superbanniere
Abonnement Magazine

Comment parler d’argent avec notre fille?

«Notre fille de 8 ans ne cesse de nous demander si nous sommes riches, plus qu’un tel, moins qu’un autre, etc. Elle voudrait connaître nos salaires. Comment aborder cette question avec elle?»

Je pense que la première chose à faire est de chercher ce qui se cache derrière ces questions. Est-ce l’envie? Votre fille, par exemple, aurait-elle une amie qui s’en va à Disneyworld avec ses parents? Ou qui habite une grande maison très luxueuse? Ou encore, qui porte des vêtements de telle ou telle marque, en l’occurrence hors de prix? L’important est de bien cerner la situation. Et pour ce faire, il faut prendre le temps de s’asseoir avec l’enfant, de l’observer, de la faire parler, subtilement.

À cet âge, les enfants sont très observateurs. Déjà, ils réalisent que ce que nous possédons peut leur procurer un certain standing. Et le standing, de plus en plus, est l’un des critères de choix dans l’amitié. C’est bien triste, mais il ne faut pas le nier.

Voilà donc l’occasion d’avoir une bonne conversation avec votre enfant, de lui parler de vos valeurs. L’argent est-il un facteur de bonheur absolu? C’est vrai, posséder telle marque de voiture peut être un signe de réussite. Mais si nous n’y accordons pas nous-mêmes tant d’importance, cela n’a plus le même sens. Est-il préférable d’avoir un gros salaire ou de faire un métier que nous aimons? C’est vraiment un sujet qui nous amène à revoir nos propres valeurs, nos choix, et à nous questionner sur le modèle que nous offrons à nos enfants.

Vous pourriez rappeler à votre fille que la richesse est un concept bien relatif, qui ne peut s’évaluer qu’au moyen de comparaisons. On est toujours moins riche que certains, et plus riche que d’autres… Dans cette optique, il pourrait être utile d’emmener votre enfant se promener dans les quartiers les plus défavorisés. Et, en évitant le ton moralisateur, d’ouvrir la discussion sur ce que vous découvrirez ensemble, qui peut-être suscitera une prise de conscience au sujet de ce que vous possédez comme famille et que plusieurs autres n’ont pas.

Souvenez-vous que cette conscientisation s’échelonne sur des années. Et faites confiance au temps — les enfants verront eux-mêmes, petit à petit, ce que l’argent apporte et ce qu’il n’apporte pas.

Propos recueillis par Marie-Claude Fortin
Source: Enfants Québec, décembre-janvier 2011

Commentaires

commentaires

Comments are closed

À lire aussi

Nos enfants ont besoin de silence

Pour grandir et bien se développer, nos enfants ont besoin de...

Lire la suite →

Épicerie – Mission économie

Il suffit de quelques astuces et d’un peu de temps pour mieux...

Lire la suite →

Comment l’aider à s’endormir dans sa nouvelle chambre?

« Mon fils de 23 mois doit bientôt laisser sa chambre à bébé...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →