superbanniere
Abonnement Magazine

À chacun sa liste

Crédit: Shutterstock

Crédit: Shutterstock

Dans toutes les familles, et surtout à la rentrée, on aime pouvoir visualiser d’un seul coup d’œil tout ce qu’on aura à faire dans la journée ou dans la semaine. Mais personne n’a dit que cette liste de tâches devait être ennuyeuse…

Pour les bricoleurs 
Créer un tableau de tâches personnalisé Voici un chouette projet à bricoler en famille par cette fin d’été! « Choisissez avec vos enfants les cartons, les couleurs et les décorations du tableau, que vous fabriquerez ensemble, suggère Nicole Malenfant, professeure en éducation à l’enfance. Accrochez-le bien en vue plusieurs semaines à l’avance, tout d’abord sans y inscrire aucune tâche.» En septembre, c’est-à-dire à la rentrée, vos jeunes écoliers vont affronter de nombreux défis. Si vous voulez qu’ils commencent à utiliser un tableau de tâches, mieux vaut instaurer chez vous cette bonne habitude pendant le mois d’août. Selon l’âge des enfants, chaque responsabilité pourra être soit écrite, soit illustrée par un pictogramme ou un dessin et ajoutée au fur et à mesure. «Pour les petits de moins de 6 ans, une photo d’eux-mêmes en train d’exécuter la tâche sera encore plus appropriée, indique Mme Malenfant. Les plus grands pourront choisir de taper leur liste à l’ordinateur et de cocher un à un chaque élément réalisé.» Au préalable, l’experte recommande de discuter des objectifs avec les enfants plutôt que de les leur imposer d’emblée, et de leur soumettre des défis qu’ils relèveront sans difficulté. «Laissez-les décider s’ils préfèrent nourrir le chat ou changer les serviettes de la salle de bain, dit-elle. Ils refusent certaines tâches? Proposez-leur des options, comme de bénéficier de l’aide d’un “assistant” ou de choisir de faire autre chose. Pour qu’un tableau de tâches fonctionne, il est important de le mettre en scène, d’inviter toute la maisonnée à s’en servir et, surtout, d’être présent à chaque étape pour superviser son utilisation. Attention, il ne s’agit pas d’une solution miracle, mais d’un outil parmi d’autres pour aider nos enfants à devenir plus autonomes et à grandir.»

Pour les explorateurs 
Organiser une liste «chasse au trésor» «Je ne suis pas à la maison quand mes enfants rentrent de l’école, dit Martine. Mon fils de 14 ans est là pour garder sa petite sœur, et je lui laisse toujours une note avec les choses que celle-ci doit faire avant mon retour du travail, en prévoyant parfois quelques petits cadeaux à la clef ou quelques tâches amusantes.» Comme exemple, voici une liste de consignes que cette maman a déjà rédigée à l’intention de Coralie, 8 ans: «Enlève ton manteau et tes chaussures, et range-les à leur place. Profites-en pour fouiller dans la poche du manteau d’hiver de papa, tu y trouveras un indice concernant notre activité mystère du week-end prochain [une liste d’épicerie avec des ingrédients pour faire des biscuits]. Prends un verre de lait ou de jus dans le frigo, et regarde dans la boîte qui est sur la table pour trouver une collation surprise [une barre tendre]. Tu peux regarder la télé ou jouer dans ta chambre pendant 30 minutes. Ensuite, appelle-moi à mon bureau: je te dirai où est caché un objet qui pourrait t’encourager à faire tes devoirs et à mettre la table pour le souper! [un stylo à paillettes dissimulé au milieu des ustensiles!]»

Pour les joueurs
Réinventer le jeu du chapeau «Maintenant que mes enfants sont assez grands, je trouve normal qu’ils participent activement aux tâches ménagères… mais si je ne fixe pas de règles claires, c’est toujours leur père et moi qui faisons tout», constate Geneviève. Lassée d’entendre sa fille de 12 ans et son fils de 9 ans se disputer pour préparer le café de leurs parents ou nourrir le poisson rouge, mais de devoir leur courir après dès qu’il s’agit de ranger l’épicerie, elle a mis en vigueur une nouvelle pratique. «Nous nous sommes réunis pour élaborer quatre listes équitables comprenant chacune trois tâches différentes, explique-t-elle, dont une plus longue ou plus contraignante, comme de vider le lave-vaisselle, une dont personne ne veut, comme de sortir la poubelle, et une plus agréable, comme d’arroser les plantes. Toutes les listes sont placées dans un chapeau, et chacun tire au sort ses corvées de la semaine. Mon conjoint et moi jouons le jeu, ce que les enfants aiment beaucoup. Ils n’hésitent pas à me répéter trois fois de ne pas oublier de passer l’aspirateur, et ils rient aux éclats quand leur père tire le papier où est indiqué “laver les casseroles” parce que nous savons tous qu’il déteste ça! En plus, notre jeu du chapeau permet de faire des échanges ou de négocier de l’aide pour certaines tâches.»

Pour les mélomanes
Se composer une play-list pour rythmer la routine du matin Sélectionnez des morceaux de musique entraînants qui mettront toute la famille de bonne humeur. Évaluez le temps que votre enfant devrait consacrer à diverses tâches – se brosser les dents, s’habiller ou mettre ses chaussures, par exemple – et préparez votre enregistrement en conséquence. L’an dernier, Anna-Lyse, musicienne, a mis au point une routine familiale au son de la musique classique. «Cela aide beaucoup mon fils de 4 ans et ma fille de 8 ans à accomplir leurs gestes quotidiens sans m’obliger à leur rabâcher continuellement ce qu’ils doivent faire, dit-elle. Un extrait de Mozart est notre “chanson du réveil”, l’ouverture d’une symphonie de Beethoven est devenue la “complainte de la brosse à dents”, et un air de Carmen, de Bizet, sonne les préparatifs du départ!»

Source: Enfants Québec, septembre 2014

Commentaires

commentaires

Un commentaire

À lire aussi

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle...

Lire la suite →

Les étiquettes Le journal d’Alice

Voici des étiquettes aux couleurs de la série Le journal...

Lire la suite →

La classe de maternelle de madame Michèle

Quand elle part en vacances à la mer, elle leur rapporte des...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →