superbanniere
Abonnement Magazine

Ma fille de 7 ans refuse d’avaler le moindre légume

«Ma fille de 7 ans refuse d’avaler le moindre légume! Je m’inquiète pour sa santé. Que faire? » Marie-Christine, Montréal

Soir après soir, en parents attentionnés, vous rivalisez de créativité pour soigner la présentation des assiettes, varier les recettes et les méthodes de cuisson. Mais rien ne fonctionne: votre enfant mène son enquête, repère l’adversaire et le tasse du revers de sa fourchette. La demoiselle a décidé que les légumes, elle n’en voulait pas. Évidemment, j’imagine que vous avez tout essayé: encouragements, récompenses, colère, chantage, punitions… sans succès. Eh bien, il faut persévérer!

Continuez d’offrir à votre fille des légumes à tous les repas malgré tout. Encouragez-la à y goûter, mais cette fois-ci sans forcer, sans sévir ni supplier. Si elle n’y touche pas, ce n’est pas grave. Elle doit pouvoir apprivoiser les légumes à son rythme et sans contraintes. Et puis… en attendant que le déclic se fasse, rien ne vous empêche d’«enrichir» vos recettes avec des légumes savamment dissimulés! Vous vous méfiez de ce recours au camouflage? Dites-vous bien qu’il ne s’agit pas de «tricher» ni de berner votre fille, mais tout simplement de rendre vos recettes plus nutritives.
Voici quelques idées:

  • De la purée de chou-fleur dans la sauce du macaroni au fromage
  • Des carottes et des poivrons finement hachés au robot culinaire dans le pain de viande
  • De la purée de carottes dans les smoothies aux fruits
  • De la purée de courge ou de patates douces dans les muffins au son ou à l’avoine Des courgettes et des champignons finement hachés au robot dans les galettes de viande pour hamburgers

Grâce à ces recettes «enrichies», vous serez rassurée et saurez que votre enfant mange des légumes chaque jour. La tension descendra d’un cran aux repas. Un climat plus calme sera plus propice à la découverte. Continuez de proposer à votre fille des légumes «non déguisés» en accompagnement. Sans pression ni menaces, parions qu’elle osera tôt ou tard piquer sa fourchette dans une rondelle de carotte.

Truc de pro
Une étude récente menée par des professeurs de l’Université de Stanford, aux États-Unis, conclut que, pour faire manger des légumes aux enfants, les arguments scientifiques seraient les meilleurs alliés des parents! Ceux à qui l’on aurait expliqué les principes de base de la nutrition, le bénéfice des différents nutriments pour leur santé et le fonctionnement de leur système digestif seraient plus enclins que les autres à manger des légumes.

Source: la revue Psychological Science

Parents-conseils
«Mes enfants refusent systématiquement de manger des légumes au moment des repas. Par contre, tous les soirs, en faisant leurs devoirs, ils dévorent le bol de concombres tranchés et de minicarottes que je dépose négligemment sur la table, sans même que j’aie besoin de les y encourager!» Claudia, maman de Maxence, 10 ans, et de Félix, 7 ans

Source: Enfants Québec, novembre 2013

Commentaires

commentaires

Comments are closed

À lire aussi

Tartinade « fais ta fraîche ! »

Une chouette idée pour la collation : une tartinade à l'avocat...

Lire la suite →

Carrés « prise en 4 »

Attention! Cette délicieuse pâtisserie contient des épinards,...

Lire la suite →

Muffins repas broco-cheddar

Une recette originale d’Annik De Celles et Andréanne Martin...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →