superbanniere
Abonnement Magazine

Moi mes enfants, je vais les élever différemment

Marie-Andrée PiloteN&BPendant mon enfance, et surtout mon adolescence, je me suis dit des milliers de fois que, moi mes enfants, j’allais les élever différemment, que je ne ferais pas comme mes parents. Marie-Andrée Pilote

À 13 ans, j’étais certaine que ma progéniture allait pouvoir choisir son heure de coucher. HAHAHAHAHA. Maintenant, je sais que c’est une question de survie pour les parents : vient une heure où il faut que les enfants soient au lit, qu’ils dorment ou non, ça nous prend ce temps là pour nous. Tout. Seul. Pour aller faire pipi sans que personne ne cogne à la porte. Pour écouter un film sans que personne ne pose de questions. Pour manger du chocolat sans partager. Bref, j’ai réalisé que malgré toutes mes grandes idées sur la façon dont j’allais élever mes enfants, dans les faits ça ne se passe pas toujours comme on l’avait pensé.

Ma fille, juste avant de se mériter un lavage à la bave de maman.

Ma fille, juste avant de se mériter un lavage à la bave de maman.

Il y a des valeurs que je suis plutôt fière de partager avec mes parents quand il est question d’éducation : mes enfants sont entourés de livres, ils disent s’il-vous-plait/merci, ils savent qu’il est important de partager et j’en passe. Même si j’ai soupiré parce que ma mère me faisait des remarques sur les fautes d’orthographe dans les p’tits mots que je lui laissais, aujourd’hui je me rends compte que c’était pour me rendre service.

Il y a d’autres habitudes … disons le, qui me rendent un peu moins fière. Comme le pouce de bave. Vous savez, celui qu’on se met dans la bouche pour essuyer la figure de notre charmante progéniture juste avant qu’elle aille rejoindre ses amis dans la cour d’école. Je m’étais pourtant juré : “Moi mes enfants, je ne leur ferai jamais subir ça.” Je le fais instinctivement, sans réfléchir. Puis après je me dis tout le temps que je ne recommencerai pas … jusqu’à la prochaine fois. Pourtant, j’ai même des lingettes humides dans ma sacoche pour les situations qui l’exigent. 99% du temps, je mets mon pouce dans ma bouche et je frotte. C’est pas hygiénique, c’est tannant pour les enfants et j’ai l’air d’une matante fatiguante.

La face de ma fille lorsque je fais des trucs étranges comme lui laver la figure avec mon pouce.

La face de ma fille lorsque je fais des trucs étranges comme lui laver la figure avec mon pouce.

Puis, chaque fois que je fais ça, je repense à mes parents, à toutes les choses qui m’énervaient tant et qu’aujourd’hui je répète.

Maman, Papa, je m’excuse pour toute les fois où j’ai chialé, aujourd’hui je vous comprends. Et pas besoin de me le remettre sur le nez, j’ai des enfants qui s’en chargent chaque fois que je leur lave le bec avec mon doigt baveux. Un jour, ça sera leur tour, parce que malgré toutes les promesses qu’ils feront sur la façon dont ils élèveront leurs enfants, je sais bien que ça ne se passera pas comme ils le pensaient.

Et vous, est-ce que vous avez repris, malgré toutes vos promesses, une façon de faire de vos parents?

 

Commentaires

commentaires

Comments are closed

À lire aussi

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle...

Lire la suite →

La classe de maternelle de madame Michèle

Quand elle part en vacances à la mer, elle leur rapporte des...

Lire la suite →

Comment les encourager sans en faire trop ?

Chaque jour, nous complimentons nos enfants et soulignons leurs...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →