superbanniere
Abonnement Magazine

Ce qu’un enfant de 4 ans devrait savoir

France Paradis_petite_couleurAlicia Bayer est une Américaine hors normes: mère de cinq enfants, elle habite le fin fond du Minnesota où elle a scolarisé tous ses enfants à la maison, a fait de l’écologie son mode de vie quotidien et tient à jour un blogue portant sur l’attachement parental.

Depuis 2001, elle rédige un blogue intitulé A Magical Childhood que je vous suggère de tout cœur! Il est rédigé en anglais, mais ça ne prend pas une maîtrise en traduction pour le lire. Elle y propose 1000 idées formidables pour préserver la magie de l’enfance et protéger les petits de la culture de performance et de consommation. Au fil des textes, émerge une vision riche et stimulante, extrêmement intéressante.

Parmi ses écrits, en voici un que TOUS les parents d’enfants de quatre ans devraient lire et que j’aurais aimé avoir écrit: «Ce qu’un enfant de 4 ans devrait savoir». Si l’anglais est vraiment trop difficile pour vous, je vous en livre ici quelques extraits en traduction libre…

(…) Nous sommes issus d’une culture si compétitive que même les enfants de maternelle sont devenus des trophées et des sujets de vantardise pour les parents. L’enfance ne devrait jamais être une course.

Voici la liste des choses qu’un enfant de 4 ans devrait savoir
1. Il devrait savoir qu’il est aimé totalement et de manière inconditionnelle, tout le temps.
2. Il devrait savoir qu’il est en sécurité (…) qu’il peut faire confiance à son instinct lorsqu’il rencontre des étrangers et qu’il n’est jamais obligé de faire quelque chose qui lui semble mal, peu importe qui le lui demande. (…)
3. Il devrait savoir qu’il est bon de rire, faire l’andouille, d’être irresponsable et de faire appel à son imagination. Il devrait savoir que ce n’est jamais un problème de peindre le ciel en orange et de mettre six pattes aux chats.
4. (…)Il devrait savoir qu’il est sensationnel, brillant, créatif (…) et qu’il est bien mieux de passer la journée dehors à faire des bouquets de fleurs, des gâteaux de boue et des maisons de fées que de s’entraîner à lire et à compter.

 

Mais, encore plus important, voici ce que les parents devraient savoir.
1. Que chaque enfant apprend à marcher, parler et calculer à son rythme (…)
2. Que le seul indicateur fiable sur sa future réussite scolaire c’est que papa ou maman lui lisent chaque soir des livres merveilleux.
3. Qu’être le plus intelligent ou le plus talentueux des enfants de sa classe n’a jamais eu un quelconque lien avec être le plus heureux. (…)
4. Que nos enfants méritent d’être entourés de livres, de nature, d’art et d’avoir la liberté de les explorer (…) avec des jeux de construction comme les Lego, des instruments de musique (des vrais, et des multiculturels), des déguisements et des livres, des livres et encore des livres. Ils ont besoin d’avoir la liberté d’expérimenter les choses aussi: de pétrir du pain et d’en mettre partout, d’utiliser de la peinture, de la pâte à modeler et des paillettes sur la table de la cuisine pendant qu’on prépare le dîner, même si ça s’éparpille; d’avoir un coin dans la cour où c’est tout à fait autorisé de virer toute l’herbe et faire un trou dans la terre.
5. Que nos enfants ont vraiment besoin de nous. (…) Ils ont besoin de pères qui s’asseyent et les écoutent raconter leur journée, de mères qui font du bricolage avec eux, de parents qui prennent le temps de leur lire des histoires et de faire les idiots avec eux. (…) Ils méritent de nous aider à préparer le dîner même si ça prend deux fois plus de temps et demande deux fois plus de travail. Ils méritent de savoir qu’ils sont une priorité pour nous et que nous aimons vraiment être avec eux.

Commentaires

commentaires

14 commentaires

Annie

Il faudrait laisser une copie de ce texte dans les écoles afin de permettre à certains enseignants et directions d’y jetter un œil afin de se rappeler que chaque enfant est unique et qu’ils ne peuvent pas tous aller à la 5e vitesse !

Stephane isabelle

Un enfant de 4 ans devrait savoir reconnaître ses émotions et ne jamais se faire réprimer parce qu’il est en colère. Il devrait connaître les rudiments de l’intelligence émotionnelle et être déjà capable d’écouter et réconforter un ami. Il devrait savoir que les émotions négatives sont destructives et que la vie est faite pour qu’on soit heureux au présent!

florence Harvey

un enfant de 4 ans est avant tout, un être adorable, à part entière et un modèle que l’on devrait suivre pour nous aider à continuer notre route plus facilement.

Gagarinemom

Avant tout un enfant a besoin de ses parents, de leur réconfort et surtout de temps de qualité avec eux. Souvent ils arrivent à la maison vers 17h30, c’est l’heure du souper et puis up au lit pour 19h30. Ils n’ont pas le temps de connaitre leur parents, de développer leur sentiment d’appartenance avec leur fratrie puisque c’est chacun son groupe à l’arrivée à la garderie. Par conséquent, ils ont encore moins de temps pour faire l’andouille et avoir le plaisir d’être un enfant en famille étant donné l’horaire rigoureuse qui les attend la fin de semaine avec tout les cours de ballet, hockey, soccer etc. Je les vois tout les jours ces enfants pressé qui déjeunent à la garderie et que s’il y avait le service, ils y souperaient aussi…

Jasmin Dupéré

Réconfortant de voir que ce que mon garçon a vécu à 4 ans et vit encore aujourd’hui à 8 ans (malgré une garde partagée) est inclus dans le texte. Aujourd’hui la naiveté et l’émerveillement font toujours partie de son quotidien. Il participe plus à la lecture maintenant en 2e année. Créateur d’histoire et de monde fantastique. Un bon mélange de stimulations et de « lâcher prise » pour des périodes de folies – le laisser s’exprimer et prendre des initiatives. S’assurer d’être là pour mettre certaines balises et le responsabiliser sur ce qu’il peut comprendre… Des moments magiques !!!

Brenda

à faire suivre aux bien pensants de l’état…ceux qui dictent les réglements…pêchant que l’éducatrice réponde aux besoins de l’enfant et à la demande du parent…car le règlement est le même pour tout le monde…et ce dès 18 mois!!! Merci du soutien !!votre philosophie de bien être et de vrai respect envers les touts petits est merveilleux!!!à chacun son rythme et l’exploitation de l’environnement naturel est de retour…

Mariette

J’ai donnée naissance à mes trois filles entre les années 1960 et 1970. Je lisais tout ce qui s’écrivait sur  »Comment élever son enfant » Lui apprendre le plus de choses possible, la politesse, commencer jeune à lui donner des tâches pour le responsabiliser pour plus tard…A nulle part il était écrit qu’il fallait jouer avec eux, les laisser crier ou faire des colères, cela…méritait une punition. L’enfant n’était » qu’un enfant  »après tout ». L’enfant de 4 ans comprend beaucoup plus de choses que l’on pense. Il faut seulement lui donner la chance de s’exprimer. Sa vie d’adulte dépendra en grande partie de cette période de sa vie

Katherine

Je suis d’accord avec elle, toutefois je pense qu’il est tout de même important de responsabiliser ses enfants en établissant de simples règles qui leur permettront de devenir des adultes doués et équilibrés.

Moussebois

Tout à fait d’accord… Papa d’une fille de 6 ans et d’un fils de 3 ans. Cuisine, jeux, livres, folies font partie de notre vie. Etant aussi directeur d’école, chaque jour est une bataille pour ne pas oublier que derrière compétences, évaluations, il y a des enfants, des rayons de soleil qui ne demande qu’à réchauffer le coeur de celui qui veut bien prendre le temps… . Mais que faire quand le système nous impose des obligations style bulletins, examens (en primaire!)… Trouver des parades, d’autres solutions mais alors vous avez les enseignants, les parents, la commune qui s’en mêlent… Et là faut vraiment être costaud.
En tout cas, mes enfants sont dans une école à pédagogie active où l’on manipule, où on rentre sale de la cour de récréation (château, terre, pneu,…) où on joue et où chacun à le temps de se développer.

Faby

Quelle utopie! C’est bien mais la vie est plus dure. L’enfant doit pouvoir connaître les deux côtés de la médaille. Le devoir des parents est de maintenir un équilibre dans la vie de leurs enfants entre le monde idéal et la réalité de la vie. Parfois c’est difficile pour nous comme parents mais cela les préparent à affronter la vraie vie plus tard…

blackburn micheline

alors je vous dit que ma fille et son conjoint sont des parents extraordinaires pour leurs deux fils 4ans et demi et 2 ans.

Denise Milette

Je crois aussi que les grands-parents ont un rôle important à jouer auprès des petits-enfants , pcq moins de discipline

Denise Milette

Je crois que les grands-parents ont eux aussi un rôle important à jouer auprès des
petits-enfants , car moins de discipline et beaucoup de temps à leur accorder

pas de compte facebook ?
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

À lire aussi

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement...

Lire la suite →

Et si on prenait des vraies vacances ?

Vous n’avez pas besoin de faire de plan pour être...

Lire la suite →

Comment éduquer nos filles sans stéréotype?

La petite Jesse-Jane, 9 ans, réalisait une prestation de kung-fu...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →