superbanniere
Abonnement Magazine

Comment favoriser l’autonomie chez mon enfant?

Comment favoriser le développement de l’autonomie chez mon enfant, qui ne fait rien par lui-même? 

À son âge, il serait étonnant que votre enfant ne fasse vraiment rien par lui-même. Commencez par observer les moments où il se débrouille seul. Cela vous permettra de cerner des pistes de solutions.

Pour faciliter le développement de son autonomie, il vous faut d’abord résister à l’envie de faire les choses à la place de votre enfant. Laissez-le essayer de répondre à ses besoins par lui-même. Vous l’aiderez en aménageant l’environnement d’une manière propice à cette autonomie (par exemple, en rendant les verres accessibles, de sorte qu’il puisse se servir à boire). Valorisez toutes ses tentatives pour s’en sortir seul, et profitez des inévitables dégâts pour lui apprendre à les «réparer» lui-même.

Quant aux tâches plus exigeantes, comme celles qui constituent la routine du matin ou la période des devoirs, prenez soin de les morceler. Identifiez chacune des étapes sur un tableau à l’aide de pictogrammes ou de mots clés, et assurez-vous que chaque partie pourra être exécutée par l’enfant, en pratiquant la séquence avec lui plusieurs fois – mais en intervenant chaque fois un peu moins. Celui-ci pourra ensuite se référer à cette procédure pour l’effectuer tout seul.

Encouragez aussi votre enfant à prendre des responsabilités à la maison, lesquelles favoriseront non seulement l’acquisition de son indépendance, mais son estime de soi et son jugement. Dressez une liste de tâches adaptées à ses capacités, puis laissez-le choisir celles qui lui plaisent afin de promouvoir son engagement. Ne cédez pas, là non plus, à la tentation de le corriger ou de «repasser derrière lui». Il pourrait en déduire qu’il ne répond pas aux attentes, se laisser rebuter et abandonner, alors que vous recherchez justement l’inverse. En adaptant votre environnement, en incitant votre enfant à satisfaire lui-même ses besoins, en lui soumettant des défis à sa mesure et assortis d’un minimum de soutien, il devrait tout naturellement développer son autonomie.

N’oubliez pas de valoriser ses initiatives et ses progrès, sans demander ni simplement espérer la perfection.

Enfants Québec, septembre 2012

Commentaires

commentaires

Comments are closed

À lire aussi

Niveau par niveau, les défis de la rentrée

Niveau par niveau, voici les défis qui attendent les élèves,...

Lire la suite →

Moi, mes enfants et le printemps

Si il y a à peine 1 an, on m’avait dit que j’allais laisser...

Lire la suite →

Un homme autonome

«Prends-moi maman!». Avec des yeux du chat botté dans Shrek,...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →