superbanniere
Abonnement Magazine

Moi mes enfants et les matins

Trente minutes de nettoyage pour une heure de sommeil, ce n'est pas si mal!

Trente minutes de nettoyage pour une heure de sommeil, ce n’est pas si mal!

Ce mois-ci, dans notre chronique, nous vous avons parlé du sommeil de nos enfants.  

C’est un sujet qui suscite toujours beaucoup de passions.  Que ce soit les enfants qui se lèvent trop tôt.  Ceux qui ne font pas assez de sieste. Ceux qui dorment dans le lit de leurs parents.  Ou encore ceux qui font leurs nuits à deux semaines de vie et qui rendent jaloux tous les autres parents.

Moi – alors que j’avais juste un enfant -, j’ai jugé des parents qui ronflaient paisiblement dans leur lit alors que leur progéniture se promenait dans la maison.  Je trouvais ce comportement un peu irresponsable, à la limite dangereux. Un enfant sans surveillance.  Dans une maison.  Y’a des couteaux, des allumettes et autres trucs hyper-dangereux. Heille. Moi mes enfants, j’allais me lever en même temps qu’eux!

On va dire les vraies choses:  à un enfant, c’est plutôt facile.  À tour de rôle, moi et mon chum on se levait avec ma grande. Qui se levait vers 7 heures. Et si elle avait eu une mauvaise nuit, bien elle se reprenait en dormant plus longtemps le matin. Et nous aussi, par la même occasion.

Maintenant, avec un peu plus d’enfants, j’ai revu mes positions. Moi mes enfants, ils peuvent faire ce qu’ils veulent le matin, tant que ça ne fait pas trop de bruit et que je peux dormir encore quelques minutes.

Parce que les nuits se passent généralement comme ça:

• Un enfant brûlé de sa journée qui s’endormira à peine passé 19 heures, mais qui sera très en forme à 6 heures le lendemain.

• Un enfant qui a fait une sieste dans l’après-midi et qui refusera de s’endormir avant 23 heures.

• Un enfant qui a le rhume et qui se réveillera en toussant ses poumons, vers 23h33 alors que je venais de réussir à m’endormir.

• Un enfant qui viendra me rejoindre à 3 heures parce qu’il a fait un cauchemar.

• Un chum qui ronfle si fort qu’il m’empêchera de me rendormir avant 4h45.

Mon sommeil si rare, est donc très précieux. Mes enfants sont donc libres de faire ce qu’ils veulent le matin pendant que je ronfle encore un peu. Après tout, un dégât de farine, une couette de cheveux coupée, de la peinture sur mon divan ou de la pâte à dent dans mes souliers, c’est un petit prix à payer pour une heure de sommeil de plus, non?

 

Marie-Andrée PiloteN&BMarie-Andrée Pilote

Facebook.com/moimesenfants

Petitzucchini.com

 

Commentaires

commentaires

2 commentaires

Stephanie

Moi je me lève en même temps qu’eux, même si j’ai dormir 3h en tout et pour tout… Ils ont 2 et 4 ans, et je trouve ça important de les avoir sous les yeux en tout temps !

Ce que je fais par contre, c’est que je leur mets un film dans ma chambre a chaque matin, comme ça on se réveil en douceur et on reste jusqu’à 8h dans la chaleur des couvertes, en se donnant de l’amour.

À lire aussi

À quelle heure doit-elle se coucher?

Intervenante en petite enfance, Sylvie Bourcier répond à une...

Lire la suite →

Et si on prenait des vraies vacances ?

Vous n’avez pas besoin de faire de plan pour être...

Lire la suite →

Fêtes de famille et conflits familiaux

Mariages, anniversaires de naissance, baptêmes… Quand les...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →