superbanniere
Abonnement Magazine

Mon bébé de 8 mois régurgite encore, c’est normal?

Ma fille de 8 mois régurgite encore énormément. Est-ce normal?

Il est tout à fait normal qu’un bébé de 8 mois régurgite encore. À l’entrée de l’estomac se trouve un muscle appelé sphincter, qui empêche le reflux du contenu gastrique. Chez votre enfant, ce sphincter est encore immature et n’accomplit pas son travail de façon efficace. C’est un problème qui se résorbe habituellement vers l’âge de 9 à 12 mois, en ne laissant aucune séquelle pour l’avenir.

Ce phénomène de régurgitation s’appelle reflux gastro-oesophagien. Il entraîne d’autres manifestations parfois moins évidentes. Par exemple, les bébés qui en souffrent peuvent être très irritables après avoir bu, à cause de la sensation désagréable du contenu acide dans leur oesophage et dans leur bouche. Ils peuvent aussi s’étrangler régulièrement pendant ou tout de suite après avoir bu – jusqu’à en perdre le souffle et devenir bleu –, lorsque le lait qui remonte se retrouve dans leur trachée (le conduit qui mène l’air vers les poumons).

Certains bébés auront également la voix rauque, leurs cordes vocales étant altérées par l’acidité et par le fait de baigner constamment dans du liquide. Exceptionnellement, ceux chez qui l’inconfort est trop pénible iront, pour l’éviter, jusqu’à limiter la quantité de nourriture qu’ils ingèrent, et on observera un ralentissement de leur courbe de croissance.

Pour tenter d’amoindrir la pression dans l’estomac de votre enfant, vous pouvez surélever sa tête en plaçant un oreiller sous le matelas. Le coucher sur le côté droit peut faciliter la vidange gastrique (le passage du contenu gastrique vers les intestins) et ainsi diminuer le reflux. À défaut de pouvoir garder cette position, l’enfant doit dormir sur le dos – la position ventrale étant déconseillée. Évitez aussi de le faire dormir dans un siège pour bébé, car cette position augmente la pression intragastrique et favorise le reflux. Pensez à toujours lui faire faire ses rots et à épaissir un peu son lait (pour rendre plus difficile la remontée du contenu de l’estomac).

Certains médicaments peuvent enfin être d’un certain secours, sans toutefois modifier l’efficacité du sphincter. Leur utilité consiste à réduire l’acidité ou à accélérer la vidange gastrique. Dans les cas extrêmes, la chirurgie peut être avisée, mais ces cas sont plutôt rares.

Enfants Québec, septembre 2012

Commentaires

commentaires

Comments are closed

À lire aussi

Que faire pour mon bébé qui a peur de l’eau?

«Mon bébé de 8 mois a peur de l’eau depuis que nous avons...

Lire la suite →

Pourquoi mon fils déteste-t-il se déguiser?

Mon fils de 4 ans déteste se déguiser. Cela semble lui faire...

Lire la suite →

Allaitement et régurgitations

Les mères ont souvent tendance à se sentir coupables de tout....

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →