superbanniere
Abonnement Magazine

Les bienfaits de l’acupuncture

bedaine2_iStockCette médecine millénaire, d’origine chinoise et basée sur l’insertion de très fines aiguilles dans des points précis du corps, apporte bien-être et sérénité aux femmes enceintes et les prépare à l’accouchement.

Les visites
Le suivi de grossesse en acupuncture se fait en général au même rythme que les rendez-vous médicaux, c’est-à-dire une fois par mois. À partir de 37 semaines, les rendez-vous deviennent plus rapprochés. «Je vois mes patientes le jour même ou le lendemain de leur visite chez le médecin ou la sage-femme», explique Jean Lévesque, qui se consacre essentiellement à une clientèle de femmes enceintes en privé et fait partie d’une équipe d’acupuncteurs assurant un service de garde 24 h sur 24 à la salle d’accouchement du Centre hospitalier Lasalle. «Le fait de disposer d’éléments à jour sur l’état de la grossesse me permet d’adapter le traitement.» Par ailleurs, lorsqu’un problème comme un oligoamnios, ou insuffisance de la quantité de liquide amniotique, est signalé en cours de grossesse, les traitements passent à la fréquence de une à trois fois par semaine.

La technique
Au moment où l’acupuncteur insère les aiguilles, ça pique légèrement mais, par la suite, on ne les sent plus. Dans certains cas, elles restent en place de 30 à 40 minutes. Puis la lumière est baissée et la patiente se repose au son de la musique. Dans d’autres cas, l’acupuncteur intervient à quelques reprises pour manipuler les aiguilles ou les chauffer.

Les malaises physiques
L’acupuncture traite les malaises causés par les nombreux changements physiques, hormonaux et posturaux de la grossesse:
-les nausées et les vomissements
-la fatigue et le manque d’énergie
-la constipation
-l’insomnie
-les difficultés de digestion
-le moins bon retour veineux et les jambes lourdes
-les maux de dos, du nerf sciatique et les douleurs articulaires abdominales et pelviennes

L’apaisement
L’acupuncture agit aussi sur les inquiétudes et le stress vécus par la femme enceinte. «Je discute toujours avec mes patientes avant de procéder à leur traitement, raconte Suzanne Lafrance, acupunctrice ayant une formation en obstétrique. Je les écoute pour cerner ce qui les inquiète. Et les aiguilles possèdent un réel effet calmant.» Bref, les femmes profitent mieux de leur grossesse et, en outre, elles bénéficient d’un peu plus d’énergie.

L’oligoamnios
Une quantité insuffisante de liquide amniotique constitue un problème grave, qui peut aboutir à une césarienne d’urgence, même si la grossesse est encore loin de son terme. De plus en plus de médecins envoient les patientes ayant reçu un diagnostic d’oligoamnios sans cause associée en acupuncture. En effet, cette pathologie de la grossesse répond de façon spectaculaire à des traitements qui augmentent la production de liquide amniotique.

Le travail préterme
En cas de menace d’accouchement prématuré, le traitement en acupuncture diminue et interrompt les contractions tout en apaisant la future mère. «Je suis convaincu que l’acupuncture, associée au traitement médical, peut aider, estime Jean Lévesque, qui se consacre essentiellement à une clientèle de femmes enceintes en privé et fait partie d’une équipe d’acupuncteurs assurant un service de garde 24 h sur 24 à la salle d’accouchement du Centre hospitalier Lasalle. L’un ne va pas sans l’autre. J’ai traité des dizaines de femmes en début de travail préterme; toutes, sauf une, réussi à mener leur grossesse à terme.»

Le siège
Le taux de réussite de l’acupuncture pour faire se retourner un fœtus qui se présente par le siège avoisine les 75 %. Lorsque la version fonctionne, elle permet d’éviter une césarienne.

La préparation à l’accouchement
À partir de 37 semaines, l’acupuncteur commence à détendre le périnée.Vers 39 semaines, il travaille au mûrissement du col de l’utérus et à la descente du bébé. Il stimule en outre la contractilité utérine. Ce faisant, il n’induit pas le travail mais le prépare en douceur. L’avantage? Le jour J, le col de l’utérus s’ouvre plus facilement, les contractions sont plus efficaces et l’accouchement se déroule plus rapidement. Pour un premier bébé, sa durée est réduite en moyenne de 4 à 6 heures.

Bébé tarde à naître
Le terme est dépassé? Le traitement se concentre sur la maturation de col et la descente fœtale. Il permet ainsi souvent d’éviter une induction du travail par des médicaments ainsi que le recours à une césarienne.

À qui s’adresser?
On obtient les coordonnées des acupuncteurs de sa région auprès de l’Ordre des acupuncteurs du Québec: 514 523-2882 ou 1 800 474-5914. Plus de 250 acupuncteurs québécois ont suivi une formation en obstétrique. Il suffit de demander s’ils ont suivi cette formation.

Enfants Québec, février-mars 2008

Commentaires

commentaires

Comments are closed

À lire aussi

Choisir votre préparation à l’accouchement

Yoga, chant prénatal, préparation affective à la...

Lire la suite →

Le plus beau jour de ma vie?

Je me souviens encore du malaise que j’ai créé lors d’un...

Lire la suite →

Un couple amoureux

Max débarque de la voiture et hésite avant de tourner la poignée...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →