superbanniere
Abonnement Magazine

Boîte à crayons mosaïque

Crédit: Martine Gingras

Crédit: Martine Gingras

Des autocollants scintillants et un joli ruban: il n’en faut pas plus pour transformer une banale boîte à crayons en véritable coffre aux trésors! Ce projet minutieux est aussi parfait pour pratiquer la motricité fine en prévision du retour en classe…  Martine Gingras avec l’aide de Judith et de Fanny

Matériel

  • Trousse à crayons en plastique rigide
  • Gemmes scintillantes autocollantes (vendues dans les magasins d’artisanat)
  • Ruban décoratif
  1. Pour assurer une bonne adhérence, nettoyez et asséchez les surfaces qui accueilleront les autocollants. Le contour lisse du couvercle sera parfait pour recevoir un grand nombre de gemmes, qui donneront un effet éclatant. Si le dessus comporte des motifs embossés, vous pourrez disposer des autocollants entre les zones surélevées. 
  2. Utilisez la partie centrale du couvercle pour inscrire le nom de l’enfant, soit en utilisant du lettrage autocollant (voir la boîte mauve), soit en agençant des gemmes pour former son nom ou ses initiales (voir la boîte grise).
  3. Une fois les autocollants en place, appliquez-y une bonne pression, puis attendez 48 heures avant toute utilisation.
  4. Pour une chic touche de finition, nouez un ruban sur le fermoir.

Le conseil de maman
Les trousses d’écolier étant mises à rude épreuve, gardez précieusement quelques gemmes pour remplir les trous qui pourraient apparaître çà et là au fil des semaines.

Crédit: Martine Gingras

Crédit: Martine Gingras

L’avis de la petite bricoleuse
«J’ai aimé choisir moi-même mes décorations et mes couleurs. Je trouve que mon coffre à crayons est super beau, mais j’ai peur de perdre des collants à l’école. Je vais peut-être le garder à la maison pour faire mes devoirs.» Fanny, 9 ans

Source: Enfants Québec, septembre 2014

Commentaires

commentaires

2 commentaires

Deon

scrive:L’arte può fornire uno spazio per aumentare la consapevolezza nei confronti del reale. Punto. E non è poco!. Viviamo in un paese per vecchi, i giovani si fanno abbindolare e comprare dalla Nonni Genitori Foundation perchè il paese ha un grande risparmio prr20to&#8v3a;voriei sapere di cosa vivono i ragazzi di Macao…quel risparmio- paradossalmente- è la condanna del futuro dell’italia.

pas de compte facebook ?
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

À lire aussi

Les étiquettes Le journal d’Alice

Voici des étiquettes aux couleurs de la série Le journal...

Lire la suite →

La classe de maternelle de madame Michèle

Quand elle part en vacances à la mer, elle leur rapporte des...

Lire la suite →

L’école, c’est aussi l’école de la vie!

À l’approche de la rentrée scolaire, les parents sont...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →