superbanniere
Abonnement Magazine

Je suis en congé… de maternité!

autrement_congé

Le congé de maternité, un temps privilégié pour Kristèle Lord et son fils Emerick.

Après seulement deux mois d’essai, le test est positif! Nous sommes les futurs parents les plus heureux du monde! Une grossesse magnifique, un chum impliqué, deux familles gaga à l’idée d’accueillir le premier petit bébé au sein des leurs… et une maman remplie de projets pour son congé de maternité à venir! Je serai en congé, non?

Eh bien… pas vraiment. En tant que nouvelle maman, je me suis fait prendre au piège par l’appellation de ce temps passé à la maison pour m’occuper de mon bébé, soit disant un « congé ». Je me voyais déjà en train de passer à travers mes bouquins empoussiérés et d’écouter toutes les téléséries populaires lorsque j’allaiterais. Je salivais à l’idée de cuisiner une panoplie de nouveaux repas. Je projetais même de m’adonner à de nouveaux hobbies ou bien de suivre des cours par correspondance.

Mais la réalité en était toute autre. Plus les jours passaient, plus je réalisais que demain et après-demain serait comme le jour de la marmotte; des journées bien remplies avec l’impression de n’avoir rien fait, du moins, rien de ce que j’avais prévu! En plus de ne pas avoir tout ce fameux temps libre pour moi afin de m’adonner à tous mes petits plaisirs, prendre une douche sans me presser ou parler au téléphone sans conclure par «Désolé, urgence, je te rappelle dans 5 minutes (demain)» relevait du miracle. Ce don de soi semblait freiner tous mes élans. Je ne m’étais attardée qu’au mot congé, mais qu’en était-il de la maternité? Au fil des mois, j’apprivoisais peu à peu mon nouvel emploi, celui d’être une maman.

J’ai dû me donner des objectifs réalistes afin de vivre moins de frustrations et d’apprécier ce temps privilégié avec mon enfant.Aussi, j’ai bien compris que mes deux mains – pour ne pas dire ma seule main disponible – ne suffisaient plus pour accomplir mes tâches. Accepter l’aide autour de soi est difficile pour l’orgueil, mais nécessaire pour garder son équilibre. Je m’efforce de pratiquer l’art du laisser-aller, que papa, lui, maitrise si bien… Pas simple pour une maman qui, elle, excelle dans l’art de se culpabiliser! J’ai aussi dû me résilier au fait que les choses ne seront plus comme avant, nous non plus, ni nos priorités, ni notre façon de voir la vie, même si on s’est tant obstiné à dire que NOUS, nous ne changerions pas lorsque nous aurions un enfant.

Aujourd’hui, bébé a six mois. Une demi-année! Et pourtant, on dirait que c’est hier que lui et moi surmontions une épreuve des plus éprouvantes afin de nous retrouver… Après 6 mois, je confirme que le don de soi n’est pas un handicap, c’est la VIE. Être en congé de maternité est loin d’être des vacances, mais il n’en reste pas moins que je prends plus de photos de mon petit bout de chou que j’en prends lorsque je suis en voyage!

21h, bébé s’est endormi pour la nuit, ce qui explique ce savoureux temps libre qui me permet de souffler un peu et d’écrire cet article. Mais je ne peux m’empêcher de regarder ces photos de lui avant d’aller au lit et de me dire que j’ai déjà hâte de le revoir demain matin.

Kristèle Lord

Commentaires

commentaires

4 commentaires

Marie

si vous saviez comme nous sommes dans une vie de course , de carrieriste !! Les gens se presente a une autre en tendant la main, : bonjour je mappel X et je fais ca dans la vie !!
Heuu moi j’ai prit la decision de mettre ma carriere de cote il a deux ans, et de me presenter juste en tant que marie- claude , une hygieniste dentaire a la retraite qui a choisis ses enfants au lieu de son travail !!! , les gens sont secouer , et me demande immediatement ce que je fais dans la vie !,!!voika je moccupe de mes enfants !, ce que la gardienne faisais avant , et uqand cetait pas la gardienne cetait la mamy .. Tout le monde sauf celle qui les ont tant desires !, et qui maintenant sont au monde , voila quon a pas le temps de prendre le temps avec eux !!! Le temps nous coule entre les mains ! Il faut en profiter !, alors voila !! La olus belle job au monde c’est bien detre maman , mais detre la pour eux a temps plein !, cest encore mieux !,

Sue

Vous êtes bien chanceuses les petites Maman d’aujourd’hui de pouvoir profiter de ce long congé avec vos petits bébés. Quand vous êtes venues au monde, nous avion juste 16 semaines avec vous et au moment ou vous commenciez à faire vos plus beaux sourires, hophop, cetait déjà le temps que Maman retourne au boulot.

pas de compte facebook ?
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

À lire aussi

Et si on prenait des vraies vacances ?

Vous n’avez pas besoin de faire de plan pour être...

Lire la suite →

Cours prénataux gratuits en ligne

Quels sont les choix offerts pour un suivi de...

Lire la suite →

Fêtes de famille et conflits familiaux

Mariages, anniversaires de naissance, baptêmes… Quand les...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →