superbanniere
Abonnement Magazine

Le petit pot dont vous êtes le héros

Le petit pot dont vous êtes le hérosWVous êtes une mère tellement fière de votre petit Éliott! Même s’il vient tout juste d’avoir 2 ans, vous aimeriez bien qu’il commence l’apprentissage de la propreté! Après tout, vous vous êtes bien renseignée à ce sujet et les signes sont là: il descend et monte les escaliers tout seul, il s’intéresse à la toilette (d’ailleurs, il vous observe attentivement quand vous y êtes – c’en est presque gênant!), il ne mouille presque plus ses couches lors des siestes…

Suite au succès que vous avez obtenu en tant qu’héroïne du récit À la recherche d’une garderie, vous avez la chance d’avoir une place chez Sandra, une personne attentionnée, responsable, ayant plusieurs années d’expérience en CPE. Celle-ci vous confirme qu’Éliott semble prêt à faire grand saut!

Sandra vous propose sa technique habituelle, éprouvée depuis 15 ans:

- Lundi, amène-le en petites culottes et apporte beaucoup de vêtements de rechange!

- Euh… Ok, on va commencer en fin de semaine!

Ouf… vous passez deux journées assez stressantes. Patrice, son papa, semble craindre le pipi de bébé plus que le feu du dragon! Éliott se comporte néanmoins en vrai prince de la toilette: quelques gouttes égarées par-ci par-là seulement.

Lundi matin: un pipi avant le départ, des vêtements à profusion, un pincement au cœur. Les 16 km qui vous séparent de la garderie vous semblent aussi interminables qu’une vigie sur un navire fantôme…

Vous observez votre garçon dans le rétroviseur et n’avez qu’une envie: accélérer au cas où lui aurait envie!

À l’arrivée, vous le prenez dans vos bras et le lancez presque dans l’entrée:

-Bonjour Sandra! Vite, vite, Éliott, va faire ton pipi dans la toilette!

La journée passe, vous êtes au bureau et pensez sans cesse à Éliott-sans-sa-couche… Lorsque vous arrivez chez Sandra, elle vous annonce:

- Pas un pipi dans ses culottes aujourd’hui!

- Hein? Bravo mon chéri!

Vous êtes si agréablement surprise. Et les bons commentaires de Sandra se succèdent toute la semaine. L’apprentissage de la propreté se déroule à merveille!

Jusqu’au jour où…les oublis se multiplient comme des ennemis envahisseurs. Éliott mouille une culotte (parfois deux), presque chaque jour. Vous et votre conjoint perdez patience. Vous ne comprenez pas pourquoi ça ne lui fait rien d’être détrempé comme un soldat tombé du pont-levis!  Sandra vous recommande tout de même de ne pas le remettre en couche, puisque l’apprentissage n’en sera que rallongé et qu’il pourrait perdre confiance en ses capacités.

Vous être découragée et sentez que vos nombreux coups d’épée vont dans l’eau.

Pourtant, vous lui demandez doucement s’il a envie et l’entraînez vers la toilette quand cela semble être le cas. Vous avez retrouvé votre calme. Vous tentez de lui mettre le moins de pression possible. Rien ne semble fonctionner.

Que faites-vous?

1. Si vous suivez le conseil de votre tante et le remettez en couche «parce qu’il n’était pas prêt», rendez-vous à la page 2 et roulez les dés pour demander au sorcier Belzébuth une explication à fournir à votre «grand garçon» et à votre gardienne.

2. Si vous choisissez de poursuivre l’apprentissage en le gardant en petites culottes, passez à la page 3 et roulez les dés pour obtenir une dose de courage à distribuer entre vous et votre conjoint.

***

Note au héros qui lit ces lignes: votre humble blogueuse a choisi la page 3 et a roulé un 6.

La visite de grand-papa Roger qui a développé une nouvelle méthode («Va aux toilettes tout seul mon grand!»… et ça fonctionne!), ainsi que le retour à la routine semblent porter fruit. Un seul pipi par terre au cours des trois derniers jours! Hier, Éliott a même refusé catégoriquement de mettre sa couche la nuit. Ça promet!

Peut-être que l’important dans l’apprentissage de la propreté, c’est simplement de rester à l’écoute de son enfant, d’adopter le précepte bouddhiste «Seulement aujourd’hui, ne te fâche pas», de maintenir une belle routine et surtout… de garder un sens de l’humour héroïque!

Commentaires

commentaires

pas de compte facebook ?
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

À lire aussi

Prendre la route en Westfalia

Notre blogueuse Julie Hamelin aime voir du pays. Depuis que son...

Lire la suite →

Plan de naissance et imprévus!

Récemment, une amie qui doit accoucher bientôt me racontait ses...

Lire la suite →

Moi, «après»!

Il y a bel et bien un «avant» et un «après» premier bébé. Si...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →