superbanniere
Abonnement Magazine

Sautons sur nos skis de fond

Crédit: Robert  Bourcier / ski de fond Québec

Crédit: Robert Bourcier

Toute la famille peut faire du ski de fond, même le petit dernier: après tout, Alex Harvey, champion du monde, a chaussé ses premiers skis à l’âge de 3 ans!

Le ski de fond se pratique sur tout terrain damé, du parc municipal à la forêt, en passant par l’arrière-cour de la maison.

Ce qu’il vous faut:
Des skis! Avant l’âge de 7 ou 8 ans, préférez les skis «écailles de poisson» sans fartage, qui facilitent les déplacements, surtout les montées. le petit fondeur doit pouvoir écraser les skis de son poids, et ceux-ci ne doivent pas être trop longs (de la taille de l’enfant, au maximum).
Des chaussures de ski bien chaudes. Il existe aussi des skis munis de fixations auxquelles on attache directement les bottes d’hiver.
Des bâtons? Ils sont superflus pour les débutants, qui doivent apprendre à développer leur équilibre. À partir d’environ 7 ans, l’enfant pourra choisir des bâtons qui arrivent à la hauteur de ses aisselles.
Des pelures d’oignon! Les multiples couches de vêtements sont tout indiquées : on les retire au fur et à mesure que la chaleur augmente.
Une trousse de fartage de base.

Astuce: Procurez-vous votre équipement dans les magasins qui rachètent des articles d’occasion, ou dans les bazars organisés par les clubs de ski.

Mordre la neige
«Initiez vos enfants au ski de fond par le jeu, par la découverte et par des histoires, suggère Sylvie Girard, l’entraîneuse-chef du club de ski de fond Montériski. Évitez de leur parler de kilomètres à parcourir, ce genre de notion ne leur dit pas grand-chose. Emmenez-les plutôt à la recherche de traces animales dans la neige, ou encore du géant des bois (un arbre centenaire).» Lorsque vos petits sportifs auront acquis des habiletés techniques et de la vitesse, la distance et le niveau de difficulté pourront être accrus.

Glisser, monter, descendre
Sylvie Girard propose de commencer par de petites courses d’environ 100 mètres: «en “courant” avec leurs skis, dit-elle, vos enfants apprendront à évoluer facilement sur la neige.» Pour les aider lors des premières descentes, incitez-les à mettre leurs mains sur leurs genoux et à se laisser glisser. si vos bouts de chou n’ont pas de skis «écailles de poisson», vous leur apprendrez à monter en pas de canard, en plaçant leurs skis en «V». «Chantez-leur une comptine pour rythmer l’allure!», conseille l’entraîneuse.

Le pas de patin
Variante du pas classique, le pas de patin consiste à «patiner» avec ses skis sur une piste large, linéaire et damée. «Très populaire auprès des adeptes de hockey, le pas de patin est une technique plus rapide», précise Sylvie Girard.

Des jeux avant tout
Au début, parents et enfants peuvent se donner un élan pour voir qui glissera le plus loin. Lorsque tout le monde aura pris un peu d’aisance, il suffira de trouver un monticule pour s’amuser à faire des sauts, ou bien à contourner des cônes ou à traverser des cerceaux qu’on aura disposés sur la pente.

La sortie idéale
On peut inviter les amis, les voisins, la famille à une sortie avec piquenique. Après le goûter, quel plaisir ce sera de jouer une partie de Frisbee ou de soccer sur neige (pour corser le tout, les plus expérimentés pourront garder un ski)!

C’est bon pour la santé
Le ski de fond est un des sports qui demandent la plus grande dépense énergétique, note François Trudeau, kinésiologue et directeur du Département des sciences de l’activité physique de l’Université du Québec à Trois-Rivières. En sollicitant à la fois le haut et le bas du corps, il permet de développer l’équilibre et d’améliorer la condition physique générale. Sans impact, il aidera l’enfant à être plus agile dans d’autres sports. C’est aussi l’une des rares disciplines qu’on peut pratiquer toute sa vie et où les risques de blessures sont faibles.»

Pour prolonger le plaisir
Le Québec compte 40 centres qui offrent le programme jeunesse, avec les catégories Jeannot Lapin (4 ans et plus), Jack Rabbit (6 à 9 ans) et Piste (10 à 15 ans). Pour trouver un club-école près de chez vous, consultez l’organisme Ski de fond Québec qui les répertorie, à skidefondquebec.ca.

Source: Enfants Québec, FÉVRIER-MARS 2014

Commentaires

commentaires

Comments are closed

À lire aussi

Pour la relâche… on ne fait rien!

La relâche. Le mot le dit : relâcher. Dans le dictionnaire,...

Lire la suite →

10 activités pour la relâche

Préparez-vous pour une semaine de folie ! À l’abri du froid...

Lire la suite →

L’automutilation, une pratique inquiétante

De plus en plus d’enfants de 10 à 17 ans sont hospitalisés...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →