superbanniere
Abonnement Magazine

Ouvrir ses ailes

France Paradis_petite_couleurLa passion du hockey peut donner des ailes aux jeunes garçons… mais aussi aux jeunes filles!

Mon amoureux adorait jouer au hockey dans son adolescence. D’abord peewee puis bantam, le hockey lui procurait une joie qu’il ne trouvait nulle part ailleurs. Par la suite, il est passé chez les midgets. Il attendait les jours d’entraînement avec hâte. Arrivé dans la chambre des joueurs, il enfilait chaque pièce d’équipement méticuleusement, comme on avance sur le sentier qui prépare à donner le meilleur de soi. Mais le vrai moment de pur bonheur surgissait lorsqu’il posait le bout de son patin sur la glace. Alors descendait sur lui la grâce que connaissent tous ceux qui pénètrent en un lieu sacré. Dans son élan vers le centre de la patinoire, prenant de la vitesse à grands coups de patins, il déployait ses ailes, si froissées sur les bancs d’école. Et là, à cet instant, avec le vent frais qui caressait son visage, il s’envolait!

Nous sommes retournés dans l’aréna de ses années de joie, il y a quelques semaines. Trente ans plus tard, son émotion était intacte. L’aréna avait été rénové et agrandi; mais en même temps, rien n’avait changé. Nous en avons fait le tour, en silence, comme pour un pèlerinage. Les deux petites glaces, les vestiaires, le comptoir d’aiguisage, pour finir devant la porte de la grande glace, celle où s’entraînent les midgets et les juniors. La vraie. Il a poussé la porte doucement et s’est avancé vers le bord de la patinoire avec quelque chose qui tenait de la révérence. Dans ses yeux fixés sur le cercle de mise au jeu, j’ai vu jaillir l’ado de 15 ans portant le chandail des Vics de Granby, qui n’arrivait pas à croire à sa chance d’être là et de faire ce qu’il aimait le plus au monde.

Dans le hall, au moment de quitter l’aréna, les tableaux des équipes actuelles ont attiré notre regard. Chacun des joueurs y avait sa photo et son nom. Je les ai regardés un par un, en espérant de tout mon cœur que le hockey leur ferait pousser des ailes, à eux aussi. Et là, au bas de la liste de l’équipe midget BB, le nom des gardiens de but m’a sauté au visage. J’ai relu ces noms et bien examiné la photo pour être certaine de ce que je voyais. Jade Gosselin et Élisabeth Rivard. Mon cœur a bondi. Deux filles gardiens de but dans les midgets! Deux filles qui jouent au niveau midget, prêtes arrêter des rondelles lancées de toutes leurs forces par des jeunes hommes de 15 à 17 ans…

Les filles, je voudrais vous dire que, dans le hall de cet aréna, j’ai rendu grâce de la jubilation que m’ont apportée vos visages sur la photo de l’équipe des Vics de Granby. Je suis tellement fière de vous! Pour l’instant, vous avez les yeux rivés sur le prochain match, je sais; sans savoir que vous élargissez un chemin qui a coûté cher à celles qui vous ont précédées. En vous regardant, j’ai vu défiler dans ma tête les visages de Manon Rhéaume, Danièle Sauvageau, Kim St­Pierre et toutes les autres filles dont on s’est moqué avec mépris et qui ont continué à jouer quand même. Pour la simple raison qu’elles aussi adoraient le hockey.

Je voudrais tant qu’elles vous voient jouer, les filles. Et qu’en voyant s’ouvrir grandes vos ailes dans l’enclave, elles sachent qu’aucun de leurs sacrifices n’a été vain.

France paradis est scénariste, conférencière, orthopédagogue et mère de famille.

Source: Enfants Québec, février-mars 2014

Commentaires

commentaires

Comments are closed

À lire aussi

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement...

Lire la suite →

Et si on prenait des vraies vacances ?

Vous n’avez pas besoin de faire de plan pour être...

Lire la suite →

Une partie de soccer en famille

Vos jeunes ont des fourmis dans les jambes ? Rendez-vous au...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →