superbanniere
Abonnement Magazine

Le handicap de notre enfant ébranle notre couple

Je suis avec mon conjoint depuis 6 ans et nous avons un enfant de 4 ans handicapé. Cela met beaucoup de tensions dans notre couple. Notre dernière querelle a été intense. Je n’arrive pas à oublier certaines de ses paroles blessantes, qui m’ont fait comprendre que notre enfant était de trop dans sa vie.  Est-il encore possible de sauver notre couple?- Cynthia

Avant de prendre une décision définitive pour l’avenir de votre couple, voici quelques pistes de réflexion. Cela fait tout de même quatre ans que votre conjoint sait que l’état de santé de votre fils exige sacrifices et compromis et, jusqu’ici, il n’a pas complètement décroché. Peut-être est-il particulièrement découragé ces derniers temps? Sous l’effet de la fatigue, il est possible qu’il ait prononcé des paroles malheureuses qui ne reflétaient pas ce qu’il pense en général de votre enfant. S’il est simplement très maladroit pour exprimer le désarroi qui l’habite, mais veut tout de même s’impliquer, que pourrait-il faire pour se sentir mieux? Il a peut-être l’impression que vous le délaissez, et dans ce cas vous pourriez essayer de passer en couple plus de temps de qualité.

Il pourrait aussi profiter de moments de répit occasionnels pour s’adonner à des activités qui lui plaisent. Peut-être encore a-t-il besoin de se tourner vers un groupe d’aide ou un professionnel pour obtenir un soutien psychologique. Ensuite, comment pourrait-il concrètement s’impliquer auprès de son enfant? Réfléchissez ensemble aux tâches et aux gestes qui seraient propres à lui redonner confiance en ses aptitudes parentales. S’il consent à des changements significatifs et qu’il persévère, peut-être pourrez-vous lui pardonner ses manquements passés, puis éventuellement retrouver un sentiment amoureux…

Par contre, s’il considère vraiment que votre enfant «est de trop dans sa vie» et qu’il ne désire pas s’investir, le temps est probablement venu d’avoir une discussion à tête reposée sur l’incidence de cette attitude sur vous et sur votre sentiment amoureux. Si par la suite votre conjoint continue de rejeter votre enfant, en plus de vous faire subir des comportements désagréables, non seulement il vous sera impossible de retrouver de l’amour pour lui, mais en plus il deviendra un fardeau. Une pause temporaire ou définitive dans votre relation sera alors une option à envisager sérieusement. Dans l’éventualité d’une séparation, il faut espérer que votre conjoint saura trouver des manières de conserver un lien étroit avec votre fils. De votre côté, votre quotidien restera sans doute aussi chargé, mais vous et votre enfant n’aurez plus à subir les foudres incessantes de votre conjoint. Vous pourriez également entrevoir un avenir plus heureux, avec, qui sait, la possibilité de rencontrer quelqu’un d’autre…

Source: Enfants Québec, septembre 2013

Commentaires

commentaires

Comments are closed

À lire aussi

Comment rétablir la communication avec mon ex?

« Mon ex et moi n’arrivons plus à nous parler. Je dois...

Lire la suite →

Fêtes de famille et conflits familiaux

Mariages, anniversaires de naissance, baptêmes… Quand les...

Lire la suite →

Quand l’amour s’épuise

  Dans son nouveau livre, le psychologue François St...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →