superbanniere
Abonnement Magazine

Destination sirop d’érable

photo: Shutterstock

photo: Shutterstock

Voici nos adresses sucrées préférées: des cabanes qui proposent une ambiance intime et familiale, des lieux qui mêlent expériences gourmandes et découvertes, et des tables champêtres dont le menu du temps des sucres sort vraiment des sentiers battus.

par Clémence Risler

La plus chaleureuse
L’érablière du Sanglier, dans les Laurentides
Véritable passionnée, Nathalie Kerbrat prend un plaisir fou à recevoir jusqu’à une cinquantaine de visiteurs dans sa salle à manger au décor champêtre. Avec le souci de conserver un esprit intime et familial, elle cuisine elle-même les plats et assure aussi le service aux tables. Mais ce n’est pas tout: elle se voue également à l’élevage d’un animal plutôt rare au Québec, le sanglier. Des saucisses et des cretons à base de viande de cet animal figurent donc à son menu du temps des sucres, à côté des traditionnels soupe aux pois, jambon fumé et «oreilles de crisse». Des sentiers aménagés aux alentours de la ferme et dans la forêt permettent de prendre une bonne bouffée d’air frais et de se dégourdir les jambes avant ou après le repas. Des glissades sur neige et des visites de la ferme feront aussi la joie des plus jeunes.
8405, chemin Saint-Jérusalem, Lachute, 514 731-0808

photo: Sucrerie J.L. Massicotte et filles

photo: Sucrerie J.L. Massicotte et filles

La plus traditionnelle
La sucrerie Jean-Louis Massicotte et filles, en Mauricie
Chez les Massicotte, le temps des sucres est une affaire de famille. Depuis 1710, dix générations se sont passé le flambeau pour l’exploitation de cette petite érablière. Encore aujourd’hui, Gaétan et Monique Massicotte se font un honneur de perpétuer la tradition en utilisant des méthodes ancestrales. En raquettes ou en carriole à cheval, ils recueillent l’eau d’érable, qu’ils transvident ensuite dans des barils de chêne. Dépourvue d’électricité, la charmante petite cabane rouge et blanc est éclairée au fanal. Les visiteurs se régalent d’un repas traditionnel cuit au four à bois. Et c’est dans une ambiance de fête familiale que le tout se déroule, pour le plus grand bonheur des petits comme des grands.

101, route 159, Saint-Prosper, 418 328-8790

La plus instructive
L’érablière Bois-Joli, dans Chaudière-Appalaches
Il suffit de se rendre dans cette érablière située aux abords du fleuve Saint-Laurent pour que la production de sirop d’érable n’ait plus aucun mystère. Des visites guidées destinées autant aux adultes qu’aux enfants permettent de mieux comprendre le phénomène de la coulée de la sève, et d’en apprendre sur les méthodes anciennes et modernes pour la recueillir et la transformer. Si aucun repas n’est servi sur place, l’activité se termine toutefois sur une joyeuse note gourmande, avec une dégustation des différents produits de la maison: beurre, gelée, moutarde et thé… à l’érable, bien sûr! Sans oublier la fameuse tire sur la neige. Sculpteur de métier, le propriétaire de l’érablière a créé de magnifiques sculptures de bois qui sont exposées sur les lieux. Ces oeuvres en bas-relief illustrent l’histoire de l’acériculture, de ses origines amérindiennes jusqu’à nos jours.
896, route de l’Église, Saint-Jean-Port-Joli, 418 598-6686

La plus gastronomique
Les Quatre feuilles, en Montérégie
Bien qu’on n’y fabrique pas de sirop d’érable, c’est la destination rêvée pour se délecter de mille et une variations sur ce thème. Ce restaurant et traiteur situé au pied du mont Rougemont propose un menu qui met en vedette les savoureux trésors des environs, c’est-à-dire la pomme en automne et l’érable au printemps. Offerts en formule buffet ou en table d’hôte, les délices du chef Louis Tremblay, qui occupe les cuisines depuis plus de 20 ans, comprennent les grands classiques du temps des sucres, mais aussi des suggestions plus personnelles, comme du saumon laqué à l’érable ou des côtes levées au sirop et à la gelée de pomme qui, à elles seules, attirent chaque année leur lot d’habitués. Des animations et du maquillage sont aussi prévus
pour égayer les enfants.
360, rang de la Montagne, Rougemont, 450 469-3888

photo: Pause Sylvestre

photo: Pause Sylvestre

La plus «végé»
La Pause sylvestre, dans les Cantons-de-l’Est
Dans leur atelier-boutique de Dudswell, Carole et Mario réalisent de superbes pièces de terre cuite. Depuis quelques années, ces potiers ont aussi développé l’art de recevoir. Durant la période des sucres, ils accueillent en effet des petits groupes (au maximum 22 personnes) dans leur cabane, pour leur faire vivre une expérience gustative hors de l’ordinaire. Le menu 100 % végétarien se compose entre autres de tourtière au millet, de tarte au tofu ou aux haricots rouges, d’omelette, ainsi que de salade de chou provenant du jardin. Si la protéine animale est exclue, le sirop d’érable, lui, coule à flots. Et les desserts ont de quoi combler les dents les plus sucrées!
58, 11e Rang, Dudswell, 819 828-0049

Les plus urbaines
À Québec
Le parc du Bois-de-Coulonge
Tous les ans, vers le début du mois de mars, le public est convié à visiter la petite érablière de ce magnifique parc et sa cabane érigée au début du siècle dernier.
1215, Grande Allée Ouest, Québec, 1 800 442-0773

Le marché du Vieux-Port
Les week-ends au Marché du Vieux-Port s’annoncent festins à l’approche du printemps, avec des animations pour enfants, des spectacles de musique traditionnelle et un menu de cabane à sucre qui privilégie les produits des artisans locaux.
160, quai Saint-André, Québec, 418 692-2517

erable4Sur l’île de Montréal
Le parc nature du Cap-Saint-Jacques
La petite cabane du site offre un sirop d’érable certifié biologique, en plus de servir quelques mets traditionnels au comptoir: soupe aux pois, crêpes au jambon et tarte à l’érable.
183, chemin du Cap-Saint-Jacques, Pierrefonds, 514 280-6743

L’arboretum Morgan
Cette réserve forestière propose une visite guidée d’une durée d’environ deux heures, avec un détour apprécié par la cabane à sucre.
Campus Macdonald (Université McGill), 21111, chemin Lakeshore, Sainte-Anne-de-Bellevue, 514 398-7811

Enfants Québec, février-mars 2014

Commentaires

commentaires

Un commentaire

À lire aussi

Activités d’été : les expéditions de la famille Tropchouette

Les amateurs d’ornithologie seront comblés par la découverte...

Lire la suite →

Activités d’été – Les rassemblements de la famille Brasouverts

Ces escapades et événements réuniront familles, amis et...

Lire la suite →

Activités d’été – Les aventures de la famille Perdlenord

Labyrinthes, chasses au trésor, parcours autoguidés: voici...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →