superbanniere
Abonnement Magazine

1 000 familles solidaires

Crédit: Catherine Proulx

Crédit: Catherine Proulx

En devenant parent, on devient membre à part entière du plus grand réseau d’entraide au monde. Voici un témoignage inspirant.

Nous sommes un puissant regroupement de femmes et de mères, qui mettent chacune leur expertise et leur enthousiasme au service de toutes. Fondé début 2010 par 13 mamans en congé de maternité, le groupe des «Mamans de Verdun, LaSalle et environs» s’est fait connaître par le bouche à oreille et compte désormais plus de 1 000 membres. À l’image de notre quartier, il est d’une extrême diversité culturelle et sociale, représentant les quatre coins de la planète.

Né sur Facebook, notre réseau de mamans joue un peu le rôle que tenait autrefois la place du village. En ce sens, il transcende sa réalité virtuelle et prend vie dans notre quotidien sous la forme d’actions concrètes qui contribuent au bien-être des familles. Des dons, aussi bien que le troc ou le prêt d’objets et de vêtements, y sont proposés quotidiennement. Les mamans y échangent des messages de soutien sans jamais juger et dans un constant respect mutuel. L’entraide se poursuit au-delà de l’écran, avec de fréquentes rencontres. De belles amitiés entre parents et entre enfants se sont nouées, de formidables chaînes de solidarité aussi. Notre groupe de mamans s’est ouvert au reste de son entourage et a engendré des sous-groupes plus larges, tels que les « Parents de Verdun » et les « Papas de Verdun ». Car quand nous allons bien, la famille entière va bien !

Quelques membres de ce réseau d’entraide remercient des parents qui les ont aidés:

Virginie Laurent, maman d’Arthur: «J’ai rencontré Pascale Lidji en cherchant une marraine d’allaitement. Elle m’a tellement soutenue moralement, et encouragée, que j’ai eu la chance de faire une “relactation”, ayant dû arrêter d’allaiter mon fils quand il avait quelques jours, pour prendre des médicaments.»

Pascale Lidji, maman d’Arno et de Jonas: «Lorsque je suis rentrée à la maison avec mon deuxième bébé, né un mois plus tôt que prévu, Anny Létourneau est allée m’acheter le porte-bébé qui me manquait, me l’a apporté à domicile, avec des douceurs en prime, ainsi que d’autres articles pour bébé qu’elle m’a prêtés pour plusieurs mois. Ces gestes ont considérablement adouci mon retour à la maison après cette naissance précipitée.»

Anny Létourneau, maman de Louis et de Flavie, et en-ceinte d’un «bébé numéro 3»: «En mai 2012, nous avons subi les grandes inondations pendant nos vacances. Karina Béland, Viviana Ramirez et Myriam Vézinase sont portées volontaires pour nous aider. L’une d’elles est arrivée avec le repas pour mes enfants et a pris soin d’eux, une autre a apporté un aspirateur pour pomper l’eau. Le conjoint de la troisième a pris en charge les opérations. Grâce à leur intervention, rien n’a été abîmé!»

Source: Enfants Québec, octobre 2014

Commentaires

commentaires

Comments are closed

À lire aussi

Et si on prenait des vraies vacances ?

Vous n’avez pas besoin de faire de plan pour être...

Lire la suite →

Fêtes de famille et conflits familiaux

Mariages, anniversaires de naissance, baptêmes… Quand les...

Lire la suite →

Devenir parent, le rôle de votre vie

Vous vous souvenez sûrement de la naissance de votre premier...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →