superbanniere
Abonnement Magazine

À la santé des petits campeurs

Crédit: Shutterstock

Crédit: Shutterstock

Kayak, sciences, théâtre, poterie, vélo, immersion anglaise… Difficile de sélectionner le meilleur camp d’été pour votre enfant ? Et si cette année vous optiez pour un choix santé ? Mélissa Vaillancourt

Les statistiques sur le taux d’inactivité et l’alimentation chez les jeunes sont connues : seuls 5 % des enfants et des adolescents bougent 60 minutes par jour et seulement la moitié des jeunes mangent suffisamment de fruits et légumes quotidiennement. Pour renverser la vapeur, de plus en plus de camps font de la bonne alimentation et de la santé leur objectif principal. « Les camps de vacances ont toujours été des lieux pour pratiquer des sports et faire du plein air, affirme fièrement Éric Beauchemin, directeur général de l’Association des camps du Québec (camps.qc.ca). Aujourd’hui, nous portons plus que jamais une attention particulière à l’adoption de bonnes habitudes de vie. Les menus des camps doivent être sains et équilibrés, et même ap-prouvés par une diététiste. C’est l’un des 60 critères requis pour bénéficier de la certification. Ça fait partie de nos valeurs fondamentales. »

Plusieurs organismes accompagnent les camps dans cette mission. Depuis 2012, la fondation Tremplin Santé (tremplinsante.ca) propose un programme qui vise à permettre aux jeunes d’adopter un mode de vie sain et actif lors de leurs séjours. Le programme incite les camps de vacances à augmenter leur nombre d’heures consacrées à l’activité physique et à favoriser la consommation d’aliments nutritifs. À ce jour, le projet a rejoint 40 000 enfants et adolescents dans 156 camps. L’objectif pour 2015 est de regrouper 350 camps pour re-joindre 80 000 jeunes.

L’organisme Jeunes pousses (jeunes pousses.ca) a pour sa part mis sur pied en 2010 la Caravane du goût, formée d’une équipe d’animateurs costumés qui se déplacent pour rencontrer les jeunes dans les camps d’été. L’objectif : sensibiliser les enfants à leur alimentation par une approche ludique, basée sur l’expérimentation. « Pendant nos ateliers d’éducation sensorielle au goût, les enfants apprennent à découvrir les aliments avec leurs cinq sens, indique Martine David, fondatrice de l’organisme. On n’aborde pas l’ali-mentation du point de vue “ça c’est bon et ça c’est mauvais”. On leur fait plutôt découvrir et apprécier la grande variété d’aliments offerts, particulièrement les aliments locaux et saisonniers. »

Les enfants peuvent aussi découvrir l’origine des aliments dans la nouvelle zone interactive de la Caravane. On leur présente notamment un vrai potager en pots, une vache à traire artificielle avec des pis, des « pots senteurs » pour deviner à quel aliment correspond une odeur.

Découvrez notre sélections de camps santé pour vos petits campeurs!

Commentaires

commentaires

pas de compte facebook ?
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

À lire aussi

Des camps scientifiques pour les curieux!

Cette année, vos petits geeks ne passeront pas l’été devant...

Lire la suite →

Camps de vacances – Prêt, pas prêt, j’y vais?

Un séjour en camp peut représenter des vacances de rêve pour...

Lire la suite →

On jardine au camp de jour !

Les enfants épris de nature et de sciences seront ravis de...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →