superbanniere
Abonnement Magazine

Ma fille est-elle trop immature?

« Ma fille de 7 ans semble immature, elle parle souvent “ en bébé ” et fait parler ses peluches… L’amie avec qui elle joue à la maison la rejette à l’école. Devrais-je demander de l’aide à son enseignante ? » Annie, Plessisville

Il est toujours pertinent de demander du soutien à l’école. Votre enfant y passe une grande partie de ses journées, et il serait intéressant de vérifier si son comportement en classe est bien le même que celui que vous observez
à la maison. Son enseignante est sans doute la personne la mieux placée pour répondre à vos questions.
Si votre fille se montre capable de s’organiser seule, sans avoir constamment besoin de la présence d’un adulte à ses côtés pour trouver son matériel ou savoir ce qu’elle doit faire, elle est certainement assez mature. Le fait qu’elle s’amuse encore à faire parler ses toutous ne doit pas vous inquiéter. Elle a probablement une personnalité plus rêveuse que d’autres petites filles.
Son enseignante pourrait porter une attention particulière à ses inter­actions avec les autres élèves. Est-­elle bien acceptée dans les groupes de travail? Y a-­t­-il quelqu’un avec qui elle s’entend bien? Que fait­-elle pen­dant les récréations? Contrairement aux idées reçues – et parfois au désir des parents –, les enfants n’ont pas besoin d’avoir beaucoup d’amis. Un ou deux bons camarades peuvent leur suffire pour se sentir bien. Ne vous alarmez pas non plus outre mesure du rejet qu’elle subit de la part de la petite fille avec qui elle joue chez vous. À son âge, les amitiés varient beaucoup, et les conflits et réconciliations se succèdent!
C’est uniquement si votre fille est toujours seule et si l’enseignante perçoit que l’ensemble des autres élèves l’excluent qu’il convient d’intervenir, surtout si l’enfant paraît malheureuse et se plaint de sa solitude. Pour l’aider, l’enseignante pourrait essayer de la mettre en relation, par exemple à la faveur de travaux en équipe, avec un autre enfant qui est susceptible de partager ses champs d’intérêt.

Ton de voix
Votre fille parle-­t-­elle avec une voix de « bébé » à l’école? Dans de rares cas, un ton de voix aigu peut être dû à une mauvaise position de ses cordes vocales. Si cela vous inquiète, consultez un ORL pour le vérifier. Ce problème, parfois héréditaire, pourrait être résolu rapidement grâce à une bonne rééducation.

Améliorer sa confiance
Pour augmenter la confiance en elle de votre fille et lui permettre de rencontrer d’autres enfants qui partagent ses goûts, inscrivez­la à une activité parascolaire de son choix – j’insiste sur l’importance de respecter son choix en la matière. Certains enfants timides peuvent changer du tout au tout lorsqu’ils font quelque chose qu’ils aiment, et qu’ils se sentent compétents dans une activité.

Propos recueillis par Mathilde Singer

Source : Enfants Québec, avril 2014

Commentaires

commentaires

Comments are closed

À lire aussi

La classe de maternelle de madame Michèle

Quand elle part en vacances à la mer, elle leur rapporte des...

Lire la suite →

L’école, c’est aussi l’école de la vie!

À l’approche de la rentrée scolaire, les parents sont...

Lire la suite →

Une école sans écrans

Une école sans tablettes, sans téléphones cellulaires, sans...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →