superbanniere
Abonnement Magazine

Je perds beaucoup de cheveux depuis mon accouchement…

Crédit: iStock

Crédit: iStock

« Depuis la naissance de mon enfant il y a cinq mois, je peine à reprendre le dessus. Chaque fois que je prends une douche, je jette une bonne poignée de cheveux. Quand la situation s’améliorera-t-elle ? » Karina, Saint-Hubert

Durant la grossesse, les cheveux sont magnifiques en raison des œstrogènes qui en prolongent la vie. La diminution progressive de ces hormones après l’accouchement entraîne la chute des cheveux qui auraient dû tomber naturellement dans les mois précédents. C’est donc un phénomène courant. Mais comme la chute de vos cheveux est accompagnée d’une grande fatigue, allez d’abord consulter votre médecin afin de vous assurer que d’autres facteurs physiques ne sont pas en cause, comme une hypothyroïdie (un mauvais fonctionnement de la glande thyroïde) ou de l’anémie.

Une fois ces causes exclues ou corrigées, vous pourriez prendre le temps d’évaluer les autres sources possibles de fatigue dans votre quotidien. Le déficit chronique de sommeil est courant dans la première année de vie d’un bébé. Faites-vous une sieste par jour pour compenser le sommeil interrompu ? Avez-vous révisé dernièrement votre façon de répartir votre présence nocturne auprès du bébé entre votre conjoint et vous ?

Les mois qui suivent l’accouchement sont remplis de défis, d’apprentissages et d’émotions qui peuvent nous atteindre plus profondément qu’on pense. Si vous ressentez de la déprime, du stress et de la solitude que les siestes ne semblent pas améliorer, parlez-en avec votre conjoint ou un proche en qui vous avez confiance. Si cette « déprime » est quotidienne et devient envahissante, il pourrait s’agir d’une dépression ; il serait alors essentiel de con-sulter un professionnel de la santé.

L’acupuncture peut être d’un grand secours dans cette période exigeante, car elle régénère et fait circuler l’énergie. D’autre part, l’exercice physique a un effet bénéfique reconnu sur la fatigue et les troubles de l’humeur. Le yoga, le tai chi ou le Qi Gong, par exemple, sont des disciplines intéressantes pour se réénergiser.

Dans votre quête pour retrouver votre énergie coutumière, portez aussi attention à votre alimentation. Choisissez des aliments frais, de qualité, capables de soutenir la demande physique qu’exige la vie avec un nourrisson, à plus forte raison si vous allaitez. Au besoin, faites appel à un nutritionniste pour vous guider.

Traiter la chute de cheveux
Un traitement local suggéré par un pharmacien, un naturopathe ou une esthéticienne peut solidifier, protéger et stimuler la racine des cheveux, en plus d’accélérer la prolifération des cellules. La prise de multivitamines contribuera en outre à fournir les minéraux dont vos cheveux pourraient bénéficier.

Socialiser, un bon remède
Aller au gym avec une amie, marcher, suivre un cours de Zumba, faire du « cardio-poussette » avec d’autres mères : elle est longue, la liste d’activités qui demandent un petit effort au départ, mais qui redonnent de l’énergie et de la joie.

Propos recueillis par Mélissa Proulx

Source: Enfants Québec, avril 2015

Commentaires

commentaires

Comments are closed

À lire aussi

Les 10 mantras de la nouvelle maman

Comment survivre aux premières semaines de bébé ? Rien ni...

Lire la suite →

Algues bienfaisantes

Envie d’un séjour à la mer? Grâce à ces recettes beauté,...

Lire la suite →

Chevelure post-partum

Comment aider nos cheveux à reprendre du poil de la bête. Par...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →