après avoir participé à un casting.

L’automne de Paul
Un film, un nouvel album et une expo ! Le héros de Michel Rabagliati est partout cet automne. Alors que le bédéiste s’apprête à publier sa huitième aventure, Paul dans le Nord, le film Paul à Québec (dont il a cosigné le scénario avec le réalisateur François Bouvier) prend l’affiche au cinéma le 18 septembre. À ne pas manquer, l’exposition L’univers de Paul et autres petites choses, qui contient planches originales, esquisses préparatoires, photos de référence et « une foule d’autres petites choses », sera présentée à Saint-Nicolas (où se déroule l’histoire de Paul à Québec et où plusieurs scènes du film ont été tournées) de septembre à novembre, au presbytère.

Source: Enfants Québec, septembre 2015

Commentaires

commentaires

Comments are closed

À lire aussi

10 sorties culturelles avant Noël

Théâtre, expositions, musique, cinéma, contes… Voici un...

Lire la suite →

Moi, mes enfants seront des adolescents pas trop poqués

La prochaine bande dessinée du personnage Paul, sera lancée à...

Lire la suite →

10 sorties pour cultiver la relâche!

 Spectacles, expos, ciné, ateliers, festivals… Préparez-vous...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →