superbanniere
Abonnement Magazine

Moi mes enfants, après le temps des Fêtes

Pendant ces 2 semaines, j'ai une équipe de cuisiniers à ma disposition. Photo: Marie-Andrée Pilote

Pendant ces deux semaines, j’ai une équipe de cuisiniers à ma disposition.
Photo: Marie-Andrée Pilote

Les vacances de Noël sont déjà finies. Mes enfants sont de retour à l’école. Et moi je suis à la maison, à réfléchir à ces deux semaines qui ont passé trop vite.

Chaque année c’est la même chose, j’ai des plans pour ces journées de congé. Pourtant, après quatre enfants, je devrais le savoir, ça se passe jamais comme je l’imaginais.

«Moi, mes enfants, pendant le congé scolaire, ils cuisineront. Joueront dehors tous les jours. Patineront. Iront à la piscine. Feront du bricolage. Visiterons la famille.» Et ça, c’était seulement pour la première fin de semaine.

À la fin des deux semaines, je n’ai pas fait la moitié de ce que je voulais faire. Bon, cette année, à ma défense, la température n’a pas aidé. Mais, il reste que j’ai tout de même l’impression de n’avoir rien fait. Je n’ai pas réellement rien fait. La mère parfois fatiguée que je suis aurait bien aimé ça, mais c’est plutôt que je n’ai pas fait ce que je voulais faire.

J’ai fait 543 890 brassées de lavage, des desserts pour une armée, fait le taxi pour des enfants qui ont trop d’amis. J’ai mouché des nez. J’ai aussi fait un peu de bricolage (j’ai d’ailleurs lavé de la peinture pour les quatre jours suivants), un peu joué dehors (sous la pluie, expliquant les nez qui coulent), fait des biscuits avec mes enfants (j’ai trouvé des petits bonbons qui servent à décorer partout dans la maison), patiné à l’intérieur (mon dos me rappelle encore que c’était un peu ambitieux d’y aller seule, avec quatre marmots dont deux savent pas se tenir sur des patins), reçu pour le réveillon (donc fait trop de ménage), fêté ma plus grande (re-ménage), visité les grands-parents (faire des valises, de la route et mal dormir).

Mais surtout, j’ai passé du temps avec mes petits. Et même si ça ne s’est pas déroulé comme je le planifiais, je suis certaine que pour eux, c’était de belles vacances. Jouer avec leurs amis, essayer leurs nouveaux jouets, rencontrer un professeur à la patinoire, manger trop de sucreries, se coucher tard, dormir le matin (ok, ça c’est moi qui l’apprécie), flâner aussi longtemps qu’on veut, passer une journée en pyjama (ou 2, ou 3 – tsé, la température), chanter à tue-tête des chansons de Noël.

Ils ont peut-être moins apprécié la partie ou je leur ai fait faire du ménage, parce que je déteste tellement ça qu’il n’est pas question que je le fasse seule, mais j’ai bon espoir qu’ils gardent en souvenir les bons moments, pas d’avoir frotté les chaises de cuisine.

Et pour tout ce que j’ai pas eu le temps de faire, il y a les vacances d’été. Parce que moi, mes enfants, quand l’école va être terminée, ils vont jouer dehors tous les jours.  Faire des pique-nique.  Aller aux jeux d’eau.  Faire du vélo. Aller à la plage. Visiter la famille. Aller au zoo. Faire du camping. Et plein d’autres choses… que je n’aurai peut-être pas le temps de faire. Avec le temps, je deviens plus réaliste.

Marie-Andrée PiloteN&BMarie-Andrée Pilote

Facebook.com/moimesenfants

Petitzucchini.com

 

Commentaires

commentaires

Comments are closed

À lire aussi

Et si on prenait des vraies vacances ?

Vous n’avez pas besoin de faire de plan pour être...

Lire la suite →

Fêtes de famille et conflits familiaux

Mariages, anniversaires de naissance, baptêmes… Quand les...

Lire la suite →

Devenir parent, le rôle de votre vie

Vous vous souvenez sûrement de la naissance de votre premier...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →