superbanniere
Abonnement Magazine

Moi, mes enfants… ils se ramasseront

 

Crédit: Marie Custeau

Crédit: Marie Custeau

Nous étions deux mères parfaites… jusqu’à ce que nous ayons des enfants. Depuis ce temps, beaucoup de nos grands principes éducatifs ont été «pitchés» par la fenêtre. Tout ne se passe pas toujours comme nous l’avions imaginé…

Marie Custeau, pigiste Web dans la grande ville. Maman de deux garçons. N’a pas passé la moppe depuis six ans.

Avant d’avoir mes enfants, je les imaginais jouer bien sagement dans le salon avec leurs jouets. Et les ranger ensuite. Sans rouspéter. Dans un beau coffre à jouets. Un coffre qui se fond parfaitement dans le décor. Parce que leurs jouets n’allaient certainement pas envahir notre espace. Moi, mes enfants n’allaient pas altérer le look de mon salon, en plus! Quand ils allaient être couchés, notre maison n’aurait pas l’air d’un CPE. 

Se tromper. Complètement. Soyons honnêtes: mes enfants n’apprendront pas par l’exemple. Mon homme et moi travaillons tous les deux. Pour moi, la femme de ménage fait partie des frais fixes mensuels…

Marie-Andrée Pilote, mère au foyer habitant un petit village. A eu quatre enfants pour ranger à sa place.

Le ménage. Je n’y avais pas beaucoup pensé avant d’avoir des enfants. J’haïs ça le ménage, j’essaie que ça occupe le moins d’espace possible dans ma vie… Mais bon, je me disais que moi, mes enfants allaient ranger au fur et à mesure, sans trop chialer. Et au fond de moi, une petite voix murmurait: « Pfffft, t’es même pas capable de te ramasser, comment veux-tu leur inculquer ça?» Une femme souriante qui ramasse avec ses enfants: voilà l’image qu’on se fait d’une mère à la maison. Ce n’est pas ma réalité: je me laisse traîner, mes enfants aussi. Honte à moi, je les soudoie en échange d’une salle de jeux rangée. «Si vous ramassez tout ce qui traîne, je vous laisse regarder la télé!» Toi, quand tu veux qu’ils rangent, ça se passe comment?

Marie: Bonne question. Voici justement la stratégie éprouvée de mon foyer, ces jours-ci.

  1. Demander au grand.
  2. Réponse: «Oh non. Ça va être long.»
  3. Demander au petit, dans sa phase «je veux aider», d’aider.
  4. Petit frère aide.
  5. Grand frère se sent poche et décide, à reculons, de venir ranger.
  6. As-tu une tactique du genre ?

Marie-Andrée: Je suis un peu gênée. Ma meilleure tactique, c’est de dire à mes enfants que leur père (un maniaque de ménage) sera de meilleure humeur et aura plus de temps pour jouer avec eux si c’est ramassé. Je réalise qu’ils ne le font pas pour les bonnes raisons… mais le ménage se fait et c’est vrai que mon chum est tellement plus souriant quand il ne marche pas sur un Lego le soir en arrivant.
Reste que mes enfants se ramassent plus que moi. Même qu’ils me proposent spontanément de faire du ménage. Je suis tellement contente qu’ils aient hérité d’un peu des gènes paternels, et pas juste des miens.

Marie: Ouin, chanceuse… Moi, mes enfants, penses-tu qu’ils hériteront des gènes de la femme de ménage?  

Source: Enfants Québec, octobre 2014

Commentaires

commentaires

Un commentaire

À lire aussi

Le ménage, un jeu d’enfant !

Le rangement et le nettoyage, ce n’est pas seulement...

Lire la suite →

Et si on prenait des vraies vacances ?

Vous n’avez pas besoin de faire de plan pour être...

Lire la suite →

Fêtes de famille et conflits familiaux

Mariages, anniversaires de naissance, baptêmes… Quand les...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →