superbanniere
Abonnement Magazine

Le pire, c’est le premier!

Crédit: Dominic Gray

Crédit: Dominic Gray

Août 2008. Dans quelques semaines, j’accoucherai d’un magnifique bébé.

Nos amis et notre famille ne cessent de nous répéter, à mon chum et moi, que «plus rien ne sera pareil» après. «Profitez-en pour sortir, allez au resto!» Nous sommes plus que prêts, pensons-nous. Et voilà que le 27 août, nous passons dans «l’autre monde». Nous sommes parents et plus rien ne sera comme avant.

Ma grossesse fut magnifique, au contraire de mon accouchement. Premier choc: ça peut être plus difficile qu’on l’avait imaginé. Je sors de l’hôpital traumatisée et en douleur. Vient ensuite l’allaitement: deuxième choc. Dans ma tête, j’allais trouver le piton intérieur et la nouvelle mère en moi saurait comment faire, car c’est naturel, après tout. Faux! Le début de cet allaitement sans ressources sera mon Everest. Mais je persévère et je trouve les ressources nécessaires pour me soutenir et me guider.

Trois semaines après la venue de bébé, je rencontre une collègue de travail, mère de quatre enfants. Je la regarde et j’imagine une auréole autour de sa tête. Quatre enfants! Je lui lance: «T’as fait ça quatre fois!» Elle me répond simplement, sans prétention: «Un à la fois.» Mais c’est déjà décidé dans ma tête: je ne revivrai pas ce cauchemar. Elle, c’est une sainte!

Ma mère m’encourage en me disant qu’on oublie. Et le temps passe, les moments difficiles s’effacent. Est-ce qu’on les oublie vraiment ou est-ce l’appel de la nature qui nous les fait oublier? Peu importe: après le premier anniversaire de bébé, j’ai regardé mon chum, et j’ai senti que l’appel se faisait entendre. Mais revivre cet enfer, et peut-être pire, en plus d’avoir bébé no 1 à s’occuper? Oui, j’avais commencé à oublier.

Septembre 2010, quelques semaines avant l’accouchement. Je suis un peu fébrile. L’accouchement sera-t-il plus facile? Et l’allaitement ? Sûrement ! Ça ne peut pas être aussi difficile. Autre choc: ça peut. Les premiers mois avec bébé no 2 sont un enfer total. Je me demande comment je me suis retrouvée de nouveau dans cette situation. Ah oui, j’ai «oublié»!

Après avoir remonté la pente, comblée par mes deux enfants, je considérais qu’on pouvait passer à d’autres projets. Mais j’ai été la première surprise de constater que je n’avais mis l’«appel» qu’en attente. Je commençais tout juste à me questionner sur la folle envie d’en avoir un troisième lorsque la ligne bleue est apparue sur le test de grossesse! Un troisième enfant? Moi ?

Avril 2012, l’accouchement et l’allaitement se passent comme un charme. Hormis une petite vague d’angoisse avant de revenir à la maison, cette vie avec trois jeunes enfants (3 ans et demi, 1 an et demi et nouveau-né) me va comme un gant. Maintenant, c’est moi qui reçois des commentaires tels «Comment tu fais ?», «T’as fait ça trois fois!». Et moi de répondre: «Un à la fois», car il faut nous laisser le temps d’oublier.

Septembre 2014. En frôlant mon chum, un soir, j’entends résonner en moi un bruit de fond, comme une sonnerie. Comme un appel… 

Joëlle Chebli


Source: Enfants Québec, décembre-janvier 2015

Commentaires

commentaires

Un commentaire

Danielle

Je ne peux que me reconnaître! Sauf que je dois avouer, que je n’ai pas oublié!

Enceinte de mon 2e, ma « grande » a 19 mois … j’ai hâte, c’est sur que j’en ai oublié des bouts … mais je suis quelque peu découragée en pensant aux 2 prochaines années qui s’en viennent devant nous.

On le veut, très fort, mais cette grosse phase là, ouf! Elle me fait très peur et je crois qu’on passera à un autre appel après ce 2e … à moins qu’on oublie ;)

À lire aussi

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance...

Lire la suite →

Et si on prenait des vraies vacances ?

Vous n’avez pas besoin de faire de plan pour être...

Lire la suite →

Cours prénataux gratuits en ligne

Quels sont les choix offerts pour un suivi de...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →