superbanniere
Abonnement Magazine

Puis-je profiter du soleil même si je suis enceinte ?

Crédit: iStock

Crédit: iStock

La réponse d’Isabelle Brabant, sage-femme:

Pendant la grossesse, il vaut mieux redoubler de vigilance avec le soleil. Bien sûr, l’écran solaire avec un facteur de protection d’au moins 50 est de mise dès que vous vous exposez, mais il ne faut pas négliger d’en réappliquer toutes les deux heures. Vous pouvez aussi privilégier les endroits à l’ombre, porter un chapeau à large bord et des verres fumés. Avis aux ferventes du bronzage qui se désoleraient de ces recommandations : dites-vous que cela vous prépare aux mêmes précautions que vous prendrez l’été prochain pour protéger la peau délicate de votre bébé.

Sous l’effet des hormones, la pigmentation de la peau augmente chez la plupart des femmes enceintes. On le remarque surtout sur le visage, les mamelons, la vulve et les cicatrices. Cela explique aussi la ligne brune qui apparaît sur le ventre de plusieurs femmes, entre le pubis et le nombril.

Or, une exposition de la peau aux rayons ultraviolets du soleil peut décupler ces effets. Certaines femmes voient même apparaître des plaques brunes, particulièrement sur leur visage – on les nomme d’ailleurs « masque de grossesse » (ou chloasma). Ce phénomène se caractérise par des taches sur le front, les pommettes et au-dessus de la lèvre supérieure. Cette affection complètement bénigne de la peau est plus fréquente chez les femmes brunes au teint mat. Elle a également une composante génétique ; si une femme de votre famille a été touchée, vous êtes donc plus à risque de l’être.

Les taches pigmentaires ne sont pas une menace pour votre santé ni celle du bébé. Si elles apparaissent malgré vos précautions et qu’elles vous indisposent, vous pouvez aisément les
camoufler avec un fond de teint. Bonne nouvelle : elles disparaîtront au cours des mois suivant l’accouchement. Si toutefois elles persistaient au-delà d’un an, vous pourriez consulter votre médecin de famille ou un dermatologue.

Propos recueillis par Mélissa Proulx
Source: Enfants Québec, mai-juin 2015

Commentaires

commentaires

pas de compte facebook ?
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

À lire aussi

Cours prénataux gratuits en ligne

Quels sont les choix offerts pour un suivi de...

Lire la suite →

Devenir maman d’un bébé né à 24 semaines

« Violette est née le 22 mai 2005, à 5 h 21 du matin, à...

Lire la suite →

Cours prénataux

Voici deux livres lus et testés par notre rédactrice en chef...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →