superbanniere
Abonnement Magazine

Entre gym et cirque: 5 cours pour stimuler vos jeunes acrobates

Crédit: Istockphoto

Crédit: Istockphoto

Voici des idées d’activités parascolaires qui décoiffent pour renforcer l’autonomie et l’agilité de vos acrobates en herbe.

Par Frédérique David

Fini les cours de gymnastique statiques, place aux techniques ludiques ! Aujourd’hui, les exercices à la poutre, aux barres parallèles et aux agrès peuvent être remplacés par des mouvements empruntés au cheerleading, au trampoline ou même au trapèze. Et comme les arts du cirque gagnent en popularité auprès des familles, les petits peuvent s’initier dès leur plus jeune âge à l’acrobatie et à la jonglerie, voire au cerceau aérien.

Pour développer coordination et souplesse, le club de gymnastique Gym TRM de Trois-Rivières a conçu un programme en trois niveaux : les « Moustiques » pour les 3 à 5 ans, la « Gymnastique récréative » pour les 6 à 14 ans, et l’acrobatie appartenant au cheerleading pour les 10 à 17 ans. L’apprentissage comprend des exercices exécutés aussi bien au sol que sur des appareils de gymnastique.

Entre autres disciplines, l’École de cirque de Verdun enseigne l’acrobatie, l’équilibre, la jonglerie, le monocycle, le fil de fer et les techniques aériennes. Les petits de 3 à 5 ans pourront accéder à ce lieu fascinant accompagnés d’un parent, tandis que les enfants de 5 à 14 ans assimileront graduellement les éléments du programme tout en mettant à l’épreuve leur persévérance.

Ceux qui rêvent de s’élancer dans les airs pourront se consacrer à l’art du trapèze volant au centre Trapèze le Voltigeur, à Laval. Pendant 10 semaines, le programme « Mini-voltigeur » initie les jeunes de 7 ans et plus à cette discipline, ainsi qu’au trampoline, au trapèze fixe, au cerceau aérien et à la technique du tissu aérien, dans un environnement sécuritaire et avec l’assistance d’instructeurs qualifiés.

Pour les sauteurs-nés, des cours de trampoline et de tumbling sont offerts dans différentes régions du Québec. Les centres Unigym de Gatineau accueillent les « Lapins » de 6 à 9 ans et les « Kangourous » de 10 à 15 ans, qui pourront y apprendre les éléments de base au trampoline ou apprivoiser des mouvements plus complexes.

À l’École de cirque et de gymnastique de Châteauguay, de nombreuses disciplines sont accessibles aux enfants, notamment la jonglerie. Dès 7 ans, les adeptes de cet art peuvent perfectionner leur équilibre et leur dextérité en découvrant différentes techniques. Pendant les cours, ils pourront manipuler foulards, balles, quilles, anneaux, bâtons-fleurs ou assiettes chinoises, et mettre en application leur patience, leur savoir-faire et leur concentration.

Source : Magazine Enfants Québec, septembre 2013

Commentaires

commentaires

Comments are closed

À lire aussi

Une partie de soccer en famille

Vos jeunes ont des fourmis dans les jambes ? Rendez-vous au...

Lire la suite →

Être mauvais en sport, est-ce que c’est génétique ?

Question d'enfant « Être mauvais en sport, est-ce que...

Lire la suite →

À go, on bouge !

Pas facile d’inclure à l’horaire des séances de sport en...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →