superbanniere
Abonnement Magazine

37 semaines

 

Emmanuelle Courtois avec sa petite Violette

Emmanuelle Courtois avec sa petite Violette, 6 mois.

J’entends souvent des spécialistes débattre sur le bien-fondé de provoquer l’accouchement à 37 semaines. J’aimerais simplement dire que sous cette décision difficile, il y a souvent la détresse d’êtres humains.

Le 10 juillet 2004 devait être la plus belle journée de ma vie, j’allais accoucher de mon premier bébé. Malheureusement, le destin en avait décidé autrement. J’ai accouché d’un bébé mort-né de cause inconnue, à 39 semaines de grossesse.

Sept ans plus tard, la vie recommençait à me sourire. J’avais surmonté ma dépression et fait le deuil de ma fille. J’avais rencontré un homme merveilleux et finalement, j’étais à nouveau enceinte. Je flottais littéralement sur un nuage. J’étais loin de m’imaginer à quel point une grossesse après un deuil périnatal pouvait être difficile! Cela a commencé lorsque qu’un médecin, voyant notre air comblé, je suppose, nous a averti qu’il ne faillait pas crier victoire car avant 3 mois, le risque de fausses couches était de 25%!

Voilà, le spectre de la mort périnatale revenait dans ma vie. Une fois les 3 mois passés, nous avons recommencé à respirer normalement. Mais affirmer que nous avons vécu une grossesse normale serait mentir.

Étant suivi pour une grossesse à risque, je passais plus de tests et de rendez-vous, j’étais donc plus inquiète que la plupart des futures mamans. Lorsque j’ai su que c’était une fille, j’étais folle de joie mais il y a eu les comparaisons qui me sont revenues à l’esprit un peu trop souvent. Nous avons dû aborder des questions que de futurs parents ne devraient pas se poser comme celle de faire ou pas, la chambre du bébé avant sa naissance. Défaire la chambre de mon bébé avait crée une souffrance tellement intense. Mais en même temps, il faut voir positif, envoyer de bonnes ondes à ce bébé qui grandit en nous.

Alors on se sent coupable, on ne veut pas que notre bébé ressente nos sentiments et nos inquiétudes. Par la suite, il y a la joie de sentir enfin la vie bouger en nous. Malheureusement, avec le temps, bébé bouge de moins en moins, faute de place. Tu le sais que c’est normal, mais ton subconscient lui n’est jamais rassuré! Alors tu t’inquiètes, tu ne fais que surveiller les moindres mouvements de ton bébé. Ton médecin tente de te rassurer en te disant que bébé va bien et que tout est normal, mais toi tu lui réponds les yeux pleins d’eau que la première fois aussi tout était normal. Mon conjoint a été d’une patience exemplaire avec moi, compréhensif, il  respectait mes choix et mes inquiétudes.

Les dernières semaines, nous allions a l’hôpital  TOUS les jours pour faire du monitoring! À mon rendez-vous de 37 semaines, lors du monitoring habituel, le cœur du bébé était moins actif. Ils m’ont dit que tout était correct mais d’être a l’affût des signes! J’ai craqué! Je n’en pouvais plus, je devais sortir mon bébé de ce corps auquel je ne faisais plus confiance. Je n’avais pas pu déceler ces fameux signes lors de ma première grossesse, on ne devait pas se fier à moi! Paniquée, épuisée, j’ai supplié le médecin de m’accoucher et il a dit OUI. Le 22 septembre 2011 a été la  plus belle journée de ma vie, j’ai accouché de ma belle Violette. Un  super bébé en santé et VIVANTE! Dans la nuit qui a suivi mon accouchement alors que tout le monde dormais, j’ai pris ma fille dans mes bras et j’ai pleuré. Pleuré la pression qui tombait, pleuré de fierté, pleuré de bonheur. J’étais comblée et cette petite le serait toute sa vie aussi, je lui en ai fait la promesse!

Emmanuelle Courtois

Commentaires

commentaires

Comments are closed

À lire aussi

Cours prénataux gratuits en ligne

Quels sont les choix offerts pour un suivi de...

Lire la suite →

Devenir maman d’un bébé né à 24 semaines

« Violette est née le 22 mai 2005, à 5 h 21 du matin, à...

Lire la suite →

Cours prénataux

Voici deux livres lus et testés par notre rédactrice en chef...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →