superbanniere
Abonnement Magazine

Partir en vacances sans notre fils?

«Mon conjoint aimerait que nous partions en vacances sans notre fils de 3 ans et demi. Mais je suis réticente à l’idée de le laisser et nous avons si peu de moments pour être en famille…» Maureen, Laval

Le fait que votre conjoint veuille passer du temps seul avec vous est le signe que sa relation de couple lui importe. Ce serait bien de lui dire, dans un premier temps, que pour vous aussi elle compte beaucoup, mais que présentement, avec votre enfant tout jeune, d’autres préoccupations prennent le dessus. Vous pourriez ensuite lui proposer une certaine forme de compromis. Par exemple, lui suggérer de partir à deux pour une fin de semaine, pas très loin, en faisant garder l’enfant par quelqu’un en qui vous avez toute confiance. Ou bien vous entendre avec lui sur la possibilité d’écourter vos vacances en cas de besoin. Enfin, lui offrir de sortir plus souvent en tête à tête le reste du temps. De son côté, il pourrait s’engager à passer un peu plus de temps en famille, en termes d’heures, mais aussi de qualité de présence.

Par ailleurs, peut-être éprouvez-vous, sous-jacente à votre réticence, une certaine appréhension à vous retrouver seule avec votre partenaire dans une trop grande intimité. Il n’est pas rare que la venue des enfants mette de la distance dans le couple. Peut-être avez-vous peur de vous retrouver dans une situation où vous pourriez ne pas répondre à ses besoins à lui – sexuels ou autres. Si c’est le cas, cela vaut la peine d’en discuter avant de partir. Les mères sont tellement souvent sollicitées – pour prendre leurs enfants dans leurs bras, les allaiter, etc. – qu’elles ont l’impression que leur corps ne leur appartient plus. Elles ne voient pas nécessairement d’un bon œil de devoir donner à une personne supplémentaire, en l’occurrence leur conjoint, dont elles peuvent en outre se sentir loin du fait que la relation de couple a été négligée. Parlez de votre crainte à votre mari. Vous avez peut-être peur de le décevoir ou de le fâcher. Quoi qu’il en soit, il est souhaitable qu’il soit informé des raisons de votre hésitation et qu’il vous assure de respecter votre rythme.

Parent-conseil
«J’ai eu ce même problème il y a quelques années avec mon conjoint. J’ai fini par me laisser convaincre de partir, et j’ai trouvé très dur de laisser ma fille… mais cela a fait tellement de bien à notre couple qu’aujourd’hui c’est moi qui demande notre semaine en amoureux.» Karine Giasson

Conseil de pro
Les études démontrent qu’il est préférable de passer plusieurs petits moments à deux au courant de l’année que de tout miser sur une semaine ou deux de vacances. Quand on a délaissé son couple pendant 50 semaines, la 51e semaine ne se transformera pas, comme par magie, en lune de miel !

Propos recueillis par Marie-Claude Fortin

Source: Enfants Québec, mai-juin 2014

 

Commentaires

commentaires

Comments are closed

À lire aussi

Comment rétablir la communication avec mon ex?

« Mon ex et moi n’arrivons plus à nous parler. Je dois...

Lire la suite →

Activités d’été : les expéditions de la famille Tropchouette

Les amateurs d’ornithologie seront comblés par la découverte...

Lire la suite →

Le bonheur est dans le parc

J'ai demandé à mon fils ce qu’il voulait faire pendant ses...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →