superbanniere
Abonnement Magazine

La naissance d’une maman

MJ Fournier

Marie-Josée, en compagnie de son conjoint et de la petite Maude, 2 mois. Photo: Lysanne Adams

Tellement de sentiments se bousculent dans mon cœur depuis que je suis maman.

21 juin 2013, deux lignes roses ! Mon univers intérieur était habité, chargé de ce qu’il y a de plus précieux au monde. L’amour avait germé et j’étais sereine. Je savais qu’elle était là, bien accrochée à moi. Cette sérénité, cet état de calme et d’harmonie, ont été présents tout le long de cette période où la vie était en moi.

Puis, à la veille de la naissance de notre Maude, mon amoureux m’a dit doucement que le bonheur serait là le lendemain. Il était déjà là le bonheur, mais quelle fébrilité! C’était à la St-Valentin, pendant une folle tempête de neige avec une lune pleine et ronde!  J’ai perdu le contrôle et tous mes repères lorsque  j’ai collé notre fille contre mon cœur après l’avoir poussée dans cette vie. Cette perte de contrôle, mon chum qui était déjà papa, ne m’en avait pas averti.

Moi, maman? C’était naturel et irréel en même temps. À 36 ans, j’étais certaine de ne pas être mère. Je n’avais aucune préparation. J’avais vécu seule longtemps, j’avais vécu la maladie. J’avais entrepris le processus du deuil de ne pas être mère. Puis, j’avais fais une fausse couche. Douleur indescriptible. Dans cette tempête émotionnelle, la douleur était pour moi plus vive que celle de songer à perdre l’être aimé, mon amoureux. Rien ne pouvait faire plus mal. La vie s’était échappée et je ne comprenais pas pourquoi.

Les craintes et les inquiétudes sont nées avec Maude. Sera-t-elle en santé? Serais-je une bonne maman pour elle? Est-ce que je prendrai les bonnes décisions? Est-ce qu’elle pourra s’épanouir? Est-ce qu’elle aura toujours une famille unie? Aura-t-elle une belle relation avec son grand frère? Une peur intense de ne pas être à la hauteur me tenaillait.

Je n’ai pas encore trouvé de réponses, mais j’ai découvert que je ne savais pas à quel point on pouvait aimer autant! Et voilà que la peur s’est vraiment emparée de moi. Peur de ce véritable engagement envers elle, peur de la perdre, peur de mes éventuelles incapacités. Peur de cet amour fusionnel.

Toutes ces peurs jusqu’à ce que je reçoive un petit ruban vert pâle à un cours de massage pour bébé, sur lequel il est écrit: «Je suis compétente… la vie grandit!» Bouffée de confiance et mots que je relis souvent pour me réapproprier toute la sérénité que j’avais lors de ma grossesse! Ces mots m’aident à accepter toutes mes peurs et à me faire confiance avec Maude, dans les soins et l’amour que je lui apporte. Je deviens mère chaque jour avec elle. Je m’abandonne et je me sens exister. Je laisse place à notre relation, à sa relation avec son papa et à sa relation avec son grand frère. J’évite d’essayer de prendre le contrôle pour tout ce qui la concerne. Je me laisse bercer par son contact calme.

Bref, c’est un bouleversement devenir maman. Mais c’est un amour véritable et une aventure de vie fabuleuse lorsqu’on s’abandonne à être soi et que la confiance est là.

Marie-Josée Fournier

Commentaires

commentaires

Un commentaire

Alexandra Briatte

Nos enfants nous apprennent à lâcher prise et à comprendre qu’on ne peut pas tout contrôler. Merci pour ce merveilleux partage. Tes mots sont si justes, si parfaits.

À lire aussi

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance...

Lire la suite →

Cours prénataux gratuits en ligne

Quels sont les choix offerts pour un suivi de...

Lire la suite →

Devenir maman d’un bébé né à 24 semaines

« Violette est née le 22 mai 2005, à 5 h 21 du matin, à...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →