superbanniere
Abonnement Magazine

Premiers pas

famille_pieds_iStockLes parents ont souvent bien hâte d’acheter à leur enfant sa première paire de souliers. Mais attention de ne pas brûler les étapes!

Par Julie Tétreault

Les pieds se développent très rapidement durant les premiers mois de la vie. Le port de la chaussure pouvant empêcher ou ralentir la croissance normale des pieds, on le déconseille pour les bébés. «Les parents devraient envisager l’achat de bottines pour leur enfant lorsque ce dernier commence à se lever et à essayer de marcher, c’est-à-dire entre 6 et 12 mois», indique le podiatre Charles Faucher. Pour cette importante phase, les «bottines premiers pas», généralement des chaussures hautes qui maintiennent bien le pied et la cheville, sont recommandées. Semi-rigides, elles aident les tout-petits à garder leur équilibre. «Il en existe plusieurs modèles, dont un est doté d’une semelle de cuir plus large afin d’offrir davantage de stabilité aux moins téméraires», précise Mme Sophie Dion, responsable d’un magasin de souliers pour enfants.

Pied bot, pied dévié, pieds plats…
Inutile de vous inquiéter si vous découvrez que votre bébé a les pieds plats: c’est le lot de la plupart des enfants de moins 3 ans! En revanche, les parents peuvent détecter d’autres problèmes qui apparaissent dans les tout premiers mois. «Par exemple, dit le Dr Faucher, ils peuvent vérifier, lorsqu’ils changent la couche de leur bébé, si les plis de ses deux pieds mis l’un contre l’autre sont symétriques. Le cas contraire pourrait être le signe d’une anomalie – comme un déboîtement de la hanche susceptible d’occasionner plus tard chez l’enfant des difficultés à marcher.» Il ne faut pas hésiter à consulter un médecin dès le moindre soupçon, si l’on veut éviter les problèmes à long terme. «Idéalement, c’est avant l’âge de 6 mois qu’il convient d’intervenir pour corriger un pied tourné vers l’intérieur ou vers l’extérieur, un axe de pied dévié de quelque autre façon ou un pied bot, poursuit le podiatre. Des séances de renforcement musculaire, la pose d’un plâtre ou bien une opération chirurgicale peuvent être nécessaires, et ces interventions apportent habituellement de très bons résultats. Par la suite, jusqu’à l’âge de 5 ans, on peut encore réparer ces défauts, mais avec un succès plus limité puisque les os sont déjà formés et qu’il est plus difficile de les remodeler.»

Enfants Québec, septembre 2012

Commentaires

commentaires

Comments are closed

À lire aussi

Brico-boîte: pieds de monstre et pattes de tigre

Les boîtes de mouchoirs semblent faites pour qu’on y glisse le...

Lire la suite →

Adieu, coliques ?

Les coliques du nourrisson laissent souvent les parents...

Lire la suite →

Apprendre à nager dès 2 mois, une folie?

Tous les ans, de nombreux poupons de moins de 4 ans sont victimes de...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →