superbanniere
Abonnement Magazine

Dois-je m’inquiéter que mon fils morde?

«Dès qu’il a une contrariété, mon fils de 1 an fait des crises et se met à me mordre. Il mord même tout ce qui se trouve à sa portée, y compris sa propre main! Dois-je m’inquiéter?» Mélanie Trudel

Il arrive que certains enfants – surtout vers l’âge de 18 mois – se transforment en «petits crocodiles», qui mordent pour exprimer leurs colères mais aussi parfois leurs joies! À l’âge de 1 an, un bébé n’a pas conscience des conséquences de ses actes. Lorsque votre enfant mord, il n’a pas l’intention de blesser, mais il vous envoie un message qu’il vous appartient de décoder. Les enfants de 12 à 18 mois traversent une période de développement moteur intense. C’est souvent à cet âge que les parents commencent à dire «non», et que les tout-petits découvrent la frustration. Certains réagissent en criant, d’autres en se jetant par terre… Votre fils, lui, mord. Il faut lui apprendre à s’exprimer autrement.

Pour éviter que ces crises se reproduisent, donnez du temps à votre enfant pour anticiper certaines situations et s’y préparer. Par exemple, avisez-le avant de lui imposer quelque chose: «Tu peux t’amuser encore quelques minutes, ensuite maman va changer ta couche.» Reconnaissez sa frustration en la nommant: «Tu n’es pas content parce que tu voudrais continuer à jouer, mais maman doit tout de même te changer.» Montrez-lui à canaliser la tension d’une autre façon: «Tu peux piétiner ou dire non à maman, mais je ne veux pas que tu mordes parce que cela fait mal.»

Dans la plupart des cas, les enfants cessent de mordre quand ils commencent à savoir traduire leurs émotions par la parole. En attendant, ne manquez pas une occasion d’encourager votre fils lorsqu’il adopte un bon comportement: «Tu me donnes un bisou tout doux, tu es vraiment très gentil!»

On surveille
Est-il possible qu’une douleur aux gencives soit à l’origine de cette conduite qui vous paraît déroutante? Dans ce cas, peut-être pourriez-vous aider votre enfant à se soulager et à évacuer sa «rage de dents» en lui proposant des hochets de dentition ou d’autres objets dans lesquels il pourra mordre à loisir…

Les mots pour le dire
«Non, ça fait mal, je ne veux pas que tu mordes!» Répétez cela fermement à votre fils lors de ses crises. Quand il se mord lui-même, il cherche peut-être à libérer le stress causé par une réprimande. Dites-lui alors: «Je ne veux pas que tu mordes le petit garçon que j’aime tant…»

Propos recueillis par Mathilde Singer

Enfants Québec, février-mars 2014

Commentaires

commentaires

Comments are closed

À lire aussi

À quelle heure doit-elle se coucher?

Intervenante en petite enfance, Sylvie Bourcier répond à une...

Lire la suite →

Les enfants ont besoin de vacances

De plus ne plus d’enfants n’ont pas de vacances avec leur...

Lire la suite →

Comment leur faire aimer… le partage

« C’est à moi ! » Combien de fois nos oreilles de...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →