superbanniere
Abonnement Magazine

Le petit pot dont vous êtes le héros – 2e aventure

Éliott a conquis le petit pot!

Éliott a conquis le petit pot!

Pour Julie et son fils Éliott, l’apprentissage de la propreté est tout une épopée! Voici la suite de leurs aventures…

Vous êtes une mère tellement fière de votre garçon! Depuis votre dernière aventure (voir Le petit pot dont vous êtes le héros, 1ère partie), votre fils est devenu un véritable chevalier du petit pot – il ne manque pas un pipi sur sa toilette. Vous n’avez plus besoin de sortir les trompettes pour clamer haut et fort combien il est digne de votre lignée royale… pour les pipis seulement.

Car pour les cacas, votre prince rate régulièrement la cible.

Il semble se retenir éternellement, comme s’il attendait qu’une princesse lui dise qu’il est temps de libérer son trésor! Son ventre devient aussi dur qu’une armure, et vous finissez souvent par le transporter vous-même jusqu’au trône quand l’envie lui prend soudainement, puisqu’il peine à bouger.
Vous pensez avoir tout essayé. Vous lui rappelez régulièrement qu’il devrait pourtant avoir envie, mais toujours en lui suggérant, jamais en imposant. Vous le dirigez doucement vers le lieu convoité. Lorsqu’il siège, vous prenez même le temps de lui lire des histoires, pour l’inciter à y rester plus longtemps, pendant que ses intestins royaux se mettent au travail.
Rien n’y fait.

Évidemment, puisqu’il mesure mal ses distances, vous nettoyez souvent les traces ennemies qui envahissent ses frontières… et commencez à vous impatienter.
À la garderie, il a daigné quelque fois faire un dépôt dans le pot. Mais la plupart du temps, il réserve ces moments à la maison, après quatre jours d’abstinence, avec des soupirs et des cris dignes d’un guerrier. Les douleurs qu’il semble éprouver à la sortie vous horripilent. Comme vous aimeriez qu’il aille régulièrement à la selle!
Votre chef cuisinier vous a suggéré d’ajouter des aliments laxatifs à son menu. Ça tombe bien car Éliott aime beaucoup les pruneaux. Mais pas suffisamment pour changer la fréquence de ses combats.

Vous refusez catégoriquement de le remettre en couche, puisque les pipis se déroulent toujours bien, mais votre tolérance – et celle de votre conjoint – s’amenuisent. D’ailleurs, ce dernier vous somme de cesser la lecture aux toilettes, sous peine de déserter votre armée.

Que faites-vous?
1. Vous poursuivez votre stratégie de reine-de-l’accompagnement-du-petit-pot. Vous montrez à votre garçon combien vous êtes compréhensive et attentionnée. Vous lui rappelez encore et encore qu’un soldat brun frappe sûrement à la guérite de son donjon et qu’il est temps de le laisser sortir. Passez à la page 2 et roulez un dé pour votre gain (ou perte) de patience et un autre dé pour le degré d’harmonie avec votre conjoint.

2. Vous adoptez la stratégie de la reine-zen-avec-approche bouddhiste. Vous vous dites que votre conjoint a raison: vous en mettez trop. Vous cessez de parler des ennemis et consentez à nettoyer le champ de bataille sans rouspéter. Passez à la page 3 et roulez un dé pour déterminer votre niveau de lâcher prise.

***
Note au héros qui lit ces lignes: votre humble blogueuse a choisi la stratégie 2 et a roulé un 5.
La stratégie a tellement bien fonctionné que je m’en suis voulu d’avoir été si intense dans mon accompagnement! C’est certain qu’Éliott se retenait: ainsi, il avait toute mon attention, avec en prime, une (ou plusieurs) histoires.
Eh oui, c’est ça avoir un premier petit prince. On fait des essais… et des erreurs de nouvelle recrue!

Commentaires

commentaires

Comments are closed

À lire aussi

Prendre la route en Westfalia

Notre blogueuse Julie Hamelin aime voir du pays. Depuis que son...

Lire la suite →

Plan de naissance et imprévus!

Récemment, une amie qui doit accoucher bientôt me racontait ses...

Lire la suite →

Moi, «après»!

Il y a bel et bien un «avant» et un «après» premier bébé. Si...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →