superbanniere
Abonnement Magazine

Bonjour, la routine!

Crédit: Shutterstock

Crédit: Shutterstock

Une rentrée sans course-poursuite matinale ni cinq à sept infernal, c’est possible! Professeure en éducation à l’enfance, Nicole Malenfant répond aux questions de parents et nous livre sa liste de conseils gagnants pour rendre nos enfants plus autonomes.

«Ma fille de 4 ans refuse tout en bloc. Elle ne veut pas se réveiller, pas déjeuner, pas s’habiller. Une fois, j’ai même dû l’emmener à la garderie en pyjama! Le soir, c’est la même chose… Je ne sais plus comment gérer ses crises à répétition!» Marie-Christine, Blainville o

  • Organisez-vous. Avant d’instaurer une routine familiale, la vôtre doit être bien rodée! Êtes-vous stressée le matin? Pourriez-vous effectuer certaines de vos tâches (comme préparer les lunchs ou choisir les vêtements) la veille ?
  • Restez disponible. Êtes-vous souvent distraite, entre autres par la télévision ou par votre téléphone? Votre enfant a besoin de savoir que vous n’êtes pas loin quand elle effectue de nouvelles tâches. Faites équipe avec elle: laissez-la enfiler sa botte gauche, tandis que vous vous occupez de la droite! Accompagnez-la en lui proposant d’être son assistante lorsqu’elle se brosse les dents!
  • Introduisez les nouvelles tâches en douceur. Il est décourageant pour un enfant d’affronter une succession de tâches trop nombreuses. Pour votre fillette, qui est encore petite, morcelez les défis en plusieurs étapes et suggérez-lui des stratégies: «Mets d’abord une manche de ton chandail, ensuite tu mettras l’autre.»

«Est-il normal de devoir répéter chaque consigne cinq fois et de se fâcher avec ses enfants presque tous les matins et tous les soirs? J’essaye de leur faire respecter une routine, mais le plus souvent, c’est plutôt une bataille…» Nancy, Montréal

  • Soyez patiente. Il y a sans doute des journées avec des conflits et d’autres qui sont plus faciles! Faites preuve de souplesse. Les mauvais jours, quelques-unes des tâches peuvent probablement être reportées à plus tard ou exécutées avec de l’aide.
  • Apprenez-leur à gérer leur temps. Avant l’âge de 8 ans, il est difficile de se repérer dans le temps. Aidez vos enfants avec des consignes précises: «Quand j’aurai fini de me brosser les dents, vous mettrez votre manteau.» Pour les préparer à passer à l’action, avertissez-les à deux reprises ou utilisez une minuterie qui sonnera deux fois, la première servant à les prévenir que le moment d’agir est proche.

«Comment faire pour inciter mes trois préados à participer? Si je leur demande de l’aide pour mettre la table, l’aîné se rappelle qu’il a des devoirs à faire, le plus jeune s’enferme dans les toilettes, et le troisième tente de monnayer ses services!» Lucille, Saint-Hyacinthe 

  • Rappelez vos attentes à vos enfants. Prenez le temps de vous asseoir au calme avec eux pour revenir sur ce qui s’est passé le matin ou même pour les remercier d’avoir pensé seuls à faire certaines corvées.
  • Choisissez les tâches de vos enfants selon leurs goûts. Ils réussiront plus facilement les tâches qu’ils préfèrent (aider à préparer la salade plutôt que mettre la table, par exemple). Permettez-leur de décider des moments auxquels ils veulent s’acquitter des unes ou des autres – le soir ou le matin, avant ou après le déjeuner. Gratifiez-les de petits privilèges: «Lorsque tu auras rangé ton bol, tu pourras regarder ton émission ; ensuite, j’aurais besoin de ton aide pour sortir les lunchs du frigo.» Pour les plus grands, certains parents peuvent envisager une forme de rémunération en fonction des tâches concernées.

«L’éducatrice de mon fils me dit qu’il est capable de s’habiller tout seul… mais à la maison, il ne fait rien par lui-même! Comment l’aider à devenir autonome?» Pierre-Luc, Shawinigan

  • Encouragez votre enfant au quotidien, même quand il joue. Devenir autonome, ce n’est pas seulement prendre en charge de nouvelles tâches… c’est aussi pouvoir faire un nouveau casse-tête, résoudre seul un désaccord avec son petit frère ou même exprimer ses besoins et ses émotions pour obtenir du soutien!
  • Laissez-le vous aider. L’important est de participer! Si votre enfant sent qu’il est utile et que vous avez besoin de lui, il sera heureux d’accomplir des tâches à sa mesure, et ce, dès l’âge de 2 ans. Évitez de repasser derrière lui si le résultat n’est pas à votre goût: il n’a pas besoin d’être parfait, surtout au début!

À chaque âge ses responsabilités  

 2-4 ans

  • Ranger ses jouets avec l’aide ou sous la supervision d’un adulte
  • Ranger son pyjama sous son oreiller le matin ou le mettre dans le panier de linge sale
  • En rentrant à la maison, suspendre son manteau à un crochet placé à sa hauteur
  •  Commencer à se brosser les dents (l’adulte terminera)
  •  Préparer ses vêtements la veille (en les choisissant)

5-7 ans

  •  Choisir ses vêtements et s’habiller seul
  •  Ranger ses affaires avant d’aller au lit
  •  Se brosser les cheveux (sous supervision)
  •  Faire son lit
  •  Le cas échéant, nourrir les animaux pendant la fin de semaine
  •  Enlever son couvert après chaque repas
  •  Mettre les circulaires et les journaux dans le bac à recyclage
  •  Changer le rouleau de papier hygiénique

8-11 ans

  • Faire le ménage de sa chambre en suivant des directives précises
  •  Mettre la table
  •  Aider les plus jeunes à ôter leur couvert et nettoyer la table après les repas
  •  Placer ses vêtements propres dans ses tiroirs
  •  Faire son lunch sous la supervision d’un adulte
  •  Aider à ranger l’épicerie
  •  Remplir le lave-vaisselle
  •  Installer de nouvelles serviettes dans la salle de bain

Source: Enfants Québec, septembre 2014

Commentaires

commentaires

Comments are closed

À lire aussi

Nos enfants ont besoin de silence

Pour grandir et bien se développer, nos enfants ont besoin de...

Lire la suite →

Comment l’aider à s’endormir dans sa nouvelle chambre?

« Mon fils de 23 mois doit bientôt laisser sa chambre à bébé...

Lire la suite →

Niveau par niveau, les défis de la rentrée

Niveau par niveau, voici les défis qui attendent les élèves,...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →