superbanniere
Abonnement Magazine

Premières chaussures

Crédit: Istockphoto

Crédit: Istockphoto

Vers l’âge de 2 ans, l’enfant est prêt à porter de vraies chaussures de marche. Pour choisir le bon modèle, certains points sont à vérifier.

Par Julie Tétreault

- Le soulier devrait avoir un talon rigide, qui couvre l’arrière du pied jusque sous la cheville de manière à bien tenir celle-ci et à éviter les blessures.

- Les parents devrait s’assurer que la chaussure est flexible au niveau des orteils et non du milieu du pied. Mélissa Croteau, orthésisteprothésiste, privilégie systématiquement les souliers rigides: «Les ballerines, par exemple, ne tiennent pas assez bien le pied, dit-elle. L’enfant qui les porte peut se blesser facilement et, à la longue, contracter d’autres sortes de problèmes du fait que ces chaussures sont molles et se plient dans tous les sens.»

- Le Dr Charles Faucher préconise en outre le port de souliers à lacets plutôt qu’à bandes velcro: «Bien que les garderies demandent parfois que les enfants aient des chaussures à fermeture velcro, ces dernières sont à écarter, car elles ne sont pas non plus d’un maintien suffisant, prévient-il. Les pieds et les chevilles y bougent souvent trop librement – ce qui peut là aussi favoriser des blessures.»

Attention à sa démarche!
Tous les enfants ne se plaignent pas forcément de douleurs aux pieds. Leurs parents devraient donc prêter une attention particulière à la manière dont ils marchent. Par exemple, un enfant qui enlève ses souliers très souvent, qui trébuche régulièrement ou qui boite peut avoir un problème de pieds. «S’il dit avoir mal ou si l’on remarque qu’un de ses pieds va vers l’intérieur ou vers l’extérieur, il faut consulter», insiste Mélissa Croteau. C’est ce qu’a fait Sophie avec son fils: «En le regardant marcher, j’ai réalisé qu’il avait un pied complètement tourné vers l’extérieur, témoigne-t-elle. L’autre pied était atteint aussi. Étienne croyait qu’il marchait normalement, mais lorsqu’on lui a demandé de mettre ses deux pieds en parallèle, il a bien dû constater qu’il en était incapable. Il a finalement eu des orthèses pour redresser ses pieds, et maintenant il marche beaucoup mieux!»

Enfants Québec, septembre 2012

Commentaires

commentaires

Un commentaire

Mellie

Great inf;amrtion&#8230oThis can be amazing. That is why we watch this idea gratify when we are stunned. We are interested in this sort of tips. An appreciate the marketing instruction, and benefit the effort in this. Please keep enhancing. These are some what precious guidel…

À lire aussi

Brico-boîte: pieds de monstre et pattes de tigre

Les boîtes de mouchoirs semblent faites pour qu’on y glisse le...

Lire la suite →

Sauvez votre vie et celle de votre famille: allez jouer dehors!

Pendant les vacances, trouvez-vous un coin de nature et...

Lire la suite →

L’école à l’hôpital

Chaque année, entre 500 et 600 enfants hospitalisés poursuivent...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →