superbanniere
Abonnement Magazine

Le plus beau jour de ma vie?

Caroline Soucy  Photo: album personnel

Caroline Soucy
Photo: album personnel

Je me souviens encore du malaise que j’ai créé lors d’un agréable souper entre amis.
— Toi, Caroline, quel est le plus beau jour de ta vie?
— Hum… je dirais… mon voyage à Las Vegas.
— Quoi? Ce n’est même pas la naissance de tes enfants?
Je venais de me faire démasquer, littéralement. Moi qui, depuis des années, jouais à la perfection cette fausse personnalité de «mère heureuse parfaitement comblée».

Mais voilà, j’ose l’avouer: non, la naissance de mes enfants n’a pas été le plus beau jour de ma vie. Le plus intense, certes, le plus mémorable, inévitablement, mais le plus beau? Souffrir intensément pendant des heures, crier après le père de mes enfants, trembler comme une feuille et rester totalement estomaquée lorsque bébé naît? Contrairement à «tout le monde», je n’ai pas eu la révélation tant attendue – « Lorsque tu le verras, tu oublieras tout. Ce sera le meilleur moment de ta vie.» À part le sentiment d’être un peu traumatisée et sous le choc, il n’y a pas eu pour moi cette «révélation».

En fait, mes expériences n’ont jamais été «comme tout le monde». On m’avait dit: «Un jeune bébé, ça dort tout le temps. Il aimera beaucoup les promenades en poussette! Tu verras, il adorera ses premières céréales. Ne t’inquiète pas pour la garderie, il pleurera quelques jours au début, puis ce sera fini!»

Moi? Ma fille ne dormait jamais, sauf dans nos bras, et encore. Elle pleurait… non, je devrais dire: cessait de respirer dans une crise de sanglots à toute tentative de dépôt dans la poussette.

Elle s’est levé le cœur pendant un mois avec ses céréales – cette substance gluante et douteuse. Et la garderie? Ma fille a pleuré tous les matins pendant un an. Un an! Et moi, par conséquent, je suis arrivée avec le look raton laveur (mascara qui a coulé sous les yeux) au travail pendant un an aussi! Et je continuerais la liste longuement.

Alors, quoi? Je n’ai pas vécu l’arrivée de mes enfants comme certains autres. Je ne vis pas, présentement, les situations quotidiennes comme les autres parents. Et pourtant, j’adore mes enfants. Suis-­je anormale? Suis-­je une mauvaise mère? Je suis maintenant maman d’un autre enfant, un petit garçon. Et j’ai enfin réalisé qu’il fallait cesser de se comparer. En fait, chaque parent et chaque bébé sont uniques. Le truc consiste peut-­être juste à s’accepter comme parent, à faire les choses du mieux qu’on le peut, et à aimer son enfant tel qu’il est. Il faut certainement réaliser qu’on fait les choses à sa propre façon, et que c’est la meilleure façon de les faire. Il faut simplement, je crois, oublier les autres et s’assumer pleinement sans culpabilité. Je ne suis peut­-être pas la meilleure mère au monde, mais je suis sans doute la meilleure pour mes enfants.

La plus belle journée de ma vie? Je n’en sais rien, finalement. Parce qu’une vie avec des enfants ne se résume pas à une seule journée, mais à une panoplie d’émotions de toutes sortes. Par contre, si vous me demandez de quoi je suis le plus fière, sans aucune hésitation je vous répondrai: d’avoir fait de si beaux enfants. Mes plus beaux moments demeureront toujours leur sourire. Dans 20 ans, je leur ferai peut-­être visiter Vegas, qui sait?

Caroline Soucy est biologiste et travaille dans le domaine de la recherche en écologie forestière. Elle vit à Jonquière. Sa fille Emmy vient d’avoir 5 ans, et son fils Vincent a 1 an.

Source: Enfants Québec, mai-juin 2014

Commentaires

commentaires

Comments are closed

À lire aussi

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance...

Lire la suite →

Coloriage : Que trouve Galette à la Mer?

La collection Galette publiée aux éditions Dominique et compagnie,...

Lire la suite →

Ma garderie, mon village

À l'heure où les éducatrices et l'équipe du CPE de mon fils se...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →