superbanniere
Abonnement Magazine

L’avent et l’attente

France Paradis_petite_couleurCette première semaine de l’avent me rappelle à quel point le temps qu’on prend pour arriver à quelque chose est précieux. L’attente fait partie du sentier qui construit le sens des choses.

Les jours qui précèdent Noël sont comme ceux qui précèdent un accouchement: fébrilité, excitation, lassitude puis impatience se succèdent durant l’attente. On croit souvent que si nous arrivions tout de suite là où nous voulons aller, notre satisfaction serait parfaite. Mais notre satisfaction tient précisément au fait que nous avons attendu. Le bonheur qui accompagne l’aboutissement ne ressemble à rien d’autre… Quand nous arrivons enfin à jouer cette partition sur laquelle nous travaillons depuis des semaines. Quand un ami, parti depuis des mois, revient enfin à la maison. Quand l’annonce de la rémission arrive après des jours et des jours de traitements. Et on oublie combien il a été essentiel de tenir et d’attendre.

Le temps de laisser couler la rivière de peine; de se laisser traverser par la déception que les choses ne soient pas autrement. Le temps de rester là, tranquillement, à contempler le vide. L’attente. C’est seulement bien après que le sens des choses nous apparaît. En attendant, il nous faut accepter de ne pas comprendre. De ne pas voir.

L’avent, c’est cette période de l’année où nous avançons vers plus de noirceur et plus de froidure. Les jours seront de plus en plus sombres jusqu’au solstice. Alors, il n’y aura pas d’éblouissement soudain. Ni non plus de réchauffement spectaculaire. Il n’y aura qu’un peu plus de lumière chaque jour. Au cœur de ces brefs moments, il nous faudra saisir à bras le corps les prémices du flamboiement de l’été.

N’est-ce pas ainsi qu’il nous faut entrer dans les périodes sombres de notre vie? Croire, au cœur même de l’attente, que la lumière adviendra. Tel est le sens de l’avent, il me semble.

Commentaires

commentaires

Comments are closed

À lire aussi

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement...

Lire la suite →

Et si on prenait des vraies vacances ?

Vous n’avez pas besoin de faire de plan pour être...

Lire la suite →

Comment éduquer nos filles sans stéréotype?

La petite Jesse-Jane, 9 ans, réalisait une prestation de kung-fu...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →