superbanniere
Abonnement Magazine

Vos 15 meilleurs films pour toute la famille

guerredestuquesNous avons rassemblé vos suggestions de films passe-partout pour les fêtes. Des valeurs sûres pour réchauffer les longues soirées d’hiver en famille!

Avant de vous installer pour écouter ces classiques, voici deux plats auxquels vos cinéphiles ne sauront résister: notre maïs soufflé au caramel ou nos noix croquantes aux épices.

La guerre des tuques (1984), d’André Melançon Un classique made in Quebec. L’histoire de deux bandes d’enfants rivales qui décident de jouer à la guerre. L’enjeu: un château fort construit dans la neige et la glace.

- Même les enfants connaissent certaines répliques par coeur!  Julie, Verchères

Les bagnoles (2006), de John Lasseter (animation) Voici l’histoire de Flash McQueen, une rutilante voiture de course qui échoue malencontreusement dans un coin perdu baptisé Radior Spring. Dans ce village de véhicules bien ordinaires, sa super mécanique et ses performances n’impressionnent guère. McQueen devra apprendre que l’amitié et l’entraide valent mieux que tous les trophées!

- Mon grand de 7 ans adore les courses d’autos, mon petit de 2 ans trouve drôles les voitures qui parlent, et mon chum aime bien regarder les vieux modèles de voitures ! Annie, Rouyn-Noranda

Mary Poppins (1964), de Robert Stevenson Poiré Un film qui a fait rêver tous les enfants, quelle que soit l’époque. Une nounou aux pouvoirs magiques prend les deux petits garnements d’un banquier sous son aile.

- Un indémodable. Un plongeon dans la «vieille Europe» qui me rend un tantinet nostalgique. Charmant! Mireille, Montréal

Edward aux mains d’argent (1990), de Tim Burton Créé par un inventeur de génie mort avant d’avoir pu terminer son oeuvre, Edward serait un garçon «normal», si ce n’était des ciseaux qui lui tiennent lieu de mains. Il aimerait s’adapter à la vie de la petite famille américaine qui l’a gentiment hébergé, mais sa différence lui attirera bien des ennuis.

- Une histoire pleine de poésie, qui nous apprend à ne pas juger sur les apparences. François, Saint-Sauveur

L’ère de glace (2002), de Chris Wedge, L’ère de glace 2: la fonte (2006), de Carlos Saldanha Coup de coeur égal pour les films de cette trilogie qui met en scène Manny le mammouth, Sid le paresseux et Diego le tigre. Pas étonnant: ils sont craquants, ces animaux dotés d’intelligence, et de personnalités aussi originales que pétillantes!

- Les seuls films que tous les membres de ma famille, sans exception, ont voulu voir dès leur sortie au cinéma ! Sandra

KirikouKirikou la sorcière (1998), de Michel Ocelot Dans un village africain, vivant sous le joug d’une cruelle sorcière, un minuscule garçon nommé Kirikou naît avec la capacité de marcher et de parler. Les dessins, les couleurs et la sublime musique de Youssou N’Dour charment petits et grands.

- Les dessins sont magnifiques, la poésie est toute en finesse, la musique est exceptionnelle… et puis ça change tellement de Disney! Carole, Montréal

Le roi et l’oiseau (1980), de Paul Grimault L’histoire d’un petit ramoneur et d’une bergère qui s’aiment, d’un roi tyrannique, et d’un petit oiseau qui incarne la liberté. Inspiré du célèbre conte d’Andersen, avec des dialogues du poète Jacques Prévert, repris d’une précédente version de ce film.

- C’est la science-fiction de notre enfance: des robots, des ascenseurs à 1000 étages, et au milieu de tout cela, une bergère et un ramoneur qui veulent vivre leur amour envers et contre tous. Magnifique! - Frédérique, Saint-Lambert

E.T. l’extraterrestre (1982), de Steven Spielberg Inoubliable, cette histoire d’un extraterrestre échoué sur Terre et réfugié dans une petite famille de la banlieue de Los Angeles ! Ce film, qui a connu un succès immense à sa sortie, n’a rien perdu de son pouvoir de fascination.

- C’est toujours émouvant de voir les enfants commencer par détester ce monstre dégoûtant et finir par pleurer son départ… Caroline, Montréal

Madagascar (2005), d’Eric Darnell et Tom McGrath Quatre animaux élevés au zoo de Central Park se retrouvent dans
leur habitat naturel complètement… dépaysés!

- Le film préféré de notre petite famille. Il plaît aux enfants et est aussi apprécié des parents pour son humour parfois ironique! Julie

Les_visiteursLes visiteurs (1993), de Jean-Marie Poiré En l’an 1123, le comte Godefroy de Montmirail et son valet sont victimes d’un terrible imbroglio. Après avoir absorbé un breuvage magique, ils se trouvent propulsés en plein XXe siècle!

- Hilarant du début à la fin, c’est le seul film qui m’a donné mal au ventre tellement j’ai ri la première fois! Françoise, St Adolphe d’Howard

La mélodie du bonheur (1965), de Robert Wise Le classique d’entre les classiques. C’est l’histoire extraordinaire de Maria, une novice que l’on envoie travailler comme gouvernante dans la famille d’un veuf. Les sept enfants von Trapp sont tous doués pour la musique. Maria leur apprendra à accorder leurs voix.

- Nous connaissons toutes les chansons par coeur!  Dominique, Saint-Lambert

En quête d’une galaxie (2000), de Dean Parisote Les vedettes d’une populaire série de science-fiction se retrouvent, pour de vrai, dans un vaisseau spatial d’où ils doivent affronter un ennemi interstellaire.

- Un film injustement méconnu et hilarant, pour les plus grands. C’est vraiment notre film culte, à la maison. Christine, Sherbrooke

Ratatouille (2007), de Brad Bird et Jan Pinkava (animation) Un délice pour tous les gourmets et gourmands! Les aventures totalement invraisemblables d’un petit rat qui rêve de devenir cuisinier, et d’un cuisinier qui rêve d’être moins
maladroit…

- Des personnages charmants, un scénario qui sort de l’ordinaire et, surtout, une superbe morale. Enfin autre chose que: ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants!  La famille Cloutier

boréalexpressBoréal Express (2004), de Robert Zemekis (animation) Le soir du 24 décembre, un jeune garçon qui ne croit plus au père Noël s’embarque à bord d’un mystérieux train, à destination du pôle Nord. Un film d’animation d’une beauté visuelle époustouflante.

- Notre film familial par excellence. Le seul bémo : nous le regardons encore et encore, même en juillet! Miguelle, La Pocatière

Shrek (2001), d’Andrew Adamson et Vicky Jenson (animation) Shrek, c’est l’antihéros par excellence. Un ogre bourru, malpropre, mais avec un coeur grand comme ça! En la princesse Fiona, il trouvera son alter ego, alors que les apparences le laissaient si peu présager.

- Avec ses magnifiques couleurs, ses personnages attachants, son histoire plus que charmante (…), tout le monde y trouve son compte! Stéphanie, Sorel-Tracy

Source: Enfants Québec, décembre-janvier 2010

Commentaires

commentaires

2 commentaires

Aileen

Words I never thought I’d write: I want to read a sef-hpublisled novel. But after reading your review, I’m pretty sure I need to check this one out. Thanks for the rec!

À lire aussi

Joyeux Noël, chère planète !

Pour réduire l’empreinte écologique de votre famille, il...

Lire la suite →

Notre Noël des campeurs

Et si on faisait du camping pendant le temps des Fêtes ? Il...

Lire la suite →

Sorties de Noël pour célébrer nos 5 sens

En décembre, on célèbre nos cinq sens avec ces sorties de...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →