superbanniere
Abonnement Magazine

Moi, «après»!

photo2015Il y a bel et bien un «avant» et un «après» premier bébé. Si vous n’avez pas d’enfant lorsque vous lisez ces lignes et que vous êtes en désaccord, je vous garantis que vous changerez d’idée le moment venu! J’avais beau penser dans ma vie pleine d’oisiveté «d’avant» que ceux qui ont des enfants exagèrent, que ça ne devrait pas changer tant que ça… je m’étais trompée. Julie Hamelin

Oui, mon horaire est devenu plus chargé! Maintenant, je planifie minutieusement les sorties en amoureux, j’esquive quelques entraînements pour avoir le temps de préparer un repas ou simplement être présente pour mes deux amours.

Mais il n’y a pas que mon rythme de vie qui a changé. J’ai changé. Ma perception de la vie a changé, mes priorités aussi.

«Avant»
Je me remémore une «crise professionnelle» dans le bureau du boss. Je n’irais pas jusqu’à dire «existentielle» car c’était mon travail que je remettais en question et non pas ma personne toute entière.

- Je suis vraiment à boutte. Je ne suis plus capable d’endurer la critique mal placée… Je donne pourtant mon 100% mais j’ai l’impression que je n’y arriverai pas, dis-je d’un ton complètement désespéré, au bord des larmes.
- Julie… quand tu vas avoir des enfants, tu vas voir que ça va changer bien des choses dans ta vie, me répond mon boss tout doucement.
- …
(Hum… pas très réconfortantes ces paroles. Il a sûrement raison – il a 4 enfants après tout! – mais est-ce que c’est censé m’aider? Me parler d’enfants plutôt que de solutions pour régler des dossiers urgents: une drôle d’approche!)

Deux ans plus tard, quand je suis retournée au boulot après un merveilleux congé de maternité, je commençais à le comprendre.
Je stresse moins. Je sais que je ne peux pas tout régler en une journée, et comme je ne peux plus faire d’heures supplémentaires – la garderie ferme à 17h30 et j’ai horreur d’être le dernier parent à se pointer, même si ça arrive encore souvent -, je gère (un peu!) mieux mon temps. Les dossiers qui ne peuvent attendre à demain se font plus rares.

Ma sensibilité plutôt extrême (!) a changé de cible, passant du travail à ma vie familiale. Les commentaires désobligeants ne me touchent plus autant. Et je ne tiens pas à plaire à tout le monde. Exit les découragements au bureau! J’adore mon emploi autant qu’avant et je donne tout ce que je peux. Mais règle générale, une fois la porte du bureau fermée, je passe à un autre dossier, beaucoup plus important: ma famille.

Éliott dans son costume de tigre.

Éliott dans son costume de tigre.

«Après»
Ce qui me fend le cœur désormais, ce n’est pas un coup de fil d’un citoyen qui déverse sa frustration sur moi. C’est d’entendre mon petit homme se lever en pleine nuit en pleurant: «Maman! Y’a des A-RAI-GNÉES dans ma chambre!». C’est de le voir mis à l’écart dans un groupe d’enfants plus âgés que lui. Ou de le voir tellement déçu de ne pouvoir se rendre chez sa grand-maman Nicole pour le souper – elle habite à six heures de route.

Ce qui me rend le plus heureuse désormais, ce n’est pas tant de régler des dossiers houleux, même si c’est toujours satisfaisant. C’est d’entendre rire Éliott de son gros rire fort, alors que son papa fait semblant de ne pas le voir voler un petit bout de dessert dans son assiette. C’est de l’écouter me répéter une de ses histoires préférées et de m’émerveiller de sa mémoire phénoménale. C’est de le voir revêtir son costume de tigre en plein mois de juin, un lundi matin… même si ça me retarde pour le boulot.
Désormais, ma vie familiale est en premier plan, suivie par mon travail. Ensemble, mon amoureux, notre fils et moi avons atteint un bel équilibre.
Un «après» que je savoure pleinement.

P.S. Vous aurez peut-être remarqué mon absence sur ce blogue ces derniers temps… Parallèlement à notre travail habituel, mon conjoint et moi développons un projet d’entreprise familiale qui a pris toutes nos énergies (une fois Éliott endormi!): un hébergement touristique où les familles seront les bienvenues! À suivre!

 

Commentaires

commentaires

4 commentaires

Stretch

(Tante) Marian,Het is erg leuk om de verhalen te lezen en de foto’s te zien. Volgens ons heb je al een paar mooie luchten gezien. We zijn erg benieuwd naar andere foto’s van jou en natuurlijk de verhalen! Jullie zijn alweer op de helft, dus geniet er nog maar goed van. Hoe koud is het eigenlijk? Bij ons komt er vorst aan de gre.n…dGrootjes Leendert, Diny en heel veel kusjes van Jantine.

À lire aussi

Et si on prenait des vraies vacances ?

Vous n’avez pas besoin de faire de plan pour être...

Lire la suite →

Fêtes de famille et conflits familiaux

Mariages, anniversaires de naissance, baptêmes… Quand les...

Lire la suite →

Devenir parent, le rôle de votre vie

Vous vous souvenez sûrement de la naissance de votre premier...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →