superbanniere
Abonnement Magazine

C’est pas juste de la télé…

«Un cerveau ne s’imprègne correctement des choses que s’il les découvre par le biais de plusieurs sens, c’est-à-dire l’audition, la vue, l’odorat et le toucher. Et, de ce point de vue, la télévision (et tous les autres écrans) est une source d’information bien pauvre en comparaison avec le monde réel», dit Peter Winterstein, un pédiatre et chercheur allemand.

Ça veut dire que le cerveau «apprend» parce que l’enfant se sert de tous ses sens, qu’il touche les objets, les lance, les met dans sa bouche, les secoue, les colle sur son oreille, etc. Winterstein a étudié pendant 17 ans les dessins de 1900 enfants et a publié les résultats de ses recherches en 2006. Si une image vaut mille mots, regardez celles-ci:

Voici les dessins de bonhomme d’enfants de 5 et 6 ans qui regardent 60 minutes ou moins de télé par jour:

60 minutes de télé

©Winterstein P. et al. «Medienkonsum und passivrauchen bei vorschulkindern», Kinder und Jugendarzt, no 37, 2006, p. 205 et suivantes.

Et voici le dessins d’enfants du même groupe d’âge qui regarde plus de trois heures de télé par jour.

3 hrs de télé

©Winterstein P. et al. «Medienkonsum und passivrauchen bei vorschulkindern», Kinder und Jugendarzt, no 37, 2006, p. 205 et suivantes.

Et voici ce que ça donne quand des enfants du même groupe d’âge et qui ont déjà subit un trauma dans leur vie, regardent plus de trois heures de télé par jour:

télé, dessin et trauma

©Winterstein P. et al. «Medienkonsum und passivrauchen bei vorschulkindern», Kinder und Jugendarzt, no 37, 2006, p. 205 et suivantes.

 

L’exposition des enfants à la télé et aux autres écrans a un impact sur le développement de la concentration, de l’attention, de la mémoire et évidemment sur leur réussite scolaire. Ainsi, plus un bébé aura regardé la télévision, plus ses risques d’échouer dès la première année du primaire seront élevés. Et les méfaits se confirment sur la durée: une enquête néo-zélandaise (1), portant sur un millier d’individus nés en 1972 et 1973 et suivis pendant trente ans, a montré que, plus ils avaient abusé de la télé pendant leur enfance, moins leur niveau d’études était élevé. Au plan du sommeil, quels que soient leur niveau socioculturel et leur environnement affectif, les adolescents qui consomment trois heures de télévision par jour à 13 ans rencontrent davantage de problèmes de sommeil – et ces problèmes perdurent jusqu’à l’âge adulte selon l’étude (2). L’abus d’écran nuit fortement au développement du langage; demander à n’importe quelle orthophoniste, elle pourra vous dire en moins de cinq minutes d’interview quel enfant regarde beaucoup de télé. Les écrans nuisent à l’imagination, au comportement, à la socialisation.

Je pourrais aligner pendant des pages les études qui démontrent les nombreux impacts négatifs de la surutilisation des écrans (télé, lecteur DVD, ordinateur, console de jeu, tablette) sur le développement de l’enfant. Et leur apport positif est très loin derrière!

Je vous laisse avec la suggestion de la direction de la santé publique Belge dans leur campagne de prévention à laquelle j’adhère:

PAS de télé avant 3 ans,
PAS de console avant 6 ans,
PAS d’accès à internet avant 9 ans,
PAS d’accès aux réseaux sociaux avant 12 ans.

1. «Association of Television Viewing During Childhood With Poor Educational Achievement», Archives of Pediatrics & Adolescent Medicine vol. 159, 2005.

2. «Association Between Television Viewing and Sleep Problems During Adolescence and Early Adulthood» (Archives of Pediatrics & Adolescent Medicine vol. 158, 2004).

Commentaires

commentaires

Comments are closed

À lire aussi

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement...

Lire la suite →

Et si on prenait des vraies vacances ?

Vous n’avez pas besoin de faire de plan pour être...

Lire la suite →

Comment éduquer nos filles sans stéréotype?

La petite Jesse-Jane, 9 ans, réalisait une prestation de kung-fu...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →