superbanniere
Abonnement Magazine

Comment refuser le mariage à l’homme de ma vie?

«L’homme de ma vie, qui est aussi le père de mon fils, m’a demandé de l’épouser, mais le mariage ne signifie rien pour moi. Comment refuser son offre sans le blesser?» M.P., Laval

Je vous inviterais, dans un premier temps, à cerner les motifs de votre refus. Vous ne voulez pas dépenser une fortune dans un projet qui ne représente aucun symbole pour vous? Vous êtes athée, et le mariage religieux est contre vos valeurs ?

Après vous être interrogée, il importe que vous discutiez avec votre conjoint afin d’identifier les besoins qui commandent sa requête. Souhaite-t-il que vous témoigniez publiquement de votre amour et de votre engagement mutuel? Si tel est le cas, vous pourriez envisager d’autres façons de célébrer votre lien devant les personnes qui vous sont chères – par exemple, en donnant une fête à la maison ou dans une salle louée, à laquelle vous inviteriez des amis et des membres de vos familles. Sans être aussi formelle ni élaborée qu’un mariage religieux ou civil, cette formule (moins coûteuse!) pourrait combler le désir qu’éprouve votre partenaire d’afficher ouvertement ses sentiments à votre égard.

Beaucoup de gens voient dans le mariage un gage de sécurité financière, qui garantit le partage équitable du patrimoine familial en cas de séparation. Si ce genre de question préoccupe votre conjoint, vous pourriez consulter ensemble un notaire afin d’établir un contrat de vie commune qui, en la matière, offrirait bien plus de flexibilité que le mariage.

Cette union officielle donnerait-elle à votre conjoint l’impression que votre engagement affectif est plus sérieux? Que votre couple en serait plus durable, ou que vous pourriez persévérer davantage en cas d’épreuve? Pensez alors à des projets à long terme qui lui permettraient d’anticiper sa vie future avec vous – un voyage, l’achat d’un chalet, des plans de retraite… ou du bénévolat dans le tiers-monde!

Enfin, si votre compagnon veut vous épouser par conviction religieuse et que vous n’êtes pas du tout croyante, il vous faudra peut-être consulter ensemble un thérapeute pour discuter de cette situation délicate, afin de mieux vous comprendre et d’en arriver à une entente.  

Époux ou conjoints ?
Si l’un des deux conjoints fait le choix de sacrifier une partie de sa carrière et de subir un préjudice matériel pour différentes raisons – par exemple, parce qu’il doit élever des enfants –, il est tout à fait normal qu’il veuille être rassuré sur le plan financier. Quels sont les droits des couples mariés et ceux des conjoints de fait? Et que devrait contenir un contrat de vie commune ? Pour faire la lumière sur ces questions, visitez le site educaloi.qc.ca.

Propos recueillis par Clémence Risler

Source: Enfants Québec, octobre 2014

Commentaires

commentaires

Comments are closed

À lire aussi

Et si on prenait des vraies vacances ?

Vous n’avez pas besoin de faire de plan pour être...

Lire la suite →

Fêtes de famille et conflits familiaux

Mariages, anniversaires de naissance, baptêmes… Quand les...

Lire la suite →

Maman et papa se marient !

Vous avez décidé de vous laisser passer la bague au doigt ?...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →