superbanniere
Abonnement Magazine

Organiser une fête d’enfants

Fete enfants ballon

Crédit: Shutterstock

Vous avez une question concernant l’organisation d’une fête d’enfants? Suivez notre guide… À vos marques, prêts? Party!

Combien d’enfants devrait-on inviter?
Plusieurs affirment que le nombre idéal d’invités correspond à l’âge du jubilaire. Hélène, mère de trois garçons de 6, 8 et 10 ans, se dit en accord avec cette règle, quoiqu’elle y apporte un bémol: «Cela fonctionne assez bien jusqu’à 10 ans, dit-elle, mais ensuite, on devrait s’en tenir à 10 enfants au total. Au-delà de ce nombre, des clans risquent de se former, et l’esprit de la fête, de s’atténuer un peu. Nous avons déjà reçu 14 enfants, et c’était beaucoup trop de gestion. »

 

« L’erreur à éviter: inviter toute la classe! »

Est-ce à l’enfant de décider qui il invite ?
En principe, comme il s’agit d’un événement organisé pour faire plaisir à l’enfant, on devrait établir la liste des invités avec lui. Mais que faire s’il n’a pas envie de recevoir tel ami qui l’avait pourtant invité à son propre anniversaire quelques mois auparavant? «Tout dépend des valeurs de chacun, mais pour ma part, je trouve important d’inviter en guise de remerciement ceux chez qui mes enfants sont déjà allés», répond Nadine, mère d’une fillette de 7 ans et d’un garçon de 4 ans.

« À faire: envoyer les invitations au moins deux semaines à l’avance. »

Doit-on recevoir les parents?
«Pour ses 4 ans, notre fille désirait inviter ses amis de la garderie, raconte Marie-Hélène. Comme le groupe comportait des enfants assez jeunes — certains venaient tout juste d’avoir 3 ans —, nous avons donné le choix aux parents d’assister aussi à la fête. La plupart sont repartis. Nous avons pris un verre de sangria avec ceux qui restaient. Nous étions alors davantage d’adultes pour tenir les petits à l’œil. Mais depuis que notre fille a 6 ans, nous ne jugeons plus nécessaire d’envisager cette option.»

L’inquiétude de certains parents à laisser leur enfant entre les mains d’une famille qu’ils connaissent à peine peut très bien se comprendre. Mais elle est aussi parfois source de malaise.

Prévenez toujours les hôtes à l’avance si vous tenez à rester sur place avec votre enfant. Proposez votre aide pour l’organisation de l’événement et la surveillance des enfants.

« À faire: inviter les parents à rester pour le début des festivités. » 

Quel est le meilleur endroit pour fêter ?
Chaque scénario comporte ses avantages et ses inconvénients. «Comme l’anniversaire de notre aîné est en avril, nous avons eu la chance, certaines années, lorsque la météo jouait en notre faveur, d’organiser la fête dehors, dans un parc, relate Aurélie, maman de deux garçons de 2 et 4 ans. J’aime bien cette formule, parce que les enfants peuvent alors courir et crier à leur guise sans déranger personne. Une fois la fête finie, on rentre dans une maison bien en ordre ! Nul besoin non plus de restreindre le nombre des invités, l’espace n’étant pas compté, et leurs familles entières peuvent même participer à l’événement. Sinon, je ne suis pas “fan” des formules “tout compris” proposées par différentes entreprises: je les trouve impersonnelles, hors de prix, et leur menu est souvent de piètre qualité. Pour le prochain anniversaire de mon cadet, né en hiver, je réfléchis à la possibilité de louer une salle communautaire. Pour rendre la fête originale, les invités pourraient se déguiser selon un thème particulier.»

Combien de temps la fête doit-elle durer ?
Quelques heures Voulant être certaine que la fête d’anniversaire de sa fille, âgée de seulement 3 ans, se déroulera sous le signe de la bonne humeur, Catherine préfère recevoir deux ou trois couples d’amis accompagnés de leurs jeunes enfants, pour un brunch commençant aux alentours de 10 heures. «Étant donné que la sieste est encore essentielle à ma fille, dit-elle, les réceptions d’après-midi sont à éviter, tout comme celles qui s’étirent en soirée. D’ailleurs, à son âge, je pense qu’une fête de deux ou trois heures est amplement suffisante.»

« L’erreur à éviter: oublier la sieste des tout-petits! »

Tout l’après-midi Lorsqu’il n’est plus nécessaire de composer avec les siestes des enfants, il devient facile d’allonger les festivités pour y inclure un dîner ou un souper. Plus l’enfant gagne en âge, plus on a de latitude quant à la forme que prendront les célébrations. Une sortie ou une activité qui dure tout l’après-midi est parfaitement envisageable.

Toute la nuit «Lorsque ma fille a eu 11 ans, nous lui avons permis d’inviter ses amies à passer la soirée et à dormir à la maison, raconte Geneviève. Comme nous leur avions laissé le sous-sol et que nous avions commandé de la pizza, elles se sont senties privilégiées d’avoir droit à ce moment de “grandes”, sans adultes – même si évidemment nous étions juste à l’étage au-dessus. La formule semble avoir plu: toutes les camarades de ma fille l’ont adoptée et la répètent depuis trois ans! L’une d’elles, dont l’anniversaire est au mois de juillet, organise même une nuit de camping dans la cour de sa maison.»

« À faire: accorder des privilèges de “grands” à vos préados. »

Doit-on proposer des animations?
Maman de deux fillettes et propriétaire de Cygne de fantaisie (cygnedefantaisie.com), une entreprise qui offre des services de décoration et d’organisation de fêtes à domicile, Stéphanie Forgues souligne l’importance de garder un équilibre entre activités et jeux libres. «Pour une fête de trois ou quatre heures, il convient de compter entre une heure et une heure et demie d’activités dirigées ou semi-dirigées, dit-elle. Le reste du temps devrait appartenir entièrement aux enfants.» Concernant la nature des activités, le mieux serait selon elle de s’en remettre aux principaux intéressés: «L’important, dit-elle, est que les enfants aient une fête qui leur ressemble. À partir de 3 ou 4 ans, ils aiment donner leur avis, exprimer leurs désirs et avoir l’impression de décider. Écoutons-les! Les plus petits n’ont pas la concentration ni suffisamment d’intérêt pour suivre une activité dirigée de plus d’une quinzaine de minutes, voire une dizaine! L’idéal est de laisser à leur disposition des accessoires de cuisine, des déguisements ou du matériel pour dessiner et bricoler. Avec des enfants de 6 à 12 ans, on peut mettre sur pied des activités originales comme un atelier de confection de bijoux, des activités scientifiques, des quiz ou des olympiades.»

« L’erreur à éviter: prévoir trop d’activités. »

Fete enfants-cadeau

Crédit: Shutterstock

Comment endiguer le flot de cadeaux?
De nombreux parents ont choisi de ne plus donner d’indications à ce propos. En effet, même lorsque la consigne est de venir sans cadeaux, il y a toujours des invités pour arriver avec un paquet sous le bras… ce qui peut provoquer quelque gêne. Pour sa part, Roxanne, maman d’un garçon de 7 ans et d’une fille de 5 ans, demande franchement à ceux qu’elle invite d’offrir de préférence des objets de seconde main à ses enfants. «Je suis une adepte de la récupération, dit-elle. Tout le monde a chez soi des jouets qui ont à peine servi. Au début, je l’avoue, plusieurs étaient réticents, mais à force d’insister, je les ai convertis aux bienfaits de cette opération antigaspillage.»

« L’erreur à éviter: frustrer les invités dans leurs élans de générosité. »

Doit-on prévoir des cadeaux pour les invités ?
Depuis quelques années, les enfants qui assistent à l’anniversaire d’un ami en repartent souvent avec un petit présent. Certains parents, mal à l’aise avec cette pratique, rivalisent de créativité pour gâter autrement les petits invités. Yoakim, pour l’anniversaire de sa fille, 7 ans, ou de son fils, 4 ans, organise une grande activité de bricolage. «Chaque enfant emporte ensuite sa création, explique-t-il. Nous avons déjà fabriqué des mobiles en confectionnant des poissons à partir de bouteilles d’eau recyclées. Une autre année, toutes les amies de ma fille sont venues avec leurs vélos, que nous avons décorés de fleurs de papier.»

Nathalie Labelle, auteure du blogue Itinéraires gourmands d’une amoureuse des desserts (itineraires-gourmands.blogspot.ca), styliste d’événements (momentomagazine.com) et mère de quatre enfants, préconise d’offrir aux invités des objets durables, comme une tasse ou une assiette à leur nom, dont ils pourront se servir au cours de la fête puis rapporter chez eux, ou bien une plante, également avec leur nom inscrit sur le pot, ou encore une photo souvenir de l’événement, imprimée sur place et installée dans un joli cadre. «En accord avec l’enfant fêté, ajoute-t-elle, on peut aussi décider de faire un don à un organisme et de remettre à chaque invité un petit mot expliquant ce geste, ce qui l’encouragera à reproduire à son tour cette sorte d’initiative.»

« L’erreur à éviter: préparer des sacs à surprises remplis de bonbons ou de babioles. »

Quel menu prévoir?
Nutritionniste, auteure de plusieurs livres sur l’alimentation en famille et mère de trois enfants, Nathalie Régimbal (mangerfute.com) suggère d’opter pour des valeurs sûres et, surtout, de rester simple. «Un plat qui se prépare facilement à l’avance permet de mieux se consacrer à la gestion de la fête, dit-elle, surtout quand les enfants sont très jeunes: des classiques qui se cuisent au four ou à la mijoteuse, comme une lasagne, des spaghettis, un pâté chinois ou un bœuf Stroganoff sont de bons choix. Si l’on manque de temps, on peut simplement acheter un poulet déjà cuit qu’on accompagnera de crudités, ou encore de salade de macaronis ou de pommes de terre. »

Amusants et créatifs, les repas à assembler plairont particulièrement aux plus grands. Sur une table ou un comptoir, on alignera les ingrédients nécessaires à la confection de pizzas, de tacos ou fajitas, de rouleaux de printemps ou de sandwichs. Pour satisfaire le plus grand nombre, pourquoi ne pas essayer un buffet froid où chacun grappillera à sa guise?

« L’erreur à éviter: cuisiner comme si vous receviez des adultes. »

Le menu proposé par la diététiste: œufs à la coque, cubes de poulet froid, crudités (tomates cerises, carottes, poivrons, concombres – les légumes durs pouvant être blanchis pour les plus jeunes), trempette, baguette de pain coupée en rondelles, graines de tournesol germées et tranches d’avocat.

« À faire: proposer des plats ludiques. »

 

Comment choisir le gâteau ?
«Chez nous, les enfants commencent à parler du gâteau plusieurs mois avant leur anniversaire, témoigne Jean-François, dont le fils et la fille ont respectivement 3 ans et 5 ans. C’est le clou de la fête. Avant même de savoir ce qu’ils veulent comme présents, ils décident de la saveur du dessert. Même si les combinaisons sont parfois un peu «intenses» (glaçage au sirop d’érable et chocolat, par exemple), nous nous amusons à inventer des recettes qui exauceront leurs souhaits. »

« À faire: essayer nos recettes de gâteaux sans cuisson, sans œufs et sans produits laitiers. »

Envie de changement? Nathalie Labelle suggère ces idées fantaisistes qui combleront les dents sucrées:

  •  Une tour de macarons.
  •  Une pyramide de brownies ou de beignes.
  •  Un bar à sundaes: les différents ingrédients seront disposés sur une table, et chacun composera sa coupe favorite.
  •  Un gâteau constitué de plusieurs crêpes superposées, entre lesquelles on aura étendu du Nutella, du caramel ou de la crème fouettée.
  •  Un biscuit géant.
  •  De petites boules de gâteau, des mini-tartelettes, des biscuits… piqués sur des bâtonnets à sucettes.

 

Une fête écolo
Annick Girard, chargée de projet chez Équiterre et mère de deux garçons, partage quelques-unes de ses astuces:

Invitations Lancez-les par courriel. Suggérez aux personnes que vous invitez de faire du covoiturage pour venir à la fête ou d’utiliser les transports en commun.

Décorations Pour rendre les lieux festifs, ne vous lancez pas dans l’achat de fournitures neuves à chaque nouvelle occasion. «Mon aîné va avoir 10 ans, et je me sers des mêmes décorations depuis son premier anniversaire, dit Mme Girard. Il suffit de savoir réutiliser ce qu’on a sous la main. Mes enfants m’aident toujours dans cette tâche, ce qui ajoute aux réjouissances.»

Emballages Évitez d’utiliser du papier. «J’emballe plutôt les cadeaux dans un vêtement, neuf ou usagé, que le jubilaire pourra porter», indique Annick Girard.

Cadeaux aux invités Si vous tenez absolument à offrir un petit présent aux convives, une bouteille d’eau réutilisable en format individuel conviendrait, par exemple.

Bilan Prenez quelques minutes après la fête pour penser à ce que vous pourriez améliorer l’année suivante.

 

Quel budget prévoir?
Pas besoin de dépenser des sommes folles pour rendre l’événement mémorable. Voici quelques pistes pour réduire le budget de la fête:

  •  La créativité artistique à l’honneur: demandez que les cadeaux apportés par les invités soient des fournitures de bricolage, que vous mettrez à la disposition de tous les enfants pendant la fête.
  •  Pour limiter les dépenses en nourriture, recevez les invités en après-midi et servez un simple gâteau maison pour le goûter.
  •  Plusieurs enfants ont leur anniversaire le même mois? Organisez une fête collective pour partager les frais.
  •  Proposez aux petites filles une séance de soins esthétiques maison. Chaque invitée pourrait venir avec les flacons de vernis à ongles qu’elle possède en prévision d’une activité de manucure-pédicure. La variété des couleurs à choisir serait digne des plus grands salons de beauté!

 

Comment éviter les drames?

  • Quand les enfants sont petits, limitez le nombre de pièces auxquelles ils auront accès, afin de mieux pouvoir les surveiller.
  • Veillez à avoir sous la main les coordonnées de leurs parents, en plus de celles d’une autre personne à appeler en cas d’urgence. N’hésitez pas à faire remplir des fiches à l’arrivée de vos convives!
  • Pour un maximum de sécurité, essayez d’avoir du renfort durant la fête: demandez l’aide d’un autre parent ou d’un ado de la famille, ou encore recourez aux services d’un jeune gardien ou d’une jeune gardienne de votre quartier.

« À faire: vérifier que votre trousse de premiers soins est bien complète. »

 

Fete enfants-gateauLa main à la pâte
Pourquoi ne pas proposer aux petits invités de cuisiner le gâteau avec vous? Éducateur en garderie, Mario emmène les 10 enfants de 4 à 5 ans qui sont à sa charge dans la cuisine du CPE, lors de l’anniversaire d’un membre du groupe. Ensemble, ils concoctent un gâteau. «Cela peut tout aussi bien se faire à la maison lors d’une fête, suggère-t-il. Les enfants adorent cette activité collective qui leur permet de toucher et de sentir les ingrédients, et de les voir se transformer. En plus, ils sont si fiers des responsabilités qu’on leur donne, et de pouvoir déguster ensuite le fruit de leur labeur!»

Pour parer à toute éventualité, faites comme les chefs des émissions culinaires à la télévision: préparez à l’avance un exemplaire du même gâteau. Vous serez sûrs d’en avoir au moins un de présentable pour y planter les bougies!

 « À faire: préparer un deuxième gâteau à l’avance. »

Attention aux allergies!
Voici les conseils de Lise Samson, mère de trois adolescents et auteure du blogue Les allergies alimentaires (lesallergiesalimentaires.com):

  • Dans votre invitation, demandez qu’on vous informe de toute allergie ou intolérance.
  • Prenez le temps de parler avec les parents de l’enfant allergique – non dans le brouhaha de la fête, mais plutôt en les appelant quelques jours auparavant –, afin qu’ils vous expliquent la nature des allergies en cause ainsi que les gestes à poser en cas de réaction, par exemple le fonctionnement de l’auto-injecteur.

Source: Enfants Québec, mai-juin 2014

 

Commentaires

commentaires

2 commentaires

pas de compte facebook ?
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

À lire aussi

Sushi gâteau

Fabriquer un sushi gâteau : une idée de recette et d'activité...

Lire la suite →

Atelier brico gourmand : Objectif choco

Une fusée en chocolat à fabriquer avec les...

Lire la suite →

Manucures pour enfants

Voici 5 salons qui offrent des manucures et pédicures pour...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →