superbanniere
Abonnement Magazine

Dois-je m’inquiéter qu’il ne marche pas à 4 pattes?

«Mon bébé de 11 mois ne marche pas encore à quatre pattes. Dois-je m’inquiéter?»

On le dit souvent, chaque enfant évolue à son propre rythme. Cependant, certaines normes peuvent nous servir de repères. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’étape de la marche à quatre pattes survient entre 5 mois et 13 mois et demi. Votre bébé se situe donc dans les normes pour l’instant. Cette phase ne s’observe d’ailleurs pas chez tous les enfants (un peu plus de 4 % d’entre eux passent directement à la marche debout sans s’être jamais déplacés à quatre pattes). Cependant, c’est une transition qui a son importance dans le développement de la coordination motrice en général, de même que dans celui des muscles du tronc et des épaules — nécessaires à la posture.

Si votre enfant ne marche pas, ni debout, ni à quatre pattes, il y a plusieurs exercices que vous pouvez lui faire pratiquer. Par exemple, tout en le surveillant, vous pourriez l’encourager à adopter la position à quatre pattes en le plaçant au pied d’un escalier, genoux au sol, bras sur la première marche, en appui sur ses avant-bras. Vous pourriez alors poser un jouet près de ses mains afin qu’il ait envie de rester dans cette position, et le laisser ainsi de 30 secondes à une minute. En faisant ce petit exercice régulièrement, il augmentera son endurance et renforcera sa musculature.

Vous pouvez également placer votre bébé dans la position à quatre pattes, et lui faire avancer en alternance un genou, une main, l’autre genou, l’autre main, pour ainsi « modeler » l’action. S’il ne tient pas du tout la posture, roulez une grosse serviette et glissez-la sous son ventre transversalement, ce qui l’aidera à se supporter. Quand il sera plus stable, vous pourrez retirer la serviette.

Si l’enfant marche déjà en position debout sans être passé par le «quatre pattes», dites-vous qu’il n’est pas trop tard pour faire travailler ses muscles et sa coordination ! Toutes sortes de jeux s’y prêtent très bien. Il pourra par exemple s’amuser à parcourir des tunnels, à passer sous les chaises de la cuisine ou la table à café du salon, à grimper dans les modules de jeu du parc, ou encore à imiter la marche de certains animaux (chat, chien, ours…). Mais n’oubliez pas de lui présenter ces exercices comme un jeu ! Et rassurez-vous, dans la majorité des cas, sauter l’étape du «quatre pattes» est sans conséquences.

En revanche, si après 13 mois et demi votre enfant ne marche pas à quatre pattes ni ne se déplace d’aucune autre façon, c’est peut-être un signal d’alarme. Mieux vaudra alors consulter un professionnel.

Propos recueillis par Marie-Claude Fortin
Source: Enfants Québec, décembre-janvier 2011

Commentaires

commentaires

Comments are closed

À lire aussi

Être mauvais en sport, est-ce que c’est génétique ?

Question d'enfant « Être mauvais en sport, est-ce que...

Lire la suite →

Bonnes nuits, bonnes notes

Pas facile de les mettre au lit… Pourtant, selon les...

Lire la suite →

Garçon ou fille? Halte aux stéréotypes!

Certains choisissent de garder secret le sexe de leur enfant le...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →