superbanniere
Abonnement Magazine

Ébola et Olivia

Des enfants  que j’ai rencontrés au Togo (Afrique de l’Ouest).

Des enfants que j’ai rencontrés au Togo (Afrique de l’Ouest).

Octobre 2014, Québec
Le virus Ebola prend de l’ampleur… on en parle tous les jours dans les médias, et beaucoup plus depuis que des cas se déclarent hors du continent africain. Les auditeurs (et les médias) sont davantage à l’écoute depuis qu’il y a eu un seul cas de transmission de virus en sol américain, même si plus de 4000 personnes en sont déjà décédées dans cinq pays d’Afrique de l’Ouest.

Étonnant? Tristement, non. Comme l’a si brillamment évoqué l’illustrateur et caricaturiste André Carrilho, «les gens du continent africain sont considérés globalement, comme une statistique abstraite, ce qui n’est pas le cas des patients aux États-Unis ou en Europe*». Il ajoute qu’une mort «en Afrique ou en Asie devrait être aussi tragique qu’une mort en Occident, ce qui ne semble pas être le cas.*»

Pour moi, l’Afrique, plus précisément le Togo, en Afrique de l’Ouest, a plusieurs visages. Il y a de cela 10 ans déjà, j’ai eu la chance de vivre aux côtés de Togolais pendant trois mois, dans le cadre d’un stage avec le Club 2/3, la division jeunesse d’Oxfam-Québec. La crise humanitaire qu’est Ebola me rappelle la petite Olivia, qui vivait à quelques pas de ma maison d’accueil.

Août 2004, Togo
C’est l’heure des au revoir. On se promet qu’on se reverra, on se remercie, on se prend dans nos bras. Je pleure. Mais je suis la seule. Petite blanche toute rouge, visage ravagé par les larmes. Je ne veux pas oublier de saluer Olivia. Huit ans environ. Une jolie fillette débordante d’énergie, avec laquelle je n’ai pu communiquer que par sourires depuis mon arrivée. Olivia, sans souliers, porte des vieux vêtements déchirés, joue avec ce qu’elle trouve.

Chérie (une Togolaise avec qui je travaillais), traduis pour moi s’il te plaît. Je ne parle pas éwé, ou si peu. Je vais partir.

-J’ai été contente de te connaître.

- Sois sage.»

Olivia me regarde, l’air sérieux. Différente.

Moi. La peau blanche rouge, tremblotante, pourquoi est-ce que je pleure? Olivia, je pense à toi. Puis à moi. Je m’en veux d’être ce que je suis. Tu me considères gravement. Moi, si faible et toi, si toi. Dans l’espace de quelques secondes, les statistiques s’entremêlent… tu vivras probablement jusqu’à 55 ans, moi 80. Si j’étais née chez toi, je serais donc à la moitié de ma vie. Tu vis dans une maison qui n’est guère plus grande que ma chambre… avec toute ta famille. Tu n’as pas accès à des soins médicaux… et je me plains… et tu souris. Olivia, petit rayon de soleil. Peut-être plus débrouillarde que moi, déjà plus forte, j’en suis convaincue. Je pense à toi.

À tes signes de la main.

À la maman qui criait si fort «Olivia» pour te rappeler à l’ordre.

À tes chansons d’enfants.

Octobre 2014, Québec
Je ne sais pas comment se porte Olivia aujourd’hui. Mais sa rencontre a ouvert mes horizons.

Qu’est-ce que je peux faire devant cette crise humanitaire qu’est l’Ebola? Je pense à tous ces gens qui souffrent, qui se battent pour leurs vies. Je ne suis pas en mesure de les aider directement sur le terrain, mais je me dis que je peux aider d’autres à aider! J’ai fait un don à Médecins sans Frontières. Et je recherche les sources d’information qui traitent de ce qui se passe ailleurs dans le monde (comme les reportages de Sophie Langlois), pour m’ouvrir aux autres.

Ebola a un visage, celui de milliers de mères, de pères, de grands-parents, de frères et sœurs, d’enfants…

*Traduction libre

 

Commentaires

commentaires

Comments are closed

À lire aussi

L’automutilation, une pratique inquiétante

De plus en plus d’enfants de 10 à 17 ans sont hospitalisés...

Lire la suite →

Attention, peaux sensibles!

Crèmes, shampoings et savons pour enfants... quels sont les...

Lire la suite →

Le fast-food, cause d’échec scolaire ?

Selon une récente étude américaine, la malbouffe ne serait pas...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →