superbanniere
Abonnement Magazine

Moi, mes enfants et mes amies

Milla_Leopold

Les enfants de mes amies deviennent à leur tour les amis de mes enfants. Photo: Marie Custeau.

Je n’y avais pas rêvé lorsque j’étais adolescente puisque comme Marie-Andrée, mon tout premier «MME» est né de mon désintérêt, à l’époque, envers la chose morveuse et baveuse. J’avais déjà prononcé «Moi, je n’aurai pas d’enfants. Bah, peut-être un, mais pas plus. Je veux me concentrer sur ma carrière». Cette impression est restée jusqu’à l’âge de 23 ans, où mes ovaires ont commencé à applaudir lorsque je croisais des poussettes dans la rue. J’avais fini de zieuter les beaux garçons pour me mettre à zieuter les beaux bébés. Tant mieux si les beaux garçons poussaient leurs bébés tout neufs!

Je n’avais donc pas rêvé, adolescente, de tomber enceinte en même temps que mes amies pour être en congé de maternité en même temps qu’elles. Pour tripper maternité ensemble.

J’ai eu mes enfants dans la trentaine et dans mon entourage, ça se multipliait. Amies du secondaire, amies du travail, amies rencontrées via mon chum: dans tous mes cercles de copains, il y avait toujours au moins une fille enceinte. À mon bonheur (je suis maintenant une fan finie des nouveau-nés dont j’ai toujours envie de croquer la joue), ça continue à l’heure où l’on se parle.

Les amies dans la maternité

À travers la maternité, les amies les plus proches et les plus précieuses ne sont pas nécessairement celles que l’on avait imaginées.

Les congés de maternité sont moins plates avec des copines qui vivent la même chose que soi en même temps. Partager nos joies quotidiennes. Chialer contre un nombre trop peu élevé de lavages de cheveux hebdomadaires. S’épauler dans les rages de dents. Partager nos plaintes de poussées de croissance. Celles des enfants et les nôtres: ça fait grandir, avoir des enfants.

Il y a celle qui a eu ses enfants un peu après toi. À qui tu prêtes tes choses de bébés et dispenses fièrement des bons conseils (sollicités) puisque tu es passée par là, toi.

Il y a cette«connaissance»qui est en congé en même temps que toi et que tu découvres avec joie. Ou celle que tu as rencontrée après avoir eu tes enfants. Qui a tellement les mêmes valeurs que toi que tu aurais aimé la rencontrer ou t’en rapprocher avant. Elle devient finalement une grande amie à travers la maternité.

Et il y a ta meilleure amie. Celle avec qui tu pensais être fusionnelle. Celle avec qui tu te voyais tout partager. Finalement, ce n’est pas du tout le cas. Tu découvres tout un pan d’elle que tu n’avais pas soupçonné. Tu l’aimes encore beaucoup. Tu la vois moins souvent parce que «la vie va vite». Mais aussi, tu gères mal à quel point tu es confrontée dans votre différence. Que le clash des vos valeurs d’éducation t’étonnes et te touche beaucoup plus que ce à quoi tu t’attendais. Tu voudrais t’en foutre un peu plus.

Une chose est sûre, même si on se voit moins souvent en chair et plus souvent en message Facebook, même si on a 364 conversations entamées interrompues par un enfant et qui ne seront probablement jamais finies, même si nos relations ont évoluées un peu depuis les petits… Mes amies chéries, vous êtes essentielles dans ma vie. Vous occupez une place de choix (ex aequo avec le vin), comme acteur dans ma santé mentale. J’en profite pour vous rendre hommage et vous dire merci d’être là.

Marie CusteauN&BMarie Custeau

Facebook.com/moimesenfants

whynotmoi.com

Commentaires

commentaires

Comments are closed

À lire aussi

Moi, mes enfants, ils seront toujours propres

Avant d’avoir des enfants je m’imaginais que les enfants...

Lire la suite →

Mon moment préféré

J’ai instauré une nouvelle habitude à la maison. Pendant le...

Lire la suite →

Moi, mes enfants et le printemps

Si il y a à peine 1 an, on m’avait dit que j’allais laisser...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →