superbanniere
Abonnement Magazine

Courir avec sa bedaine

Isabelle Turbide qui a participé à une course de  5 km avec sa 38e semaine.

Isabelle Turbide qui a complété un parcours de 5 km de course à sa 38e semaine.

Pendant mes deux premières grossesses, j’ai ralenti considérablement mes activités sportives, en raison de toutes sortes de peurs (fausses couches, épuisement, blessures), de préjugés et surtout, par manque d’information sur les femmes enceintes sportives.

Après chacun de mes accouchements, j’avais l’impression de devoir recommencer à zéro, d’avoir perdu ma forme; les efforts pour la regagner me semblaient considérables. Je suis tombée enceinte pour la troisième fois au summum de ma forme. J’ai décidé de me mettre au défi et de poursuivre mes activités le plus longtemps possible.

Avec l’accord de mon médecin, j’ai poursuivi mon entraînement, alternant entre le «spinning» et la course à pied pendant les deux premiers trimestres. Bien sûr, l’intensité a diminué au fil des semaines, mais les bienfaits de l’exercice se sont fait sentir et ils étaient nombreux! L’énergie était au rendez-vous! J’ai fait de la course à pied jusqu’à ma 39e semaine et, malgré quelques regards parfois un peu surpris qu’on a pu me lancer, c’est avec beaucoup de fierté que je courais avec ma bedaine! J’ai participé à des courses organisées jusqu’à la toute fin de ma grossesse, sans pression de performance, bien sûr, mais avec un tel plaisir!

En septembre, mon petit garçon s’est enfin pointé le bout du nez! Malgré un accouchement un peu difficile, je parcourais un trajet de 10 kilomètres 10 jours seulement après sa naissance! J’ai réalisé à quel point demeurer active pendant ma grossesse, puisque c’était possible dans mon cas, a été bénéfique à tous les niveaux! Les petits bobos et désagréments post-accouchement ont été quasi-absents cette fois-ci.

À ce jour, je poursuis toujours la cadence en courant avec la poussette et Édouard m’accompagne fidèlement tous les jours, il a déjà effectué son premier demi-marathon! Je suis heureuse d’avoir relevé mon défi et très fière de pouvoir donner cet exemple à mes trois enfants! Maintenant que notre famille est complète et qu’il n’y aura plus de grossesse, nous poursuivons la «tradition» en participant à des courses en famille! Plusieurs événements incluent désormais des parcours pour les tout-petits, c’est une bonne occasion pour les femmes enceintes de participer et par le fait même, de sensibiliser nos enfants aux bienfaits de l’activité physique! Je suis consciente que toutes les mamans ne peuvent malheureusement pas en faire autant pour des raisons médicales et qu’il faut préalablement être déjà active pour être en mesure de vivre sa grossesse ainsi, mais trop de fausses croyances encouragent les femmes à devenir sédentaires pendant leur grossesse… Je profite donc de cette tribune pour encourager fortement les futures mamans à demeurer actives!

Isabelle Turbide

Commentaires

commentaires

Comments are closed

À lire aussi

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance...

Lire la suite →

Cours prénataux gratuits en ligne

Quels sont les choix offerts pour un suivi de...

Lire la suite →

Devenir maman d’un bébé né à 24 semaines

« Violette est née le 22 mai 2005, à 5 h 21 du matin, à...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →