superbanniere
Abonnement Magazine

Une Saint-Valentin en forfait familial

Matthieu Turgeon

Matthieu Turgeon

Février 2011 — Ma blonde revient de la pharmacie avec des cœurs en chocolat pour nous deux… et pour notre bébé d’un an seulement. Je ne lui cache pas ma surprise et mon incompréhension.

— Marie, c’est la Saint-Valentin, ce n’est pas encore Pâques.

— Je sais bien, mais il mérite lui aussi une pensée.

— C’est la fête des amoureux. Quand notre garçon aura sa copine, il aura enfin gagné le droit de fêter la Saint-Valentin. Sinon, c’est notre journée à nous.

— C’est ridicule. Mes parents nous ont toujours offert un petit truc à la Saint-Valentin et nous décorions même la maison.

— Décorer pour une journée?

— Tout comme Noël, Pâques, l’Halloween…

— Ok, ok, mais il y a une fête par année pour le couple alors que les enfants ont justement Noël, Pâques, l’Halloween, leur anniversaire et les sacs-surprises des fêtes d’amis. C’est sans compter leurs visites chez leurs grands-mamans gâteau.

— La Saint-Valentin, c’est la fête de l’amour, alors je gâte mon petit amour comme je veux. Si tu es trop radin, fais à ta tête.

Vlan.
Et mon idée d’en faire une journée romantique a été anéantie alors que bébé couvait une gastro et moi une sinusite suivie d’une grippe.

L’année suivante,  le même manège se répète, gastro en moins, mais je ne m’habitue pas à sa tradition qui est contraire à la mienne. Je considère que mes parents m’ont très bien éduqué et j’ai apprécié ma jeunesse même si je n’avais pas de valentins. Peut-être que ça expliquerait le fait que je suis aussitôt tombé amoureux de la première fille qui m’a donné un valentin en 5e année… alors que le valentin était pigé au hasard. Douloureux moment lorsque j’ai su que le cœur au chocolat reçu ne signifiait rien pour elle.

Cette année, la famille s’est agrandie et le plus vieux, maintenant âgé de 4 ans, est beaucoup plus éveillé et démonstratif. Il est heureux de nous offrir un cadeau à Noël. Il frétille lorsqu’il nous donne une carte fait de manière artisanale. Débordant d’attentions, il cajole notre poupon et nous couvre de «câlins de Hulk» (en nous serrant fort, fort, fort). D’un simple regard, on peut se faire rire pendant de longues minutes. Il apprécie me regarder jouer avec ses bonshommes — que voulez-vous, il a l’impression de voir un film d’animation en format théâtre — et se blottit contre nous lors des soirées télé-pop corn.

Crédit : Istockphoto

Crédit : Istockphoto

C’est définitivement de l’amour qu’il nous porte. Et c’est réciproque.

Nous adorons nous remémorer le coup de foudre que nous avons ressenti dès l’instant que  leur frimousse s’est pointée, puis constater que, malgré les années qui  passent, nous nous sentons toujours en lune de miel avec nos adorables garçons. Ils peuvent hurler sans raison, bouder, s’obstiner devant un repas savoureux, tirer le poil du chat ou faire le bacon devant des étrangers, il n’en demeure pas moins que nos enfants, on les adore. Par chance.

Bref, cette année, je flanche. Ma blonde avait raison (ouch, ça fait mal de dire ça!). C’est décidé, il mérite son chocolat. Mais le petit frère devra attendre, à moins qu’il ne dise «papa je t’aime» d’ici le 14 février.

Papa de deux petits garçons, l’un de 4 ans et l’autre de quelques mois, Matthieu Turgeon est l’auteur du livre Pères poules et prodigieux enfants, pas vraiment! (Éditions Stanké, 2013), coécrit avec Pascal Lachapelle

Commentaires

commentaires

Comments are closed

À lire aussi

Tarte aux fraises d’amour

Quantité 8 portions Préparation 30 minutes Repos...

Lire la suite →

Mousse au chocolat à la coque

À Pâques, c’est bien connu, les poules pondent des œufs...

Lire la suite →

Crêpe à décorer

Crêpe choco fauve Préparation 20 minutes + préparation et...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →